K.

 


 

01/03/39 Oberstleutnant puis 01/12/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/40 puis 01/12/44 Generalmajor Horst Kadgein (30/06/1897-07/11/1980): Croix allemande en or (17/02/44), commandant du 627 régiment d'artillerie (26/08/39-15/05/40), puis Arko 35 (IV) (21/07/43-01/01/44), puis commandant de la 36 division d'infanterie (V) (01/01/44-17/01/44), puis 18/02/44-01/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de la 2 école d'Artillerie (II) (01/03/45-07/05/45), puis 07/05/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 16/06/47 il est libéré et en retraite.]

KADGEIN.jpg (1492 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Ernst Käther (11/05/1869-07/08/1956): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (08/11/18). [Avant la guerre: 15/06/21 en retraite.]

 

25/09/20 Generalmajor (honoraire) Graf Karl Marquard Viktor von Kageneck (1871-1967). [Avant la guerre: 25/09/20 en retraite.]

 

01/02/38 Rittmeister puis 01/01/42 Major puis 01/09/43 Oberstleutnant puis 01/03/44 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Hans Joachim Kahler (21/03/1908-14/01/2000): Croix de chevalier de la Croix de fer (14/04/43) avec feuilles de chêne (17/12/43, n°355), adjudant de la 12 division blindée (01/09/40-10/03/42), puis commandant du 12 régiment blindé de grenadiers (01/04/43-26/04/43), puis commandant du 5 régiment blindé de grenadiers (01/09/43-01/07/44), puis commandant de la brigade blindée de grenadiers Grossdeutschland (01/07/44-20/12/44). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 02/46 il est libéré et en retraite.]

KAHLER.jpg (1436 octets)

 

18/10/17 Generalmajor Johannes Wilhelm Richard Kahns (1858-1944) (1 GM).

 

01/10/36 Major puis 01/02/40 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 20/05/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/43 Erich Kahsnitz (17/02/1898-29/07/1943 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/07/43) et Croix allemande en or (02/04/43), commandant du 29 régiment motorisé (11/07/41-21/08/41), puis 21/08/41-20/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du régiment de fusiliers Grossdeutschland (20/10/42-05/07/43).

KAHSNITZ.jpg (1831 octets)

 

30/09/20 Generalmajor (honoraire) puis 01/07/38 General der reserve Franz Rudolf Konstantin Hugo Kaiser (14/04/1870-20/11/1960). [Avant la guerre: 30/09/20 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

 

01/02/28 Oberst puis 01/10/41 Generalmajor der reserve Otto Kaldrack (19/08/1875-28/09/1955): en réserve et commandant de la Feldkommandantur 503 (I) (05/40-17/01/41), puis commandant de la Feldkommandantur 520 (Antwerpen) (II) (17/01/41-26/04/41), puis 26/04/41-16/07/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 200 (I) (16/07/41-25/08/41), puis 25/08/41-31/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/10/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/10/28 en retraite.]

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 01/06/40 Oberst puis 01/12/43 Generalmajor Johannes Kaliebe (06/07/1894-21/09/1965): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant d'un bataillon du génie (01/10/39-20/10/40), puis 20/10/40-10/02/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 512 régiment du génie (10/02/41-15/06/42), puis commandant du Oberbaustabes XIV (II) (15/06/42-01/04/43), puis 01/04/43-15/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 19 armée (15/03/44-01/08/44), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du Armeegruppe G puis 11/09/44 devient du Heeresgruppe G (01/08/44-01/12/44), puis Höherer Pionier-kommandeur 3 (01/12/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 11/10/55 il est libéré et en retraite.]

KALIEBE.jpg (1512 octets)

 

18/10/17 Generalmajor Karl Kalliefe (1857-1942) (1 GM).

 

01/03/37 Oberst puis 01/02/41 Generalmajor Otto Thile von Kalm (06/04/1889-09/06/1986): commandant du 13 régiment d'artillerie (01/10/36-01/10/39), puis Arko 107 (I) (01/10/39-15/09/41), puis 15/09/41-01/12/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de Magdeburg (01/12/41-30/11/44), puis 30/11/44 en retraite.

KALM.jpg (1444 octets)

 

20/04/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/07/37 puis 01/02/42 Generalmajor Friedrich Kammel (Autrichien) (26/04/1886-28/04/1942 se suicide): commandant du 111 régiment d'artillerie de montagne (10/11/38-04/01/42), puis Arko 127 (III) (04/01/42-28/04/42).

