B.

 


 

01/10/37 Oberst der reserve avec effet rétroactif au 01/03/37 puis 01/04/42 Generalmajor Jürgen Baarth (06/04/1890-09/05/1961): directeur de l'école de remonte de Beeskow (01/10/37-20/05/42) (01/06/41 activé), puis 20/05/42-20/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 588 (Angers) (20/06/42 (titulaire 12/09/45)-26/08/43), puis 26/08/43-01/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de l'école de remonte de Beeskow (01/11/43-10/08/44), puis commandant de Koblenz (II) (10/08/44 (titulaire 01/10/44)-15/11/44), puis 15/11/44-31/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/03/45 en retraite.

BAARTH.jpg (1416 octets)

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/09/44 Ottomar Babel (09/09/1898-05/09/1944 disparaît sur le front russe (31/12/45 déclaré officiellement mort)): Croix allemande en or (31/01/42), chef des Opérations (Ia) de la 46 division d'infanterie (15/06/39-17/06/40), puis 17/06/40-03/09/40 sert à l'état-major du Militärbefehlshaber Paris, puis chef des Opérations (Ia) de la 62 division d'infanterie (03/09/40-03/03/42), puis 03/03/42-15/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 666 régiment d'infanterie (15/05/42-10/07/44), puis 10/07/44-14/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 15 division d'infanterie (IX) (14/08/44-05/09/44).

BABEL.jpg (1230 octets)

 

01/10/37 Major puis 01/12/40 Oberstleutnant puis 01/07/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/42 puis 01/10/44 Generalmajor Helmuth Bachelin (21/06/1900-21/08/1975): Croix allemande en or (05/04/43), adjudant de la 9 division d'infanterie (01/05/37-04/06/40), puis 04/06/40-20/06/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant d'un bataillon d'infanterie (20/06/40-11/10/40), puis 11/10/40-02/02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 36 régiment d'infanterie (02/02/42-05/09/42), puis 05/09/42-15/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis 15/11/42-14/02/44 sert à l'O.K.H., puis 14/02/44-03/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis chef du bureau Central de l'O.K.H. (Chef der Zentralabteilung) (III) (03/04/44-12/10/44). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 16/06/47 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Ludwig Bachelin. cf: 1 GM.

BACHELIN.jpg (1357 octets)

 

01/04/39 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Hermann Bacher (11/03/1889-06/10/1964): Croix allemande en or (04/08/43), commandant du Génie (Pionier Führer) du 19 corps motorisé puis 05/06/40 du groupe Guderian puis 30/06/40 du 19 corps motorisé puis 16/11/40 du 2 groupe blindé (01/06/39-10/02/41), puis commandant du 515 régiment du génie (10/02/41-08/03/42), puis 01/09/42-25/10/42 en réserve au sein du Wehrkreis XVII, puis commandant du Oberbaustabes XXIII (Haut état-major de Construction n°23) (II) (25/10/42-19/08/43), puis Höherer Pionier Führer 23 (I) (19/08/43-15/09/43), puis 15/09/43-10/10/43 en réserve au sein du groupe d'armées B, puis Höherer Pionier Führer 36 (10/10/43-01/07/44), puis 01/07/44-14/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis Höherer Pïonier Führer Generalgouvernement (14/09/44-01/45), puis Höherer Pionier Führer 20 (01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 27/07/48 il est libéré et en retraite.]

BACHER.jpg (1238 octets)

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 01/01/42 Oberst puis 01/02/44 Generalmajor Hans Ulrich Back (26/08/1896-14/02/1976): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/08/40), commandant d'un bataillon motorisé (01/02/38-26/08/40), puis commandant du 304 régiment motorisé (26/08/40-20/07/42), puis 20/07/42-15/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 11 brigade blindée de grenadiers (15/09/42-08/11/42), puis 08/11/42-15/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes blindées du Wehrkeis XVIII (15/11/42-01/11/43), puis commandant de la 16 division blindée (III) (01/11/43 (titulaire 01/02/44)-14/08/44), puis 14/08/44-09/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes blindées du Wehrkreis X (09/09/44-08/10/44), puis commandant de la 178 division blindée de réserve (III) (08/10/44-01/01/45), puis commandant de la division blindée de volontaires Tatra (II) puis 25/01/45 devient 232 division blindée (01/01/45-28/03/45), puis 08/05/45 en retraite.

BACK.jpg (1360 octets)

 

27/01/18 Generalmajor Ulrich Back (1864-1947) (1 GM).

 

01/11/29 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Hans Albert Bade (01/01/1879-06/04/1959): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/08/35-31/05/43 sert à l'O.K.H. (27/08/41 réactivé), puis 31/05/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/31 en retraite, 01/03/39 en réserve.]

BADE.jpg (1311 octets)

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Robert Bader (14/03/1899-08/05/1945 disparaît (09/05/1945 déclaré officiellement mort)): Croix allemande en argent (19/02/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, chef des Opérations (Ia) de la 3 division de montagne (01/03/39-25/09/40), puis 25/09/40-15/02/41 en réserve de l'O.K.H., puis quartier-maître de la 15 armée (I) (15/02/41-10/11/41), puis quartier-maître de la 12 armée (10/11/41-15/09/42), puis quartier-maître de la 6 armée (III) (15/09/42-01/08/43), puis chef d'état-major du 25 corps d'armée (IV) (01/08/43-25/12/44), puis 25/12/44-23/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 4 division de montagne (VI) (23/02/45-06/04/45), puis commandant de la 304 division d'infanterie (III) (06/04/45-17/04/45), puis commandant de la 304 division d'infanterie et de la 97 division de chasseurs (V) (17/04/45-08/05/45).

ROBERT_BADER.jpg (1361 octets)

 

01/06/38 Major puis 01/07/41 Oberstleutnant puis 01/02/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 01/01/45 Generalmajor Rudolf Bader (03/05/1898-03/06/1983): Croix allemande en or (08/10/43), commandant d'un bataillon d'artillerie (26/08/39-25/04/42), puis 25/04/42-20/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 253 régiment d'artillerie (20/05/42-02/44), puis commandant du 253 régiment d'artillerie et de la 134 division d'infanterie (III) (02/44-01/06/44), puis commandant du 253 régiment d'artillerie (01/06/44-01/09/44), puis 01/09/44-10/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 560 division de grenadiers volontaires (II) (10/11/44 (titulaire 01/01/45)-31/03/45), puis commandant (kampfkommandant) de Freiburg (01/04/45-23/04/45), puis 03/05/45 il est capturé par les Français. [Après la guerre: 08/11/47 il est libéré et en retraite.]

RUDOLF_BADER.jpg (1524 octets)

 

01/02/31 Oberst puis 01/02/41 Generalmajor der reserve Rudolf Bächer (23/06/1880-03/12/1947): commandant du 22 régiment d'artillerie de réserve (26/08/39-15/03/40), puis commandant du 402 régiment d'artillerie (15/03/40-40), puis commandant du 213 régiment d'artillerie (40-18/08/41), puis commandant du 5 régiment d'artillerie de réserve (18/08/41-43), puis 43-31/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/31 en retraite, 26/08/39 en réserve.]

BAECHER.jpg (1375 octets)

 

01/12/37 Leutnant der reserve puis 01/01/40 Oberleutnant der reserve avec effet rétroactif au 01/11/39 puis 01/05/41 Hauptmann der reserve avec effet rétroactif au 01/05/40 puis 01/08/42 Major der reserve avec effet rétroactif au 01/08/41 puis 01/11/43 Oberstleutnant de reserve puis 01/05/44 Oberst de reserve puis 01/01/45 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Dr. Med. Dent. Franz Bäke (28/02/1898-12/12/1978 tué dans un accident de voiture): Croix de chevalier de la Croix de fer (11/01/43) avec feuilles de chêne (01/08/43, n°262) et glaives (21/02/44, n°49), officier d'ordonnance du 11 régiment blindé (01/11/41-01/06/42), puis commandant d'un bataillon blindé (01/06/42-14/07/43), puis commandant du 11 régiment blindé (14/07/43-13/07/44), puis commandant de la 106 brigade blindée Feldherrnhalle (13/07/44-24/01/45) (01/01/45 activé), puis commandant de la 13 division blindée puis 03/45 division blindée Feldherrnhalle 2 (09/03/45 (titulaire 20/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 50 il est libéré et en retraite.]

BAEKE.jpg (1506 octets)

 

01/08/38 Oberstleutnant puis 01/08/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/40 puis 01/02/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/01/44 Karl Bär (08/10/1894-13/01/1944 tué sur le front russe): Croix allemande en or (27/11/41), commandant du 25 régiment d'artillerie de réserve (26/08/39-04/10/39), puis commandant du 705 régiment d'artillerie (04/10/39-06/01/40), puis commandant du 238 régiment d'artillerie (06/01/40-26/10/42), puis commandant du 110 régiment d'artillerie (26/10/42-01/05/43), puis commandant du 681 régiment de grenadiers (01/05/43-01/01/44), puis commandant de la 306 division d'infanterie (V) (0101//44-13/01/44).

BAER.jpg (1560 octets)

 

01/04/39 Leutnant der reserve puis 01/09/41 Leutenant avec effet rétroactif au 01/02/39 puis 01/09/41 Oberleutnant avec effet rétroactif au 01/07/41 puis 01/08/42 Hauptmann puis 10/06/43 Major avec effet rétroactif au 01/04/43 puis 01/02/44 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/44 puis 28/04/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 20/04/45 (saute le grade d'Oberst) Erich Bärenfänger (12/01/1915-01/05/1945 se suicide): Croix de chevalier de la Croix de fer (07/08/42) avec feuilles de chêne (17/05/43, n°243) et glaives (23/01/44, n°45) et Croix allemande en or (26/12/41), 01/09/41 activé, commandant d'un bataillon d'infanterie (18/12/41-02/44), puis 02/44-18/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général des Jeunesses Hitlériennes (18/06/44-24/04/45), puis kampfkommandant des Abschnitts A et des Abschnitts B du Wehrkreis III (24/04/45-01/05/45).

BAERENFAENGER.jpg (1506 octets)

 

27/01/00 Generalmajor Carl Bahn (1849-1942) (1 GM).

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/02/40 Oberst puis 01/08/43 Generalmajor Egmont Bahn (09/08/1892-18/01/1949): commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-16/01/40), puis commandant du 320 régiment d'infanterie (16/01/40-07/02/43), puis 07/02/43-04/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de l'école de la 21 armée de Norvège (04/06/43-15/12/44), puis 15/12/44-28/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 28/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 26/02/47 il est libéré et en retraite.]