KAMMEL.jpg (1479 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/01/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Werner Kampfhenkel (25/11/1893-27/03/1977): Croix allemande en or (24/12/41), commandant du 102 régiment d'artillerie (01/12/38-01/12/41), puis Arko 3 (III) (01/12/41-20/12/42), puis 20/12/42-18/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 121 (V) (18/04/43-01/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 20/10/49 il est libéré et en retraite.]

KAMPFHENKEL.jpg (1336 octets)

 

01/04/39 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Graf Hans von Kanitz (17/11/1893-25/08/1968): directeur de l'école de Heeres-Gasschutsz (II) (11/02/41-08/11/44), puis 08/11/44-14/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis 14/11/44 en retraite.]

KANITZ.jpg (1399 octets)

 

25/09/20 Generalmajor (honoraire) Hans Kannengiesser (1868-1945). [Avant la guerre: 25/09/20 en retraite.]

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/12/40 Oberst puis 04/07/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/42 Richard Kanzler (10/05/1893-08/07/1942 tué sur le front russe): Croix allemande en or (15/11/42), commandant du 4 régiment des Nebelwerfer (07/09/40-31/03/42), puis commandant du 2 régiment des Schweren Werfer (01/04/42-01/07/42).

 

01/08/36 Oberst puis 01/09/42 Generalmajor Hugo Karl (19/07/1878-04/05/1944): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/06/41 réactivé, puis 30/09/42 en retraite, puis 01/10/42 en réserve. [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.]

KARL.jpg (1297 octets)

 

01/01/38 Major puis 01/03/41 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 23/12/44 Generalmajor Dr. Phil. Erwin Kaschner (14/10/1897-06/11/1973): Croix allemande en or (24/12/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (27/08/39-17/08/41), puis commandant du 486 régiment d'infanterie (17/08/41-28/09/43), puis commandant du 461 régiment d'infanterie (28/09/43-05/0344), puis 05/03/44-15/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 326 division de grenadiers volontaires (15/08/44 (titulaire 23/12/44)-28/04/45), puis 28/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 20/06/47 il est libéré et en retraite.]

KASCHNER.jpg (1492 octets)

 

20/04/37 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 16/03/40 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor Heinz Kattner (08/08/1892-??/06/1945 pendu par les Yougoslaves): Croix allemande en or (25/04/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant d'un bataillon d'infanterie (01/07/36-12/02/40), puis commandant du 632 régiment d'infanterie (12/02/40-05/04/40), puis 03/05/40-25/07/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 161 régiment d'infanterie (25/07/40-04/05/42), puis 04/05/42-18/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 728 régiment de grenadiers (18/03/43-15/09/43), puis 15/09/43-16/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du secteur défensif de Toulon (16/09/43-20/05/44), puis 20/05/44-05/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 538 (05/09/44-04/01/45), puis 04/01/45-20/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 1034 (20/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves.]

KATTNER.jpg (1270 octets)

 

30/05/19 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 25/04/19 Alexander von Kauffberg (1863-1945). [Avant la guerre: 30/05/19 en retraite.]

 

29/12/17 Generalmajor (honoraire) Karl von Kaufmann (1861-1943) (1 GM).

 

23/01/20 Generalmajor (honoraire) Eduard Hermann von Kaweczynski puis 1923 von Kaweczynski von Lubsee (1864-1950). [Avant la guerre: 23/01/20 en retraite.]

 

01/03/37 Major puis 01/10/40 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/06/39 puis 01/02/42 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Gerhard Kegler (26/01/1898-16/07/1986): Croix allemande en or (01/12/41), commandant du 27 régiment d'infanterie (10/10/40-12/03/42), puis commandant du 786 régiment d'infanterie (12/03/42-01/08/43), puis commandant du 222 régiment d'infanterie (01/08/43-01/10/44), puis commandant de la 48 division d'infanterie (II) (01/10/44-05/11/44), puis commandant de la division d'infanterie Woldenberg (20/01/45-28/01/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 04/46 il est libéré et en retraite.]