BAHN.jpg (1250 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Hermann von Balcke (12/03/1865-26/10/1946): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (29/07/17). [Avant la guerre: 14/12/19 en retraite.]

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 11/08/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/43 Erich Balla (15/03/1885-11/08/1943): Croix allemande en or (11/12/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 301 régiment d'infanterie (01/09/39-01/11/42) (01/09/39 activé), puis 01/11/42-14/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 11 régiment de grenadiers de réserve (14/05/43-11/08/43).

BALLA.jpg (1482 octets)

 

20/04/37 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 20/04/41 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/41 Martin Baltzer (04/10/1889-13/08/1955): commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 1 armée (I) (26/08/39-01/09/43), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 21 armée de Norvège (I) (01/09/43-15/04/44), puis 15/04/44-07/08/44 en réserve auprès du Wehkreis XII, puis 07/08/44-15/09/44 sert à l'état-major du Militärbefehlshaber Frankreich, puis 15/09/44-01/01/45 sert à l'O.K.H., puis 01/01/45-14/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 172 division d'infanterie (II) (14/01/45-03/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 07/47 il est libéré et en retraite.]

BALTZER.jpg (1452 octets)

 

01/04/36 Oberst puis 01/01/40 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor Dr. Jur. Georg Bamberg (06/10/1887-18/11/1979): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (05/11/18) (Saxe), commandant de Kaiserslautern (10/11/38-01/04/44), puis commandant de la Feldkommandantur 196 (Riga) (01/10/41-01/04/44), puis 01/04/44-15/04/44 en réserve au sein du Wehrkreis XI, puis commandant de Braunschweig (II) (15/04/44-26/11/44), puis 26/11/44-31/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/03/45 en retraite.

BAMBERG.jpg (1450 octets)

 

01/01/37 Major puis 01/07/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Konrad Barde (13/11/1897-04/05/1945 se suicide): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/01/43) et Croix allemande en or (26/12/41), commandant d'un bataillon d'artillerie (01/03/38-26/03/42), puis commandant du 104 régiment d'artillerie (26/03/42-01/02/44), puis 01/02/44-07/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 186 (II) (07/06/44-19/09/44), puis 19/09/44-29/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 338 division d'infanterie (V) (29/12/44-18/01/45), puis commandant de la 198 division d'infanterie (IX) (18/01/45 (titulaire 01/03/45)-26/04/45), puis 26/04/45-04/05/45 en réserve de l'O.K.H..

BARDE.jpg (1505 octets)

 

01/02/33 Oberst de reserve puis 01/06/41 Generalmajor Erwin Barends (03/06/1880-29/03/1952 meurt en captivité): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 632 régiment d'infanterie (26/08/39-15/08/40), puis commandant du Wehrbezirks-Kommando Neu-Strelitz (15/08/40-15/11/40), puis commandant du 570 régiment d'infanterie (15/11/40-31/10/42) (01/06/41 réactivé), puis 31/10/42 en retraite. [Avant la guerre: 28/02/32 en retraite, 01/10/33 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

BARENDS.jpg (1406 octets)

 

17/04/17 Generalmajor (honoraire) Freiherr Henning Marten Christoph von Barnekow (1859-1944) (1 GM).

 

01/03/38 Oberst puis 01/06/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/41 Viktor Bartcky (13/09/1891-23/08/1941 tué sur le front russe): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (Saxe), commandant du 52 régiment d'infanterie (10/11/38-05/02/40), puis commandant du 513 régiment d'infanterie (05/02/40-23/08/41).

BARTCKY.jpg (1517 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/42 Generalmajor der reserve Gustav Friederich Wilhelm Stanislaus von Bartenwerffer (10/06/1872-08/01/1947): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, -01/04/41 en réserve de l'O.K.H., commandant du Militärverwaltungs Bezirke A (= Oberfeldkommandantur) (district militaire A en France) (II) (01/04/41-17/07/41), puis commandant de la Feldkommandantur 758 (Saint-Cloud) (II) (17/07/41-01/09/42), puis 01/09/42-31/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/10/42 en retraite. [Avant la guerre: 22/11/19 en retraite, 26/08/39- en réserve de l'O.K.H..]

Relations: fils du general der Infanterie Conrad von Bartenwerffer cf: 1 GM ; frère du generalmajor Paul von Bartenwerffer cf: 1 GM.

BARTENWERFFER.jpg (1361 octets)

 

01/03/37 Major puis 01/08/40 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor Otto Barth (18/06/1891-03/05/1963): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/05/43) et Croix allemande en or (09/10/42) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (07/05/18) (Saxe), commandant d'un bataillon d'artillerie (01/03/38-11/12/40), puis commandant du 117 régiment d'artillerie (11/12/40-18/05/43), puis 18/05/43-29/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 29/07/44-15/08/44 en réserve au sein du groupe d'armées Nord, puis commandant de la 30 division d'infanterie (VIII) (15/08/44 (titulaire 09/11/44)-30/01/45), puis commandant de la 21 division aérienne de campagne (V) (30/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 09/10/55 il est libéré et en retraite.]

BARTH.jpg (1659 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor Gottfried Barton (Autrichien) (29/03/1885-13/01/1977): Ritterkreuz des Militär-Maria-Theresia-Ordens (09/05/22) (Autriche), 01/02/41 réactivé, commandant de la 203 brigade de remplacement (18/06/41-01/01/43), puis 01/01/43-30/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis 30/06/43 en retraite. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

BARTON.jpg (1467 octets)

 

01/01/38 Generalmajor (Autriche) puis 15/03/38 Generalmajor Moritz Basler (Autrichien) (24/12/1886-13/07/1941): 12/11/39-01/02/40 en réserve de l'O.K.H., puis 01/02/40-01/05/40 sert à l'O.K.H., puis Feldzeug-Kommandeur XIII (III) (01/05/40-01/10/40), puis Feldzeug-Kommandeur XVIII (II) (01/10/40-13/07/41). [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

 

01/03/37 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Max von Basse (30/03/1883-13/02/1949): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/06/38-01/04/42 sert au sein du Wehrkreis VIII (01/06/41 réactivé), puis 01/04/42-31/07/42 sert au sein du Wehrkeis XII, puis 31/07/42 en retraite.

BASSE.jpg (1436 octets)

 

01/01/39 Oberstleutnant puis 17/12/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/40 puis 01/10/44 Generalmajor Ernst von Bauer (20/06/1896-25/09/1945): adjudant de la 2 division d'infanterie (06/10/36-20/03/40), puis 01/04/40-26/07/40 en réserve de l'O.K.H., puis adjudant du Wehrkreis II (26/07/40-15/05/43), puis 15/05/43-05/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis 05/04/44-28/04/44 sert à l'état-major du Militärbefehlshaber Frankreich, puis commadnant (kampfkommandant) de Montpellier (28/04/44-07/09/44), puis commandant de la 716 division d'infanterie (VII) (07/09/44-01/10/44), puis commandant de la 189 division d'infanterie (I) (01/10/44-27/10/44), puis 27/10/44-15/03/45 en réserve au sein du Wehrkreis II, puis commandant de la 402 division d'entraînement (15/03/45-08/05/45).

ERNST_BAUER.jpg (1427 octets)

 

18/12/17 Generalmajor Franz Julius Karl Albert Bauer (1864-1943) (1 GM).

 

30/03/20 Generalmajor (honoraire) Friedrich Bauer (12/07/1865-11/09/1958). [Avant la guerre: 03/09/15 en réserve, 31/03/20 en retraite.]

 

01/12/32 Generalmajor puis 26/08/39 Generalmajor der reserve Paul Bauer (18/06/1880-14/02/1948): -17/07/41 sert à l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 247 (I) (17/07/41-31/12/41), puis 31/12/41 en retraite. [Avant la guerre: Infanterie Führer VII (01/04/32-31/03/33), 31/03/33 en retraite, 26/08/39 en réserve, 26/08/49- en réserve de l'O.K.H..]

PAUL_BAUER.jpg (1257 octets)

 

30/09/20 Generalmajor (honoraire) Viktor Bauernstein (1866-1946). [Avant la guerre: en retraite.]

 

18/12/36 Oberst (Autriche) puis 15/03/38 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/35 puis 01/12/39 Generalmajor Richard Baumgartner (Autrichien) (21/02/1886-17/10/1979): 06/10/39-26/10/39 en réserve au sein du Wehrkreis XVII, puis commandant du 628 régiment du génie (26/10/39-06/02/40), puis commandant du Oberbaustabes XIV (I) (06/02/40-15/11/41), puis Höhrer Pioniere-Offizier IV (15/11/41-19/09/44), puis 19/09/44-02/05/45 en réserve au sein du Wehrkeis XVIII, puis 02/05/45 il est capturé par les Alliés. [Avant la guerre: 15/03/38 transferé dans l'Heer.] [Après la guerre: 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

BAUMGARTNER.jpg (1449 octets)

 

20/05/37 Major avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 01/02/40 Oberstleutnant puis 14/06/41 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor Hans Joachim Baurmeister (28/10/1898-12/02/1950 meurt en captivité): Croix allemande en or (21/10/43), commandant du 23 régiment d'artillerie (18/03/40-12/01/42), puis Arko 130 (IV) (01/04/43-16/02/44), puis 16/02/44-01/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant  du 1 régiment de grenadiers (01/04/44-10/05/44), puis commandant de la 1 division d'infanterie (VII) (10/05/44-08/06/44), puis commandant de la 371 division d'infanterie (II) (10/06/44-18/06/44), puis commandant de la 371 division d'infanterie et de la 290 division d'infanterie (VIII) (18/06/44-10/07/44), puis commandant de la 290 division d'infanterie (10/07/44 (titulaire 09/11/44)-25/04/45), puis Harko 315 (III) (25/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

BAURMEISTER.jpg (1484 octets)

 

01/04/39 Oberst puis 01/11/42 Generalmajor Richard Bazing (19/12/1894-22/05/1987): commandant du 504 régiment du génie (26/08/39-10/10/40), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la mission militaire en Roumanie (10/10/40-25/06/42), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 20 armée de montagne (I) (25/06/42-05/09/43), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du commandant en chef du Sud-Est et du groupe d'armées F (05/09/43-15/11/44), puis 15/11/44-23/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 352 division de grenadiers volontaires (III) (23/12/44-21/02/45), puis commandant de la 89 division d'infanterie (III) (21/02/45-02/05/45), puis 02/05/45 il part en Suisse où il est interné. [Après la guerre: 27/11/47 il est libéré et en retraite.]

BAZING.jpg (1581 octets)

 

20/11/20 Generalmajor (honoraire) Freiherr Adolf Wilhelm von Beaulieu-Marconnay (1868-1943). [Avant la guerre: 20/11/20 en retraite.]

 

15/07/18 Generalmajor Freiherr Olivier Karl von Beaulieu-Marconnay (1863-1945) (1 GM).

 

18/10/18 Generalmajor (honoraire) Karl Martin Bechen (1860-1948) (1 GM).

 

18/01/37 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/37 puis 01/10/39 Oberst puis 12/03/43 Generalmajor Karl Becher (29/01/1885-23/01/1957): commandant d'un bataillon d'infanterie (15/10/35-01/10/39), puis 01/10/39-05/01/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 162 régiment de réserve (05/01/40-09/03/40), puis commandant du 250 régiment d'infanterie (09/03/40-04/09/40), puis commandant du 228 régiment d'infanterie (04/09/40-20/12/41), puis commandant du 547 régiment d'infanterie (20/12/41-20/11/42), puis 20/11/42-15/06/43 en réserve au sein du Wehrkeis I, puis commandant de Königsberg puis 04/01/45 forteresse de Königsberg (15/06/43-28/02/45), puis commandant de Bielefeld (28/02/45-07/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

BECHER.jpg (1285 octets)

 

01/04/39 Major puis 01/02/42 Oberstleutnant puis 15/02/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 30/01/45 Generalmajor Helmut Bechler (02/06/1898-09/01/1971): Croix de chevalier de la Croix de fer (26/03/44) et Croix allemande en or (19/12/41), cocmmandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-06/0142), puis commandant du 173 régiment d'infanterie (06/0142-29/03/43), puis 29/03/43-01/09/43 sert à l'état-major de la 3 armée blindée, puis 01/09/43-15/10/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 504 régiment de grenadiers (15/10/43-31/08/44), puis 31/08/44-22/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 85 division d'infanterie (II) (22/11/44-15/03/45).

BECHLER.jpg (1398 octets)

 

01/06/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Dipl. Economie Ernst Becht (24/05/1895-01/09/1959): 04/02/38-01/08/43 sert à l'O.K.W., puis 01/08/43-25/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis Chef des Wehrwirtschaf (Economie) au commandant en chef de l'Ouest (II) (25/03/44-01/08/44), puis 01/08/44-26/04/45 en réserve au sein du Wehrkeis XII, puis 26/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 02/47 il est libéré et en retraite.]

BECHT.jpg (1335 octets)

 

01/04/38 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Erwin Becké (29/11/1881-22/10/1957): leiter der Wehrwirtschaftsstelle (Economie) Wehrkreis XVIII (01/05/35-01/11/41), puis Rüstungs (Armement) Inspekteur XVIII (Hanovre) (01/11/41-31/01/43), puis 31/01/43 en retraite.

BECKE.jpg (1424 octets)

 

01/01/39 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor Franz Becker (28/04/1893-11/03/1976): commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Baumholder (01/06/39-05/10/40), puis commandant du 3 régiment d'infanterie (05/10/40-14/01/42), puis 14/01/42-01/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Münster (II) (01/07/42-01/06/44), puis 01/06/44-27/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 608 division de remplacement (27/11/44-23/02/45), puis commandant de la 608 division de remplacement et de la 605 division de remplacement (II) (23/02/45-01/03/45), puis commandant de la 608 division de remplacement (01/03/45-19/04/45), puis 19/04/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 08/05/47 il est libéré et en retraite.]

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Friedrich Becker (01/05/1875-03/09/1953): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (17/09/18). [Avant la guerre: 15/06/21 en retraite.]

 

01/04/26 Generalmajor Ritter Albert von Beckh (15/02/1870-14/10/1958): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (15) et Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Orden (20/06/15). cf: S.S. Gruppenführer.

 

31/01/28 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor der reserve Alfred Beckmann (07/07/1877-21/04/1946): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, Korück 1 (26/08/39-08/11/39), puis 08/11/39-16/08/40 en réserve au sein du Wehrkeis XII, puis commandant de la Feldkommandantur 758 (Saint-Cloud) (I) (16/08/40-17/07/41), puis commandant de la Feldkommandantur 199 (17/07/41-05/08/41), puis 05/08/41-31/12/41 en réserve au sein du Wehrkeis XII, puis 31/06/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/28 en retraite, 01/10/33 réactivé, 31/07/36 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

BECKMANN.jpg (1463 octets)

 

01/08/35 Hauptmann puis 20/11/40 Major puis 16/03/42 Oberstleutnant puis 20/04/43 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Dietrich Beelitz (14/03/1906-06/09/2002): Croix allemande en or (05/05/42), 01/04/39-09/05/40 sert à l'O.K.H., puis officier de liaison du commandant en chef de l'armée de réserve auprès du commandant en chef de l'O.K.H. (09/05/40-08/11/40), puis 08/11/40-04/12/40 sert à l'état-major de la 132 division, puis chef des Opérations (Ia) de la 97 division d'infanterie (04/12/40-04/04/42), puis 04/04/42-05/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 3 armée blindée (05/07/42-05/11/42), puis 05/11/42-01/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) du commandant en chef du Sud-Ouest et du groupe d'armées C (01/12/43-01/11/44), puis chef d'état-major de la 10 armée (01/11/44 (titulaire 30/11/44)-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 29/10/47 il est libéré et en retraite.]

BEELITZ.jpg (1512 octets)

 

01/10/39 Major puis 01/03/42 Oberstleutnant puis 01/02/44 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Freiherr Heinrich von Behr (26/06/1902-14/08/1983): Croix de chevalier de la Croix de fer (23/02/44) avec feuilles de chêne (09/01/45, n°689), commandant du 200 régiment blindé de grenadiers (01/07/43-26/12/44), puis commandant de la 90 division blindée de grenadiers (IV) (26/12/44 (titulaire 01/04/45)-28/04/45), puis 28/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 29/08/47 il est libéré et en retraite, 03/09/56 entre dans la Bundeswehr comme brigadegeneral, 5 division blindée (01/10/56-01/12/59), 01/07/57 generalmajor, 1 corps d'armée (01/12/59-30/09/62), 30/09/62 en retraite.]

 

07/05/20 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 09/04/20 Kurt Eduard von Behr (01/02/1869-17/05/1941). [Avant la guerre: 07/05/20 en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Gustav von Behr. cf: Officiers.

 

01/03/39 Major avec effet rétroactif au 01/09/38 puis 01/09/41 Oberstleutnant puis 01/03/43 Oberst puis 17/04/45 Generalmajor Hermann Heinrich Behrend (25/08/1898-19/06/1997): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/07/41) avec feuilles de chêne (06/03/44, n°421) et glaives (26/04/45, n°148), 01/09/41 activé, commandant du 54 régiment de grenadiers (25/05/43-10/10/43) (06/12/43-20/06/44), puis 20/06/44-21/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 529 régiment de grenadiers (21/07/44-15/12/44), puis 15/12/44-01/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 490 division de remplacement (II) (01/04/45 (titulaire 17/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 15/05/47 il est libéré et en retraite.]

BEHREND.jpg (1593 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/11/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Walter Beisswänger (29/06/1894-25/12/1984): 03/01/39-25/09/39 sert à l'O.K.H., puis commandant du 195 régiment d'artillerie (25/09/39-01/10/40), puis 01/10/40-20/05/43 sert à l'O.K.H., puis 20/05/43-20/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis 20/04/44-25/06/44 sert à l'état-major du groupe d'armées Südukraine, puis 25/06/44-11/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la brigade de grenadier Führer (11/08/44-06/03/45), puis Harko de la 1 armée aéroportée (III) (06/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 20/12/46 il est livré aux Britanniques, 30/06/47 il est libéré et en retraite.]

BEISSWAENGER.jpg (1480 octets)

 

28/05/18 Generalmajor (honoraire) (Bavière) Guido August Maximilian Belli von Pino (28/08/1865-19/04/1949) (1 GM).

 

01/01/39 Major der reserve puis 01/03/42 Oberstleutnant der reserve avec effet rétroactif au 01/06/40 puis 01/05/43 Oberst der reserve avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 20/04/45 Generalmajor der reserve Gerd Paul von Below (30/11/1892-09/12/1953 meurt en captivité): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/02/43), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-22/11/41), puis commandant du 374 régiment d'infanterie (22/11/41-20/01/43), puis 30/09/44-30/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 615 division de remplacement (09/02/45 (titulaire 20/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

BELOW.jpg (1436 octets)

 

10/10/19 Generalmajor (honoraire) Eugen Bender (1866-1943). [Avant la guerre: 10/10/19 en retraite.]

 

02/01/37 Hauptmann avec effet rétroactif au 01/04/34 puis 01/01/40 Major puis 17/12/41 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/11/41 puis 01/06/43 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Georg Benthack (02/03/1894-17/08/1973): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/05/45), commandant d'un bataillon motorisé (30/03/43-17/05/43), puis 17/05/43-15/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 619 régiment d'artillerie (15/08/43-01/12/43), puis Arko de la forteresse Kreta (01/12/43-13/09/44), puis Arko de la forteresse Kreta et commandant militaire des troupes Allemandes en Crète (Befehlshaber der Deustchen Truppen auf Kreta) (II) (13/09/44-09/10/44), puis commandant militaire des troupes Allemandes en Crète et commandant de la 133 division de forteresse (III) (09/10/44 (titulaire 01/12/44)-18/01/45), puis commandant militaire des troupes Allemandes en Crète (18/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 48 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/32 Oberst puis 01/03/42 Generalmajor der reserve Heinrich Berendes (30/07/1881-17/03/1961): -04/06/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 752 (Quimper) (I) (04/06/40-23/07/41), puis commandant de la Feldkommandantur 246 (Dniepropetrovsk) (23/07/41-27/03/42), puis commandant de la Feldkommandantur 755 (Le Mans) (II) (27/03/42-13/02/43), puis 13/02/43-31/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/12/37 en retraite, 01/01/38 en réserve, 01/01/38- en réserve de l'O.K.H..]

BERENDES.jpg (1375 octets)

 

08/11/18 Generalmajor (honoraire) Wilhelm Karl Heinrich Eduard von Berenhorst (1869-1952) (1 GM).

 

15/10/35 Hauptmann avec effet rétroactif au 01/10/35 puis 01/03/41 Major puis 01/05/42 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/42 puis 01/01/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 01/08/44 Generalmajor Martin Berg (04/04/1905-02/04/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (30/12/43) et Croix allemande en or (21/02/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (29/05/40-20/05/42), puis commandant du 166 régiment d'infanterie (20/05/42-05/03/44), puis 05/03/44-13/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 brigade à ski (II) (13/05/44-05/06/44), puis commandant de la 1 division de ski (I) (05/06/44 (titulaire 01/08/44)-02/10/44), puis 02/10/44-13/10/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 201 division de sécurité (III) (13/10/44-20/10/44), commandant de la 201 division de sécurité et de la 207 division de sécurité (IV) (17/09/44-10/12/44), puis 10/12/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, il est livré aux Américains, 04/04/47 il est libéré et en retraite.]