KEGLER.jpg (1246 octets)

 

01/08/39 Oberst puis 01/03/43 Generalmajor Wilhelm Keiper (03/01/1893-01/11/1957): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (28/11/17), Feldnachrichten-Kommandeur 15 (Varsovie) (08/11/39-05/01/40), puis Feldnachrichten-Kommandeur 2 (Cracovie) et commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) beim Grenzabschnitts-Kommando Süd (05/01/40-01/05/40), puis commandant der Nachrichtentruppen IX (Kassel) (01/05/40-28/09/41), puis 28/09/41-16/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 509 (II) (16/03/42-15/05/43), puis commandant de l'Osttruppen 721 (15/05/43-01/08/43), puis 01/08/43-01/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes allemandes au Monténégro (01/06/44-15/12/44), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 1040 (Cetinje) (26/08/44-28/02/45), puis 28/02/45-20/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 20/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 19/05/48 il est libéré et en retraite.]

KEIPER.jpg (1351 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Richard von Keiser (21/02/1867-01/03/1946). [Avant la guerre: 30/09/20 en retraite.]

 

24/11/20 Generalmajor (honoraire) Friedrich Hans Keller (1867-1958). [Avant la guerre: 24/11/20 en retraite.]

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) Victor Keller (11/07/1870-11/08/1955): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (27/03/18). [Avant la guerre: 30/09/19 en retraite.]

Relation: frère du generaloberst (Air) Alfred Keller.

 

01/04/39 Oberst puis 01/11/42 Generalmajor Karl Keltsch (07/05/1892-01/08/1966): commandant du 2 régiment blindé (01/10/38-15/02/40), puis commandant de la 1 brigade blindée (15/02/40-01/08/41), puis 01/08/41-15/11/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes blindées de la 6 armée (15/11/41-06/07/42), puis 06/07/42-16/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des forces blindées du Wehrkreis XII (II) (16/04/43-15/01/44), 15/01/44-23/11/44 sert à l'O.K.H., puis 23/11/44-02/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des forces blindées du Wehkreis III (II) (02/02/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

KELTSCH.jpg (1414 octets)

 

18/08/17 Generalmajor Albert Eduard Johannes von Kemnitz (1864-1945) (1 GM).

 

01/01/39 Oberstleutnant puis 01/11/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/40 puis 01/10/44 Generalmajor Siegfried Kempf (15/03/1896-23/09/1964): 01/08/39-01/11/43 sert à l'O.K.W., puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 16 armée (III) (01/11/43-10/01/45), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du groupe d'armées C (10/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 06/03/48 il est libéré et en retraite.]

KEMPF.jpg (1055 octets)

 

01/10/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/10/37 puis 01/10/40 Oberst puis 01/05/44 Generalmajor Dr. Ing. Werner Kennes (21/09/1896-08/09/1957): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 15/05/39-31/12/44 sert à l'O.K.H., puis 31/12/44-15/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis Feldzeug-Inspekteur Nord (15/04/45-04/05/45), puis 04/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 30/11/46 il est libéré et en retraite.]

KENNES.jpg (1236 octets)

 

05/08/20 Generalmajor (honoraire) Johannes Keppel (1858-1945). [Avant la guerre: 05/08/20 en retraite.]

 

20/09/18 Generalmajor Hans Karl Gustav Berthold von Kessel (1867-1945) (1 GM).

 

08/10/20 Generalmajor (honoraire) Kurt Friedrich von Kessinger (24/02/1866-01/03/1946). [Avant la guerre: 08/10/20 en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Kurt von Kessinger. cf: 1 GM.

 

01/06/33 Oberst der Polizei puis 01/09/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/32 puis 01/09/43 Generalmajor der reserve Hugo Kiehl (03/04/1884-25/08/1944): 20/07/40 en réserve, puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) de Norvège (I) (05/09/42-06/10/43), puis 06/10/43-31/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/36 en retraite.]

KIEHL.jpg (1220 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/04/40 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/39 puis 01/12/41 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Emmanuel von Kiliani (05/10/1898-22/11/1974): Croix allemande en or (02/01/42), commandant du 193 régiment d'artillerie (17/09/39-11/42), puis 11/42-02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 55 régiment de grenadiers (02/44-15/03/44) (19/06/44-19/10/44), puis 19/10/4-10/44 en réserve de l'O.K.H., puis adjoint au commandant de la 3 division blindée de grenadiers (10/44-10/44), puis 10/44-10/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis adjoint au commandant de la 3 division blindée de grenadiers (10/11/44-15/11/44), puis adjoint au commandant de la 1 division de ski (15/11/44-08/12/44), puis adjoint au commandant de la 253 division d'infanterie (08/12/44-30/12/44), puis 30/12/44-01/45 en réserve de l'O.K.H., puis adjoint au commandant de la 545 division de grenadiers volontaires (01/45-02/45), puis 02/45-19/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 320 division de grenadiers volontaires (II) (19/02/45 (titulaire 20/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

 

27/02/20 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 13/05/19 Friedrich Kipping (1866-1946). [Avant la guerre: 27/02/20 en retraite.]