BERG.jpg (1396 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/04/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 16/10/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/43 Adolf Berger (30/07/1896-05/08/1943 tué sur le front russe): commandant d'un bataillon d'infanterie (39-07/01/41), puis commandant du 3 régiment de rocket (29/04/42-01/06/42), puis commandant der Nebeltruppen 4 (01/06/42-05/08/43).

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/11/39 Oberst puis 20/04/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/02/42 Hanns Berger (18/12/1893-09/02/1942 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix allemande en or (26/12/41), commandant d'un bataillon d'artillerie (01/09/39-30/09/39), puis commandant du 18 régiment d'artillerie (30/09/39-02/02/42).

HANNS_BERGER.jpg (1715 octets)

 

01/12/38 Major avec effet rétroactif au 01/03/38 puis 01/08/40 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 01/04/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Lothar Berger (31/12/1900-05/11/1971): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/08/40) avec feuilles de chêne (28/03/45, n°806), commandant du 336 régiment de grenadiers (25/01/43-05/09/43), puis 05/09/43-07/10/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 721 régiment de chasseurs (07/10/43-03/01/45), puis 03/01/45-13/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 100 brigade d'emploi spécial (13/02/45-06/04/45), puis commandant de la 75 division d'infanterie (V) (06/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 11/45 il est livré aux Britanniques, 07/46 il est libéré et en retraite.]

LOTHAR_BERGER.jpg (1623 octets)

 

09/04/20 Generalmajor (honoraire) Max van den Bergh (1870-1958). [Avant la guerre: 09/04/20 en retraite.]

 

31/03/20 Generalmajor (honoraire) Maximilian Bergmann (1860-1940). [Avant la guerre: 31/03/20 en retraite.]

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/03/41 Generalmajor Waldemar Berka (03/08/1880-09/04/1965): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (23/06/18), Wehrbezirks-Kommandos Neisse (-31/10/42) (01/03/41 réactivé), puis 31/10/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/23 en retraite, 15/03/35 en réserve, Wehrbezirks-Kommandos Neisse (01/04/37-).]

BERKA.jpg (1406 octets)

 

18/04/18 Generalmajor Hugo Berlin (1861-1942) (1 GM).

 

01/04/39 Major puis 01/02/42 Oberstleutnant puis 08/12/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/43 puis 20/04/45 Generalmajor Erhard Heinrich Berner (12/09/1894-25/07/1960): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/01/45) et Croix allemande en or (24/12/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (07/02/40-31/05/41), puis 31/05/41-09/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 508 régiment d'infanterie (09/08/41-09/12/41), puis 09/12/41-15/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 28 régiment de chasseurs (15/12/42-14/02/45), puis commandant de la 76 division d'infanterie (V) (14/02/45 (titulaire 20/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 10/10/55 il est libéré et en retraite.]

BERNER.jpg (1206 octets)

 

03/11/19 Generalmajor (honoraire) Julius Friedrich Wilhelm Hilmar von Bernuth (07/05/1861-23/06/1957). [Avant la guerre: 23 brigade d'infanterie de réserve (II) (17/03/18-10/03/19), 03/11/19 en retraite.]

Relation: père du generalmajor Julius von Bernuth.

 

01/01/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor 01/01/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Julius Hans Kamillo Leo Ludwig von Bernuth (12/08/1897-12/07/1942 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/08/40), chef d'état-major du 26 corps blindé (15/10/39-15/03/40), puis chef d'état-major du 15 corps blindé (15/03/40-26/10/40), puis Chef der Ausbildunsabteilung im Generalstab des Heeres (26/10/40-06/41), puis officier de liaison de l'O.K.H auprès du groupe d'armées Sud (06/41-17/01/42), puis chef d'état-major de la 4 armée (III) (17/01/42-28/04/42), puis chef d'état-major de la 4 armée blindée (III) (28/04/42-12/07/42).

Relation: fils du generalmajor Julius von Bernuth.

BERNUTH.jpg (1531 octets)

 

22/03/10 Generalmajor Ludwig August Friedrich Leo von Bernuth (07/04/1851-22/02/1944) (1 GM).

 

01/01/38 Oberst puis 01/11/42 Generalmajor Helmut Besch (17/04/1892-13/10/1974): commandant de la place (Truppenübungsplatzes) de Heuberg (01/12/35-25/06/40), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Harskamp (I) (25/06/40-10/03/42), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Galizien puis 01/11/42 Zolkiew (10/03/42-12/04/44), puis 12/04/44-20/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Heuberg (20/05/44-23/04/45), puis 23/04/45-04/05/45 sert au sein du Wehrkreis V, puis 04/05 45 il est capturé par les Alliés. [après la guerre: 12/02/48 il est libéré et en retraite.]

BESCH.jpg (1241 octets)

 

01/03/36 Oberst avec effet rétroactif au 01/01/34 puis 01/06/41 Generalmajor Arnold von Bessel (24/05/1882-19/07/1945 meurt en captivité): commandant du 33 régiment de réserve puis 326 régiment d'infanterie (25/08/39-31/10/40), puis commandant du 585 régiment d'infanterie (31/10/40-15/11/40), puis commandant du 326 régiment d'infanterie (15/11/40-03/05/41), puis commandant de la 709 division d'infanterie (I) (03/05/41-15/07/42), puis 15/07/42-25/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XX (III) (25/07/42-14/11/42), puis 14/11/42-31/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/44 en retraite. [Après la guerre: il est capturé par les Français.]

BESSEL.jpg (1490 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/10/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Hans Bessell (24/02/1893-11/02/1979): Croix allemande en argent (24/11/44), commandant du 673 régiment du génie d'emploi spécial (10/05/41-15/06/42), puis Höherer Pioniere-Offizier II (III) (15/06/42-04/03/43), puis officier de liaison auprès de la 8 armée italienne (II) (04/03/43-15/06/43), puis officier de liaison auprès du 2 groupe d'armées italien (15/06/43-25/09/43), puis 25/09/43-01/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis Festung-Pionier-Kommandeur XIII (01/07/44-01/45), puis 01/45-08/04/45 en réserve au sein du Wehrkreis XI, puis 08/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 03/07/47 il est libéré et en retraite.]

BESSELL.jpg (1426 octets)

 

31/01/24 Generalmajor (honoraire) Ernst Bethcke (29/04/1868-01/10/1939). [Avant la guerre: 31/01/24 en retraite.]

 

01/04/39 Major puis 01/09/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 28/06/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/05/44 Paul Betz (10/07/1895-10/05/1944 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (16/06/44) et Croix allemande en or (10/02/44), commandant du 700 régiment du génie d'emploi spécial (21/0742-05/12/43), puis commandant du Génie (Pionier Führer) du 39 corps de montagne (05/12/43-01/04/44), puis commandant du 615 régiment de grenadiers et commandant de la forteresse de Sevastopol (01/04/44-30/04/44), puis commandant de la 50 division d'infanterie (VI) (30/04/44-10/05/44).

BETZ.jpg (1312 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 16/03/40 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor Otto Beutler (16/03/1894-21/07/1944 tué sur le front russe): Croix allemande en or (03/03/42), chef des Opérations (Ia) du 4 corps d'armée (01/05/39-25/10/39), puis chef d'état-major du 4 corps d'armée (II) (25/10/39-20/06/42), puis 20/06/42-01/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major des Wirtschaftsamtes beim O.K.H. (01/08/42-24/09/43), puis 24/09/43-16/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 340 division d'infanterie (VI) (16/06/44 (titulaire 01/07/44)-21/07/44).

BEUTLER.jpg (1482 octets)

 

01/08/38 Oberst der reserve avec effet rétroactif au 01/04/38 puis 10/12/43 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/10/43 Karl Bickel (17/01/1891-11/12/1969): commandant du 318 régiment d'infanterie (26/08/39-22/05/40), puis commandant du 237 régiment d'infanterie (22/05/40-06/07/40), puis 06/07/40-10/08/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 815 (10/08/40-10/02/44) (01/10/41 réactivé), puis 10/02/44-15/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Verbindungsstab (= Feldkommandantur) 669 (Tarbes) (II) (15/04/44-12/05/44), puis commandant du Verbindungsstab 626 (= Feldkommandantur) (Toulouse) (12/05/44-20/09/44), puis 20/09/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

BICKEL.jpg (1672 octets)

 

15/10/34 Hauptmann avec effet rétroactif au 01/05/34 puis 01/02/40 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/05/43 Oberst puis 15/01/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/01/45 Martin Bieber (10/11/1900-19/10/1974): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/07/43) avec feuilles de chêne (02/09/44, n°566) et Croix allemande en or (02/01/42), commandant du 184 régiment d'infanterie (25/09/42-09/07/43), puis 09/07/43-03/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 271 division de grenadiers volontaires (03/09/44 (titulaire 01/01/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 08/10/55 il est libéré et en retraite.]

BIEBER.jpg (1477 octets)

 

01/10/35 Hauptmann puis 17/12/40 Major avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/05/44 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Ernst Friedrich Biehler (07/06/1903-26/05/1997): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/05/45) et Croix allemande en or (10/07/43), 21/11/40-24/10/41 sert à l'état-major de la 24 division d'infanterie, puis 24/10/41-06/01/42 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 24 division d'infanterie (06/01/42-01/11/43), puis chef des Opérations (Ia) de la 9 division aérienne de campagne (01/11/43-15/01/44), puis directeur de l'Académie de Guerre de Hirschberg (15/01/44-18/05/44), puis 18/05/44-25/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du 27 corps d'armée (IV) (25/07/44-05/08/44), puis 05/08/44-20/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 358 régiment de grenadiers (20/09/44-20/10/44), puis commandant du 358 régiment de grenadiers et de la 205 division d'infanterie (20/10/44-25/11/44), puis commandant du 358 régiment de grenadiers (25/11/44-27/11/44), puis 27/11/44-04/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la forteresse de Frankfurt/Oder (25/01/45-04/03/45), puis commandant de la forteresse Frankfurt/Oder (04/03/45-28/04/45), puis 28/04/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 07/10/55 il est libéré et en retraite.]

BIEHLER.jpg (1555 octets)

 

01/10/33 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/27 puis 01/06/42 Generalmajor der reserve Werner von Biel (14/09/1874-10/06/1955): président de la 1 Commission des remontes (-31/07/42), puis 31/07/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/38 en retraite, 26/08/39 en réserve, président de la 1 Commission des remontes (26/08/39-).]

BIEL.jpg (1484 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/01/40 Oberst puis 01/07/43 Generalmajor Ludwig Bieringer (12/08/1892-22/01/1975): Armee-Nachschubführer 541 (26/08/39-01/08/40), puis 01/08/40-01/09/40 en réserve de l'O.K.H., puis Armee-Nachschubführer 561 (01/09/40-01/06/42), puis Heeresgruppen-Nachschubführer du groupe d'armées Sud (01/06/42-10/09/42), puis Höherer Kommandeur der Nachschubtruppen 3 (10/09/42-15/04/43), puis 15/04/43-01/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis Höherer Kommandeur der Nachschubtruppen 5 (01/06/43-15/07/43), puis commandant der Versorgungsbasis (Approvisionnement) Oberitalien (15/07/43-20/09/43), puis 20/09/43-01/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Verbindungsstab (= Feldkommandantur) 800 (Draguignan) (01/04/44 (titulaire 12/05/44)-18/08/44), puis 18/08/44 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 13/05/47 il est libéré et en retraite.]

BIERINGER.jpg (1376 octets)

 

05/03/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/29 puis 01/04/41 Generalmajor Otto Biermann (27/07/1873-01/05/1945 tué): 05/12/40-01/05/43 sert à l'O.K.H. (01/04/41 réactivé), puis 01/05/43-31/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/44 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/23 en retraite, 05/03/35 en réserve.]

BIERMANN.jpg (1486 octets)

 

01/06/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor Eugen Bilharz (06/08/1886-08/12/1963): Feldzeug-Kommandos III (-08/12/40), puis commandant des Oberfeldzeugstabes Westfrankreich (08/12/40-17/04/41), puis Feldzeug-Kommandeur III (I) (17/04/41-15/09/41), puis Chef der Heeres-Feldzeuggruppe 2 (2 groupe d'équipement) (15/09/41-01/03/44), puis 01/03/44-29/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Verbindungsstab (= Feldkommandantur) 996 (Montauban) (29/06/44-28/09/44), puis 28/09/44-31/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/45 en retraite. [Avant la guerre: Feldzeug-Kommandos III (10/11/38-).]

BILHARZ.jpg (1297 octets)

 

01/08/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Artur Bisle (14/10/1888-06/12/1958): commandant du 316 régiment d'infanterie (01/10/39-10/09/42) (01/06/41 activé), puis commandant du 595 régiment d'infanterie (10/09/42-28/10/42), puis 28/10/42-10/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 641 (Blois) (10/12/42-22/03/43), puis commandant de la Feldkommandantur 545 (Tunis) (22/03/43-12/06/43), puis 12/06/43-15/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 751 (Chartres) (15/07/43-27/09/43), puis commandant de Reval puis 01/10/44 Liebau (27/09/43-05/01/45), puis 05/01/45-04/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 27/02/47 il est libéré et en retraite.]

BISLE.jpg (1726 octets)

 

01/05/29 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor Kurd von Bismarck (10/07/1879-05/01/1943): Wehrbezirks-Kommandos Potsdam (01/10/33-31/07/42) (01/04/41 activé), puis 31/07/42 en retraite. [Avant la guerre: 30/09/29 en retraite, 01/10/33 en réserve.] cf: Dynastie de Bismarck.

BISMARCK.jpg (1367 octets)

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Siegfried von Blanckensee (11/09/1892-08/05/1945 se suicide): commandant d'un bataillon d'infanterie (10/11/38-05/10/40), puis commandant du 458 régiment d'infanterie (05/10/40-16/02/42), puis 16/02/42-10/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 695 régiment d'infanterie (10/03/42-20/04/42), puis 20/04/42-01/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis directeur du bureau central de la mission militaire allemande en Slovaquie (01/06/42-42), puis 42-29/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 113 régiment de sécurité (29/11/44-08/05/45).

BLANCKENSEE.jpg (1346 octets)

 

08/10/20 Generalmajor (honoraire) Hans Georg Philipp Friedrich Blecken von Schmeling (30/04/1866-23/12/1950). [Avant la guerre: 08/10/20 en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Karl Blecken von Schmeling. cf: Officiers.

 

01/10/36 Hauptmann puis 15/10/41 Major avec effet rétroactif au 01/09/41 puis 01/08/42 Oberstleutnant puis 08/11/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/09/43 puis 08/02/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 30/01/45 Wilhelm Bleckwenn (21/10/1906-10/05/1989): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/04/44) avec feuilles de chêne (18/10/44, n°621) et Croix allemande en or (14/04/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (04/01/40-18/01/42), puis commandant du 487 régiment de grenadiers (18/01/42-14/08/44), puis 14/08/44-15/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 708 division de grenadiers volontaires (II) (15/11/44 (titulaire 30/01/45)-17/02/45), puis 17/02/45-17/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 division de Marine (II) (17/02/45-04/05/45), puis 04/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 07/47 il est livré aux Français, 25/10/47 il est libéré et en retraite.]

BLECKWENN.jpg (1387 octets)

 

01/01/38 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor Lothar von Block (21/05/1889-03/03/1967): commandant du 123 régiment de garde-frontières (10/11/38-04/04/40), puis 04/04/40-01/06/40 en réserve de l'O.K.H., puis 01/06/40-01/07/42 sert au sein du Wehrkreis XX, puis 01/07/42-01/02/43 sert au sein du Wehrkreis IV, puis 01/02/43-20/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis IV (III) (20/02/43-01/04/45), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XVII (III) (01/04/45-07/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 31/03/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/38 Oberstleutnant puis 01/03/41 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Paul Block (10/01/1895-22/07/1956): Croix allemande en argent (19/12/44), commandant du 5 régiment du génie Eisenbahn ferroviaire (Eisenbahn) (12/11/40-05/12/41), puis commandant du 7 régiment du génie ferroviaire (Eisenbahn) d'emploi spécial (01/07/42-01/09/42), puis commandant du 4 régiment du génie ferroviaire (Eisenbahn) (01/09/42-01/10/43), puis commandant de la 3 brigade du génie ferroviaire (Eisenbahn) (01/10/43-12/04/45), puis commandant de la 827 division d'infanterie (12/04/45-08/05/45). [Après la guerre: 29/08/46 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/38 Oberst der reserve puis 01/12/43 Generalmajor Karl Blomeyer (22/01/1884-10/10/1959): commandant du 307 régiment d'infanterie (01/12/39-06/11/40), puis commandant du 341 régiment d'infanterie (06/11/40-10/12/42) (01/06/41 activé), puis 10/12/42-15/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Stalag (371 (15/05/43-15/09/43), puis commandant de l'Oflag II C (15/09/43-01/04/44), puis 01/01/44-31/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/44 en retraite. [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 18/01/50 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Carl Blomeyer. cf: 1 GM.

 

01/01/39 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor Johann Albrecht von Blücher (23/11/1892-14/05/1972): commandant der Nebeltruppen 1 (08/02/40-01/09/40), puis directeur der Nebeltruppen-Schule (école de rocket) (01/09/40-01/10/42), puis directeur der Heeres-Gasschutzschule (école de protection contre les gaz) (01/10/42-01/02/43), puis commandant der Nebeltruppen 2 (01/02/43-11/12/43), puis commandant der Nebeltruppen 2 et de la 61 division d'infanterie (VII) (11/12/43-01/02/44), puis commandant de la 122 division d'infanterie (XI) (01/02/44-04/02/44), puis 04/02/44-01/08/44 en réserve au sein du Wehrkreis XI, puis inspekteur der Nebeltruppen und für Gasabwehr im O.K.H. (III) (01/08/44-08/05/45). [Après la guerre: 03/48 il est libéré et en retraite.]

BLUECHER.jpg (1276 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/01/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 20/09/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/08/44 Friedrich Blümke (18/02/1898-04/09/1944 meurt des suites de ses blessures): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/11/43), chef des Opérations (Ia) de la 23 division d'infanterie (12/10/37-20/09/40), puis 20/09/40-21/06/41 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du 14 corps motorisé (II) (21/06/41-06/01/42), puis chef d'état-major du 42 corps d'armée (II) (06/01/42-20/06/42), puis 20/06/42-15/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 347 régiment d'infanterie (15/08/42-05/01/44), puis 05/01/44-02/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 257 division d'infanterie (VI) (02/07/44-24/08/44).

BLUEMKE.jpg (1675 octets)

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 01/06/40 Oberst puis 01/12/43 Generalmajor Detlef Bock von Wülfingen (10/12/1895-30/12/1984): commandant d'un bataillon de transmissions (15/10/35-01/03/40), puis commandant du 589 régiment de transmissions (01/03/40-20/12/40), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 17 armée (I) (20/12/40-01/04/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 15 armée (01/04/41-25/06/42), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) à Budapest (25/06/42-01/02/43), puis commandant du 521 régiment de transmissions (01/02/43-14/04/43), puis 14/04/43-01/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 311 régiment d'infanterie (01/06/43-24/08/43), puis 24/08/43-15/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la mission militaire allemande en Roumanie (15/09/43-01/04/44), puis 01/04/44-01/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 681 (II) (01/09/44-09/09/44), puis 09/09/44 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

DETLEF_BOCK.jpg (1402 octets)

 

31/01/25 Generalmajor (honoraire) Georg Bock von Wülfingen (09/01/1868-01/06/1952). [Avant la guerre: 31/01/25 en retraite.]

 

31/03/20 Generalmajor (honoraire) Paul Bode (1860-1946). [Avant la guerre: 31/03/20 en retraite.]

 

01/08/39 Oberstleutnant puis 30/01/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/41 puis 20/04/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/45 Karl Adolf von Bodecker (07/08/1896-28/09/1983): commandant d'un bataillon du génie motorisé (10/11/38-10/03/41), puis adjudant du 47 corps blindé (10/03/41-10/03/42), puis chef des Opérations (Ia) du General der Pioniere du groupe d'armées Mitte (10/03/42-01/03/43), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 7 armée (IV) (01/03/43-01/09/44), puis Höherer Panzer-Pionier-Offizier de l'Armée de réserve (01/09/44-08/05/45). [Après la guerre: 12/03/46 il est libéré et en retraite.]

BODECKER.jpg (1383 octets)

 

05/09/29 Generalmajor (honoraire) Albrecht Böckelmann (10/03/1874-20/02/1956). [Avant la guerre: Insterburg (28-30/09/29), 30/09/29 en retraite.]