 

01/08/38 Oberst puis 13/06/42 Generalmajor Erich von Kirchbach (14/04/1886-02/10/1944 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front français): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (16/05/17) (Saxe), chef d'état-major du Wehkreis V (II) (15/02/40-15/03/43) (01/04/41 activé), puis 15/03/43-12/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 533 (Troyes) (II) (12/08/43-15/05/44), puis commandant de la Feldkommandantur 622 (Epinal) (15/05/44-27/09/44). [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.]

KIRCHBACH.jpg (1447 octets)

 

01/04/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor Wilhelm Kirchenpauer von Kirchdorf (03/09/1888-30/07/1960): Croix allemande en argent (10/03/44) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (28/08/16) (Saxe), chef des Opérations (Ia) du Wehkreis IV (10/09/39-14/02/40), puis chef d'état-major du Wehrkreis IV (II) (14/02/40-28/07/44) (01/04/41 réactivé), puis 28/04/44-31/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/44 en retraite, puis 15/04/45 en réserve, puis chef d'état-major du Wehrkreis IV (IV) (02/05/45-08/05/45). [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 31/01/48 il est libéré et en retraite.]

KIRCHENPAUER.jpg (1324 octets)

 

01/10/36 Hauptmann puis 01/08/41 Major puis 01/08/42 Oberstleutnant puis 10/06/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/05/43 puis 30/01/45 Generalmajor Ludwig Kirschner (12/06/1904-11/02/1945 tué): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/01/42) avec feuilles de chêne (28/10/42, n°135), commandant du 72 régiment d'infanterie (14/05/42-25/09/43), puis 25/09/43-01/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la brigade de grenadiers Lehr (01/08/44-20/08/44), puis 20/08/44-01/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 320 division de grenadiers volontaires (I) (01/11/45-11/02/45).

KIRSCHNER.jpg (1452 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/09/43 Generalmajor Werner Kirsten (28/08/1892-10/10/1951 meurt en captivité): commandant du 7 régiment d'infanterie. [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

 

01/04/38 Major puis 01/06/41 Obertsleutnant puis 01/01/43 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Hans Kissel (19/02/1897-30/11/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (17/03/44) et Croix allemande en or (18/06/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (01/09/39-01/03/42), puis commandant du 229 régiment de chasseurs (01/03/42-02/06/42), puis commandant du 683 régiment de grenadiers (01/09/43-25/09/44), puis commandant du 178 régiment de grenadiers (25/09/44-10/11/44), puis 10/11/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 26/06/47 il est libéré et en retraite.]

KISSEL.jpg (1638 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/11/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Fritz Kistner (14/05/1896-19/05/1945 meurt des suites de ses blessures): Croix allemande en or (21/02/42), commandant du 96 régiment d'artillerie (01/07/39-01/10/40), puis commandant du 137 régiment d'artillerie (01/10/40-18/01/42), puis Arko 147 (II) (18/01/42-01/04/43), puis Arko 404 (01/04/43-10/01/44), puis 10/01/44-20/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du secteur défensif de Rotterdam (20/03/44-17/04/45), puis Korück 534 (17/04/45-08/05/45).

KISTNER.jpg (1332 octets)

 

01/04/38 Generalmajor (honoraire) puis 15/03/38 Generalmajor (honoraire) Prof. Rudolf Kiszling (Autrichien) (08/01/1882-08/05/1976): directeur des Archives militaires autrichiennes (-08/05/45), puis 08/05/45 en retraite. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer, en réserve et directeur des Archives militaires autrichiennes (01/04/38-).]

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 23/12/44 Generalmajor Dipl. Ing. Friedrich Kittel (19/12/1896-24/03/1973): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/01/45) et Croix allemande en or (01/04/42), commandant du 468 régiment d'infanterie (01/10/40-20/04/42), puis 20/04/42-06/44 sert à l'O.K.H., puis 06/44-01/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 62 division de grenadiers volontaires (I) (III) (01/11/44-12/44) (01/45-01/02/45), puis chef du bureau de l'Infanterie et de l'Artillerie im Heereswaffenamt im O.K.H. (01/02/45-08/04/45), puis 08/05/45-01/05/45 sert au sein du groupe d'armées Sud, puis 01/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 26/06/47 il est libéré et en retraite.]