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/45 Johannes "Hans" Böhaimb (17/11/1895-02/09/1972): commandant du 543 régiment d'infanterie (26/08/39-10/05/40), puis commandant du 254 régiment de réserve (10/05/40-09/08/40), puis commandant du 278 régiment d'infanterie (09/08/39-07/03/41), puis commandant du 53 régiment motorisé (07/03/41-01/11/41), puis directeur de la Réserve d'infanterie de la mission militaire allemande en Roumanie (01/11/41-01/12/44), puis 01/12/44-01/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant d'Innsbruck (01/02/45-03/05/45), puis 03/05/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 21/04/47 il est libéré et en retraite.]

BOEHAIMB.jpg (1325 octets)

 

01/10/29 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Karl Bösser (07/10/1876-17/05/1945 disparaît): Höherer Offizier Verwaltungstruppen im O.K.H. (01/04/42-31/08/43) (01/04/41 réactivé), puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/10/33 en réserve.]

 

01/04/37 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor Karl Böttger (15/11/1891-11/07/1965): 06/10/36-01/08/43 sert à l'O.K.H., puis commandant de la 221 division de sécurité (III) (01/08/43-05/09/43), puis 05/09/43-15/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de sécurité du groupe d'armées Nord (15/09/43-08/11/43), puis 08/11/43-15/04/44 sert à l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 674 (Breda puis Groningen) (II) (15/04/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/11/41 Generalmajor der reserve Ritter Friedrich von Bogendörfer (05/05/1869-04/01/1945): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (31/07/18) et Ritterkreuz des Bayerisches Militär-Max-Joseph-Ordens (28/09/18) (Bavière), -43 en réserve de l'O.K.H., puis 43 en retraite. [Avant la guerre: 31/12/20 en retraite, 26/08/39 en réserve, 26/08/39- en réserve de l'O.K.H..]

BOGENDOERFER.jpg (1361 octets)

 

01/03/38 Oberstleutnant puis 14/02/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/40 puis 10/11/43 Generalmajor Theodor Bohlmann-Combrinck (18/11/1891-18/11/1956): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/08/41), commandant d'un bataillon motorisé (10/11/38-04/12/39), puis commandant du 111 régiment motorisé (04/12/39-11/05/42), puis commandant de forces blindées du Wehrkeis IV (11/05/42-15/11/43) (01/02/44-20/04/44), puis commandant des forces blindées du Wehrkeis VI (20/04/44-22/09/44), puis commandant de la 111 brigade blindée (II) (22/09/44-01/10/44), puis commandant des forces blindées du Wehrkreis VI (01/10/44-27/03/45). [Après la guerre: 12/05/47 il est libéré et en retraite.]

BOHLMANN-COMBRINCK.jpg (1488 octets)

 

01/07/35 Generalmajor (honoraire) Eberhardt Bohnstedt (22/07/1886-03/10/1957). [Avant la guerre: 30/06/35 en retraite.]

 

01/03/38 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Claus Boie (10/01/1891-28/08/1983): commandant du 130 régiment d'infanterie (10/11/38-04/06/40), puis 04/06/40-01/07/40 en réserve au sein du Wehrkreis XVII, puis commandant du 44 régiment de réserve (01/07/40-02/09/41), puis commandant du 572 régiment d'infanterie (02/09/41-14/11/42), puis 14/11/42-15/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 541 (Biarritz-Mont-de-Marsan) (I) (10/12/42-01/04/44), puis commandant du Verbindungsstab (= Feldkommandantur) 497 (Marseille) (01/04/44-24/08/44), puis 24/08/44 il est capturé par les Français. [Après la guerre: 14/03/48 il est libéré et en retraite.]

BOIE.jpg (1337 octets)

 

01/02/37 Hauptmann avec effet rétroactif au 01/06/34 puis 01/04/40 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/05/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/43 puis 01/07/44 Generalmajor Dipl. Ing. Ernst Bolbrinker (23/10/1898-02/07/1962): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/05/41), 01/06/42-18/02/43 sert à l'O.K.H., puis chef d'état-major de l'inspecteur général des Troupes blindées (18/02/43-08/05/45).

BOLBRINKER.jpg (1142 octets)

 

01/03/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Werner von Boltenstern (04/06/1887-31/01/1985): 01/04/36-01/05/42 sert à l'O.K.H., puis 01/05/42-20/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 4 régiment d'infanterie (20/06/42-10/05/43), puis 10/05/43-01/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 402 division de remplacement (V) (01/11/43-17/12/43), puis 17/12/43-15/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la forteresse de Stavanger (15/01/44-08/05/45). [Après la guerre: 17/05/48 il est libéré et en retraite.]

BOLTENSTERN.jpg (1427 octets)

 

01/02/32 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Friedrich Borchers (11/12/1879-25/01/1959): commandant des Abschnitts-Baustabes 40 (25/10/39-42), puis 42-31/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/10/36 en réserve.]

BORCHERS.jpg (1396 octets)

 

01/06/38 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Ulrich Bormann (25/06/1885-14/01/1972): Wehrersatz-Kommandos Hirschberg (06/10/36-18/08/41), puis 25/09/41-10/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 128 régiment de réserve (10/03/42-06/07/42), puis 06/07/42-16/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 198 (16/11/42-26/08/44), puis commandant du kampfgruppe Bormann (26/08/44-20/09/44), puis Korück 593 (III) (20/09/44-10/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 31/10/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/08/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/02/38 puis 01/01/41 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Paul Bornscheuer (20/08/1892-30/09/1983): Croix allemande en or (19/09/42), commandant d'un bataillon d'artillerie (10/11/38-03/05/40), puis commandant du 311 régiment d'artillerie (03/05/40-14/10/40), puis commandant du 146 régiment d'artillerie (14/10/40-26/10/42), puis 26/10/42-01/10/43 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 476 (01/10/43-28/01/44), puis commandant de la 278 division d'infanterie (II) (28/01/44-05/03/44), puis Harko 316 (05/03/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

BORNSCHEUER.jpg (1445 octets)

 

01/02/31 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor Heinrich Borowski (23/06/1880-08/04/1963): commandant du 228 régiment d'artillerie puis 300 régiment d'artillerie (16/08/39-10/12/40), puis commandant du 85 régiment d'artillerie (10/12/40-18/04/41) (01/04/41 réactivé), puis 18/04/41-22/04/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 704 division d'infanterie (I) (22/04/41-15/08/42), puis 15/08/42-30/11/41 en réserve de l'O.K.H., puis 30/11/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/31 en retraite, 01/10/33 en réserve.]

BOROWSKI.jpg (1519 octets)

 

05/03/35 Oberst der reserve puis 01/06/42 Generalmajor der reserve Friedrich von Both (22/02/1871-31/10/1945): commandant de Bordeaux (40-20/06/42), puis 20/06/42-30/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/11/42 en retraite. [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve, 26/08/39 en réserve.]

BOTH.jpg (1357 octets)

 

01/10/37 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Richard von Bothmer (27/05/1890-10/03/1945 se suicide): commandant du 499 régiment d'infanterie (26/08/39-01/04/41), puis 01/04/41-12/01/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 768 (Minck) (I) (12/01/42-27/03/43), puis 27/03/43-05/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis 05/07/43-10/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 1032 (Janina) (10/09/43-31/12/44), puis 31/12/44-14/02/45 en réserve au sein du Wehrkeis XVIII, puis commandant (kampfkommandant) de Bonn (14/02/45-10/03/45).

BOTHMER.jpg (1598 octets)

 

17/09/22 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 28/09/21 Ritter (01/07/1916) Alfons von Bram (21/07/1865-28/01/1951): Chevalier de l'Ordre Militaire Max Joseph (Bavière). [Avant la guerre: Augsburg (03/05/19-17/05/19), 22 brigade (17/05/19-30/09/19), troupes de la place (Truppenübungsplatzes) de Grafenwöhr (06/10/19-30/09/22), 30/09/22 en retraite.]

 

10/09/19 Generalmajor (honoraire) Eberhard Hilmar Wolf von Brandenstein (1857-1943). [Avant la guerre: 10/09/19 en retraite.]

 

01/01/41 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/05/43 Oberst puis 22/07/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/44 Heinz Brandt (11/03/1907-21/07/1944 meurt des suites de ses blessures reçues lors de l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hilter): 01/04/39-01/10/39 sert à l'état-major de la 25 division d'infanterie, puis 01/10/39-08/02/40 sert à l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 297 division d'infanterie (08/02/40-01/11/40), puis chef des Opérations (Ia) du bureau des Opérations à l'O.K.H. (01/11/40-20/07/44).

BRANDT.jpg (1388 octets)

 

31/03/39 Generalmajor (honoraire) Karl Brantner (06/03/1885-02/04/1955). [Avant la guerre: 31/03/39 en retraite.]

 

20/05/17 Generalmajor Otto Quinn Brassart (1860-1944) (1 GM).

 

01/05/31 Oberst puis 01/10/41 Generalmajor der reserve August Brauer (11/11/1880-22/03/1953): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 269 régiment d'artillerie (26/08/39-12/02/40), puis commandant du 554 régiment d'artillerie (12/02/40-26/08/40), puis commandant du 187 régiment d'artillerie (26/08/40-15/11/40), puis commandant du 332 régiment d'artillerie (15/11/40-31/03/43), puis 31/03/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/12/37 en retraite, 26/08/39 en réserve.]

AUGUST_BRAUER.jpg (1443 octets)

 

01/10/38 Major puis 01/09/41 Oberstleutnant puis 01/02/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 01/10/44 Generalmajor Johannes Oskar Brauer (11/03/1895-15/11/1980): Croix allemande en or (03/08/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-04/07/42), puis commandant du 397 régiment d'infanterie (04/07/42-10/07/44), puis 10/07/44-20/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 562 division de grenadiers puis 09/10/44 562 division de grenadiers volontaires (I) (20/07/44 (titulaire 01/10/44)-22/01/45), puis 22/01/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 07/10/55 il est libéré et en retraite.]

JOHANNES_OSKAR_BRAUER.jpg (1546 octets)

 

01/02/33 Oberst puis 01/06/41 Generalmajor Hans Braumüller (03/03/1883-04/03/1956): directeur de l'Office des tests psychologiques (leiter der Psychologischen Prüfstelle IX) (01/05/33-31/03/44) (01/06/41 réactivé), puis 31/03/44 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/33 en retraite, 01/05/33 en réserve.]

Relation: fils du generalleutnant Wilhelm Braumüller. cf: Officiers.

BRAUMUELLER.jpg (1490 octets)

 

01/10/33 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/32 puis 01/08/42 Generalmajor Adolf Hans Brause (09/10/1877-19/11/1959): 01/09/39-30/09/42 sert à l'O.K.H. (41 activé), puis 30/09/42 en retraite. [Avant la guerre: 01/10/33 en réserve.]

 

39 Oberst der reserve puis 01/10/42 Generalmajor der reserve Franz Hermann Brause (02/01/1882-02/08/1969): 01/09/39-31/01/43 sert à l'O.K.H., puis 31/01/43-28/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis 28/02/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/07/38 en réserve.]

 

01/08/39 Oberst puis 01/03/43 Generalmajor Walther Brehmer (28/06/1894-19/09/1967): commandant du 10 régiment de cavalerie motorisé (10/11/38-02/09/41), puis commandant de la 9 brigade blindée (02/09/41-24/05/42), puis 24/05/42-15/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant (Wehrmachtkommandant) d'Erfurt (II) (15/06/42-20/08/43), puis General z.b.V. beim kommandanten von Gross Paris (20/08/43-24/07/44), puis 24/07/44-22/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis 22/12/44-15/04/45 sert au sein du groupe d'armées F, puis commandant (Kampfkommandant) de Berlin (II) (15/04/45-04/05/45), puis 04/05/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 09/10/55 il est libéré et en retraite.]

BREHMER.jpg (1432 octets)

 

30/09/25 Generalmajor (honoraire) Paul Brendel (17/07/1873-24/02/1962). [Avant la guerre: 30/09/25 en retraite.]

 

01/04/32 Oberst puis 01/06/42 Generalmajor Walter Brenken (26/02/1883-02/01/1952): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, Wehrbezirks-Kommandos Koblenz (01/10/35-31/07/42) (41 réactivé), puis 31/07/42 en retraite. [Avant la guerre: 30/09/32 en retraite, 01/10/35 en réserve.]

BRENKEN.jpg (1399 octets)

 

07/08/19 Generalmajor (honoraire) Günther von Bresler (1867-1946). [Avant la guerre: 07/08/19 en retraite.]

 

27/12/19 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 30/09/19 Kurt Brestlin (1859-1941). [Avant la guerre: 27/12/19 en retraite.]

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/05/44 Generalmajor Hero Breusing (02/06/1894-07/02/1973): commandant d'un bataillon anti-tank (12/10/37-20/12/39), puis 20/12/39-01/03/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 2 régiment blindé (01/03/40-01/05/41), puis commandant du 203 régiment blindé (05/07/41-27/03/43), puis 27/03/43-01/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes motorisées du Wehrkreis X (01/04/43-15/08/43), puis commandant des troupes blindées du Wehrkreis XIII (15/08/43-07/12/43), puis 07/12/43-04/02/44 en réserve au sein du groupe d'armées Nord, puis commandant de la 122 division d'infanterie (XII) (04/02/44 (titulaire 01/05/44)-25/08/44), puis 25/08/44-01/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de Lodz (01/09/44-45).

BREUSING.jpg (1487 octets)

 

01/04/38 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor Arthur von Briesen (26/09/1891-15/05/1981): commandant de Prague (I) (01/05/39-15/02/44), puis 15/02/44-12/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de Brody (12/03/44-02/05/44), puis 02/05/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 22/04/47 il est libéré et en retraite.]

BRIESEN.jpg (1352 octets)

 

01/08/37 Major puis 01/12/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/42 puis 01/12/44 Generalmajor Karl Britzelmayr (26/05/1894-09/03/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/02/42) et Croix allemande en or (09/06/43), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-03/11/40), puis commandant du 690 régiment d'infanterie (03/11/40-18/11/40), puis 18/11/40-07/10/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 217 régiment d'infanterie puis 15/01/43 217 régiment de grenadiers (07/10/41-20/08/43), puis 20/08/43-20/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 19 division de grenadiers volontaires (II) (01/12/44-30/04/45), puis 30/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 04/06/47 il est libéré et en retraite.]

BRITZELMAYR.jpg (1718 octets)

 

16/09/17 Generalmajor Freiherr Karl Hans von Broich (1862-1947) (1 GM).

 

01/10/35 Hauptmann puis 01/01/41 Major puis 01/02/43 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/42 puis 01/04/44 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/43 puis 01/09/44 Generalmajor Heinrich Walter Bronsart von Schellendorff (21/09/1906-22/09/1944 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (10/09/43) avec feuilles de chêne (12/02/44, n°394) et Croix allemande en or (24/05/42), commandant d'un bataillon motorisé (11/11/39-10/12/42), puis 10/12/42-01/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 13 régiment blindé de grenadiers (01/02/43-10/03/44), puis adjudant de la 8 armée (10/03/44-04/09/44), puis commandant de la 111 brigade blindée (I) (04/09/44-22/09/44).

BRONSART.jpg (1521 octets)

 

22/03/07 Generalmajor (honoraire) Wilhelm Bernhard von Brozowski (1852-1945) (1 GM).

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Georg Bruchmüller (11/12/1863-26/01/1948): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (01/05/17) avec feuilles de chêne (26/03/18). [Avant la guerre: 01/10/13 en retraite, Arko 86 (01/07/17-18/01/19).]

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/04/44 Generalmajor Hans Ernst Edmund Bruckmann (07/09/1881-08/11/1962): attaché militaire à Sofia (01/11/37-19/12/42), puis 19/12/42-01/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant (wehrmachtkommandant) de Colmar (II) (01/03/43-01/03/44), puis 01/03/44-31/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite.

BRUCKMANN.jpg (1399 octets)

 

01/05/26 Generalmajor Karl Brück (30/05/1869-15/06/1945 meurt lors du bombardement aérien de Dresde). [Avant la guerre: Landeskommandant in Sachsen (01/12/25-31/01/27), 31/01/27 en retraite.]

 

01/01/38 Major puis 01/03/41 Oberstleutnant puis 01/09/42 Oberst puis 15/12/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 09/11/44 Ferdinand Brühl (09/11/1896-09/04/1968): Croix allemande en or (14/04/42), commandant d'un bataillon d'artillerie (26/08/39-20/06/41), puis commandant du 198 régiment d'artillerie (20/06/41-13/05/44), puis 13/05/44-03/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 563 division de grenadiers puis 09/10/44 563 division de grenadiers volontaires (I) (03/08/44 (titulaire 09/11/44)-25/02/45), puis commandant (wehrmachtkommandant) de la forteresse de Stettin (II) et commandant de la division de forteresse Stettin (19/04/45-26/04/45), puis commandant de la forteresse de Stettin (26/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 19/06/48 il est libéré et en retraite.]

BRUEHL.jpg (1366 octets)

 

01/11/35 Generalmajor (honoraire) Friedrich "Fritz" Brüll (13/06/1884-11/10/1939): Wehrbezirks-Kommandos Marienburg (-11/10/39). [Avant la guerre: 32 en retraite, 01/10/33 en réserve, Wehrbezirks-Kommandos Marienburg (01/10/33-).]

 

01/03/39 Major avec effet rétroactif au 01/09/34 puis 01/02/41 Oberstleutnant puis 01/05/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/42 puis 01/09/44 Generalmajor Carl Bründel (26/12/1888-12/09/1957): Croix allemande en or (19/12/41), commandant d'un bataillon de chasseurs blindé (10/02/41-01/06/42) (01/07/41 activé), puis commandant du 510 régiment de grenadiers (01/06/42-06/03/43), puis 06/03/43-24/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 932 régiment de grenadiers (24/09/43-09/44), puis 09/44 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 06/46 il est libéré et en retraite.]

BRUENDEL.jpg (1396 octets)

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Josef Brüning (18/10/1893-03/02/1969): Croix allemande en or (29/01/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant d'un bataillon d'infanterie (03/11/38-15/03/40), puis 15/03/40-05/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 431 régiment d'infanterie (05/10/40-08/05/42), puis 08/05/42-15/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la place (Truppenübungsplatzes) de Münster (III) (15/09/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

BRUENING.jpg (1214 octets)

 

01/08/36 Major puis 01/12/39 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/41 puis 01/11/44 Generalmajor Johannes Bruhn (10/07/1898-20/11/1954): Croix de chevalier de la Croix de fer (20/12/43) et Croix allemande en or (17/11/41), commandant d'un bataillon d'artillerie (26/08/39-06/09/40), puis 06/09/40-28/07/41 sert à l'O.K.H., puis commandant du 818 régiment d'artillerie (28/07/41-15/10/42), puis 15/10/42-09/04/43 en réserve au Wehrkreis III, puis Arko 149 (II) (09/04/43-07/08/44), puis commandant de la 553 division de grenadiers (II) puis 09/10/44 553 division de grenadiers volontaires (I) (01/09/44 (titulaire 01/11/44)-22/11/44), puis 22/11/44 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 26/06/47 il est libéré et en retraite, 01/08/51 entre dans la Bundeswehr, kommandant des Grenzschutz-Kommandos Mitte (01/08/51-30/06/54), 30/06/54 en retraite.]

BRUHN.jpg (1177 octets)

 

01/04/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Walter Bruns (11/12/1889-20/02/1967): commandant du 21 régiment d'infanterie (01/07/39-01/10/39), puis 01/10/39-15/10/39 en réserve de l'O.K.H., puis attaché militaire à Madrid (I) (15/10/39-01/10/41), puis 01/10/41-25/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 570 (Ghent) (IV) (25/06/42-15/09/44), puis commandant de la 89 division d'infanterie (II) (15/09/44-21/02/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 06/09/47 il est libéré et en retraite.]

BRUNS1889.jpg (1478 octets)

 

01/04/37 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Walter Bruns (15/09/1891-15/04/1957): commandant des Baustabes 47 (26/08/39-01/04/40), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Harskamp (II) (01/05/42 (titulaire 01/07/42)-15/01/43), puis 15/01/43-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: 21/02/48 il est libéré et en retraite.]

BRUNS1891.jpg (1468 octets)

 

30/10/20 Generalmajor (honoraire) Adolf Buccholz (1866-1958). [Avant la guerre: 30/10/20 en retraite.]

 

31/01/20 Oberstleutnant (honoraire) puis 01/08/40 Oberst der reserve avec effet rétroactif au 01/08/39 puis 01/03/43 Generalmajor der reserve puis 01/03/43 Generalmajor (Luftwaffe) Friedrich "Fritz" Karl Hans Max von Buch (24/01/1876-05/04/1959): Croix allemande en or (26/06/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausorden von Hohenzollern mit Schwertern, commandant du 9 régiment d'artillerie de réserve (26/08/39-01/10/40), puis commandant du 606 régiment d'artillerie motorisé (01/10/40-10/11/41), puis commandant du 128 régiment d'artillerie blindé (10/11/41-21/12/42), puis 21/12/42-24/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 19 (III) (24/01/43-01/05/43), puis professeur de tactique à l'école aérienne (01/05/43-01/03/44) (15/06/43 entre dans la Luftwaffe), puis Harko de la 1 armée aéroportée (I) (01/03/44-28/12/44), puis 28/12/44-31/03/45 en réserve de l'O.K.L., puis 31/03/45 en retraite. [Avant la guerre: 01/04/24 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

Relation: fils du general der Infanterie Maximilian von Buch. cf: 1 GM.

BUCH.jpg (1556 octets)

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/10/41 Oberst puis 20/04/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/02/44 Wolfgang Bucher (15/07/1898-19/02/1944 tué sur le front russe): Croix allemande en or (23/02/44 posthume) et Croix allemande en argent (15/02/43), chef des Opérations (Ia) du 1 corps d'armée (01/09/39-25/09/40), puis quartier-maître de la 18 armée (II) (25/09/40-01/03/42), puis quartier-maître du groupe d'armées Nord (I) (01/03/42-15/12/43), puis commandant du 417 régiment d'infanterie (15/12/43-19/02/44).

BUCHER.jpg (1476 octets)

 

01/03/36 Oberst puis puis 01/11/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor Ernst Buchterkirch (10/06/1888-22/07/1941): commandant de Stettin (I) (01/05/39-22/07/41).

BUCHTERKIRCH.jpg (1524 octets)

 

01/04/37 Oberstleutnant puis 01/04/40 Oberst puis 05/07/42 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/07/42 Albert Buck (23/01/1895-06/09/1942 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (17/07/41) et Croix allemande en or (13/09/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-19/11/39), commandant du 305 régiment d'infanterie (19/11/39-10/04/42), puis commandant de la 198 division d'infanterie (II) (10/04/42 (titulaire 01/07/42)-27/08/42).

BUCK.jpg (1533 octets)

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 20/11/40 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Freiherr Hans Jobst Dietrich Alexander von Buddenbrock (21/06/1895-30/08/1957): Croix allemande en or (24/03/43), commandant du 162 régiment d'artillerie (26/08/39-20/11/40), puis 20/11/40-01/05/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 188 régiment d'artillerie (01/05/41-01/03/43), puis Arko 124 (III) (01/03/43-22/05/43), puis 22/05/43-04/10/43 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 103 (VI) (04/10/43-09/06/44), puis 09/06/44-21/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis Harko 318 (I) (21/08/44-01/09/44), puis Arko 120 (II) (06/09/44-21/04/45), puis commandant de la 212 division de grenadiers volontaires (III) (21/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 05/06/47 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Alfred von Buddenbrock. cf: 1 GM.

BUDDENBROCK.jpg (1301 octets)

 

01/01/39 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/10/42 Andreas Büchting (17/01/1896-24/10/1942 tué sur le front africain): Croix allemande en argent (09/08/42), commandant d'un bataillon de transmissions (01/12/35-10/06/40), puis commandant du 570 régiment de transmissions (10/06/40-29/04/41), puis Höherer Nachrichtenführer 580 (29/04/41-24/10/42).

BUECHTING.jpg (1415 octets)

 

30/11/28 Generalmajor (honoraire) puis 01/10/40 Generalmajor der reserve Robert Bührmann (08/03/1879-01/10/1940): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, beauftragter für Rohstofferfassung im stab der Oberbefehslhaber Ost (01/09/39-40), puis inspecteur für Rohstofferfassung für Frankreich und Belgien (40-01/10/40). [Avant la guerre: 30/11/28 en retraite, chef de la mission militaire allemande en Turquie (01/12/28-33), en réserve (33-01/09/39).]

BUEHRMANN.jpg (1570 octets)

 

06/02/20 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 16/11/18 Hermann Bük (1853-1941). [Avant la guerre: 06/02/20 en retraite.]

 

01/08/38 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor Cord von Bülow (29/06/1892-01/03/1942 tué sur le front russe): directeur de l'école de Cavalerie de Hanovre (10/11/38-23/10/39), puis commandant du 12 régiment motorisé (23/10/39-24/07/40), puis commandant du 83 régiment motorisé de réserve (24/07/40-15/04/41), puis commandant du 69 régiment motorisé (15/04/41-04/08/41), puis commandant de la 10 brigade motorisée (II) (04/08/41-01/03/42).

CORD_BUELOW.jpg (1382 octets)

 

01/08/36 Major puis 01/01/40 Oberstleutnant puis 15/02/42 Oberst puis 08/11/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/43 Werner von Bülow (04/07/1898-30/08/1943 disparaît sur le front russe): Croix allemande en or (19/12/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (10/11/38-09/09/40), puis commandant du 27 régiment d'infanterie (09/09/40-10/12/40), puis commandant du 252 régiment d'infanterie (10/12/40-10/02/42), puis 10/02/42-02/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 686 régiment d'infanterie (02/03/42-21/10/42), puis 21/10/42-15/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 686 régiment de grenadiers (15/04/43-15/08/43), puis commandant de la 111 division d'infanterie (III) (15/08/43-30/08/43).

WERNER_BUELOW.jpg (1451 octets)

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/40 puis 20/06/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/44 Stephan Bülowius (01/08/1895-26/04/1979): Croix allemande en argent (20/04/45), 15/10/35-07/06/41 sert à l'O.K.H., puis commandant du 413 régiment du génie (07/06/41-11/01/42), puis 11/01/42-10/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis Festung-Pionier-Kommandeur XVII (II) (10/05/42-24/01/43), puis Festung-Pionier-Kommandeur II (II) (24/01/43-06/06/44), puis inspekteur der Landbefestigungen Südwest (inspecteur général des fortifications du Sud-Ouest) (19/10/44-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 29/09/47 il est libéré et en retraite.]

BUELOWIUS.jpg (1571 octets)

 

01/06/34 Hauptmann puis 01/03/40 Major puis 01/08/42 Oberstleutnant puis 01/08/43 Oberst puis 01/05/45 Generalmajor Werner Büning (08/03/1899-25/10/1984): Croix allemande en or (04/07/43), commandant d'un bataillon d'infanterie (20/08/39-12/01/43), puis commandant du 70 régiment de rocket (werfer) (12/01/43-20/01/44), puis commandant de la 2 brigade de rocket (20/01/44-01/04/45), puis commandant de la 4 brigade de rocket (01/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 03/46 il est libéré et en retraite.]

BUENING.jpg (1401 octets)

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/11/40 Oberst puis 20/01/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/12/43 Heinrich Bürcky (23/07/1895-04/08/1973): Croix allemande en or (19/12/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (10/11/38-06/02/40), puis commandant du 528 régiment d'infanterie (06/02/40-01/09/42), puis 01/09/42-15/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de l'école des Officiers d'Infanterie (15/03/44-13/10/44), puis 13/10/44-15/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 159 division d'infanterie (II) (15/11/44-20/04/45), puis 20/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 28/06/47 il est libéré et en retraite.]

BUERCKY.jpg (1339 octets)

 

01/02/38 Oberstleutnant puis 01/01/41 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Erich Büscher (17/07/1892-30/04/1982): 01/12/36-05/02/40 sert au sein de la Cour martiale, puis commandant du 509 régiment d'infanterie (05/02/40-15/11/40), puis commandant du 571 régiment d'infanterie (15/11/40-08/02/42), puis directeur de la 6 école de guerre de Beverloo (08/02/42-24/04/43), puis commandant du 208 régiment de grenadiers (24/04/43-07/06/43), puis 07/06/43-08/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 861 régiment de grenadiers (08/09/43-15/10/44), puis 15/10/44-08/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 08/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 12/05/47 il est libéré et en retraite.]

BUESCHER.jpg (1613 octets)

 

01/01/38 Major puis 01/03/41 Oberstleutnant puis 01/12/42 Oberst puis 08/03/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/03/44 Otto Büsing (22/08/1896-08/03/1944 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/11/42), adjudant de la 5 division blindée (24/11/38-15/12/39), puis commandant d'un bataillon de reconnaissance (15/12/39-01/10/40), puis 01/10/40-15/01/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 39 régiment blindé (15/01/41-41), puis adjudant de la 2 armée blindée (41-01/02/42), puis commandant du 39 régiment blindée (01/02/42-28/12/42), puis commandant du régiment blindé Grossdeutschland (28/12/42-08/03/44).

BUESING.jpg (1309 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Richard Bulcke (26/08/1880-31/05/1948): commandant du 14 régiment de réserve (26/08/39-17/02/40), puis commandant du 390 régiment d'infanterie (17/02/40-31/03/42), puis 31/03/42-01/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 723 (Caen) (01/08/42-12/05/43), puis 12/05/43-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

BULCKE.jpg (1479 octets)

 

22/03/14 Generalmajor (honoraire) Max Burandt (1857-1942) (1 GM).

 

01/04/39 Oberst puis 54 Generalmajor (par les anciens nazis) Rudolf Burger (10/09/1891-18/05/1976): 40-31/07/40 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/40 en retraite, puis 01/08/40 en réserve.

 

20/04/37 Obersleutnant avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 20/04/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 10/09/43 Generalmajor Edgar von Buttlar (19/02/1889-08/05/1955): commandant d'un bataillon de transmission (15/10/35-01/04/40), puis kommandeur der Nachrichtentruppen XX (18/06/40-27/08/40), puis kommandeur der Nachrichtentruppen VI (27/08/40-26/09/41), puis 26/09/41-30/09/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du commandant militaire du protectorat de Bohême-Moravie (III) (30/09/41-15/09/42), puis Höherer Nachrichtenführer 515 (15/09/42-20/11/43), puis 20/11/43-07/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 677 (20/11/44-05/05/45), puis 05/05/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 21/04/47 il est libéré et en retraite.]

BUTTLAR.jpg (1324 octets)

 

01/08/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 01/01/44 Generalmajor Freiherr Horst Treusch von Buttlar-Brandenfels (02/09/1900-08/01/1990): chef d'état-major de la 81 division d'infanterie (01/10/39-04/40), puis 04/40-12/01/42 sert dans l'état-major du armeegruppe XXI puis 19/12/40 de la 21 armée de Norvège, puis premier General Stab Offizier du W.F.St. (Operationsabteilung H) (12/01/42-06/09/44), puis adjoint au chef des opérations de l'O.K.W. (Abteinlung Landesverteidigung (L) et Stell. Chef der Wehrmacht-Führungsstab (W.F.St.)) (II) (06/09/44-30/11/44), puis commandant de la 11 division blindée (IX) (10/04/45-08/05/45).

TREUSCH.jpg (1220 octets)

 

22/03/18 Generalmajor Freiherr Walter Treusch von Buttlar-Brandenfels (1865-1954) (1 GM).

 


Generalmajor.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.