KITTEL.jpg (1535 octets)

 

01/10/38 Major puis 01/04/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/05/44 Generalmajor Günther Klammt (09/05/1898-15/05/1971): Croix allemande en or (07/10/43), adjudant de la 34 division d'infanterie (01/03/38-01/04/41), puis 01/04/41-21/04/41 en réserve de l'O.K.H., puis chef du 6 bureau du Transport à l'O.K.H. (21/04/41-01/11/42), puis commandant du 77 régiment d'infanterie (01/11/42-01/11/43), puis 01/11/43-19/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 6 division d'infanterie (VI) (19/01/44-01/05/44), puis commandant de la 6 division d'infanterie et de la 260 division d'infanterie (VI) (21/04/44-01/05/44), puis commandant de la 260 division d'infanterie (01/05/44-09/07/44), puis 09/07/44 il est capturé par les Soviétiques, il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

KLAMMT.jpg (1534 octets)

 

01/04/37 Hautpmann puis 01/12/41 Major puis 01/02/43 Oberstleutnant puis 01/09/43 Oberst puis 01/05/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 20/04/45 Ernst Klasing (09/12/1901-27/03/1977): Croix allemande en or (08/01/43), quartier-maître du 3 corps d'armée (26/08/39-15/10/39), puis 15/10/39-06/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 123 division d'infanterie (06/10/40-01/12/42), puis 01/12/42-11/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis quartier-maître général de la 17 armée (11/01/43-11/08/43), puis quartier-maître général du groupe d'Armées A puis 31/03/44 du groupe d'armées Südukraine puis 23/09/44 du groupe d'armées Sud (11/08/43-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 03/48 il est libéré et en retraite, 01/11/55 il entre dans la Bundeswehr, 09/06/56 brigadegeneral, Wehrkreis III (13/01/58-01/06/58), 10/05/58 generalmajor, 31/03/62 en retraite.]

KLASING.jpg (1572 octets)

 

01/04/39 Major puis 01/04/41 Oberstleutnant puis 01/10/42 Oberst puis 01/01/45 Generalmajor Helmut Kleikamp (28/04/1901-06/01/1985): Croix allemande en argent (19/12/44), 26/08/39-25/10/39 sert à l'état-major de la 5 armée, puis 25/10/39-01/04/42 sert à l'état-major du groupe d'armées A puis 22/06/41 Süd, puis chef des Opérations (Ia) de la 371 division d'infanterie (01/04/42-20/10/42), puis 20/10/42-01/01/45 sert à l'O.K.H., puis 01/01/45-17/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 36 division de grenadiers volontaires (II) (17/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 03/48 il est libéré et en retraite.]

KLEIKAMP.jpg (1714 octets)

 

16/06/37 Oberst (Autriche) puis 15/03/38 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Karl Klein (Autrichien) (22/03/1891-15/05/1970): commandant du 11 régiment de réserve (06/01/40-07/06/40), puis commandant du 1 régiment de réserve (07/06/40-31/07/41), puis commandant du 216 régiment d'infanterie (31/07/41-04/02/42), puis 04/02/42-07/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 217 régiment de réserve (07/07/42-19/09/42), puis commandant du 1 régiment de réserve (19/09/42-04/09/43), puis 04/09/43-01/04/44 sert au sein du groupe d'armées E, puis 01/04/44-01/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la brigade de volontaires Croates (01/06/44-01/02/45). [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

KARL_KLEIN.jpg (1469 octets)

 

31/05/38 Generalmajor (honoraire) Wilhelm Klein (09/09/1887-29/06/1970): 31/05/44 en retraite. [Avant la guerre: 31/05/38 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

 

01/10/23 Oberst puis 01/07/41 Generalmajor der reserve Friedrich Kleinhans (19/03/1873-30/10/1948): en réserve et commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Wildflecken (I) (01/09/39-06/11/39), puis commandant du Stalag IX B (06/11/39-01/12/39), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Wildflecken (01/12/39-30/04/42), puis 30/04/42-31/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/24 en retraite, 01/10/33 en réserve, 30/09/34 en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Karl Kleinhans. cf: Officiers.

KLEINHANS.jpg (1301 octets)

 

01/01/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/37 puis 01/04/41 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor Dipl. Ing. Heinrich Kleinschroth (29/01/1895-21/12/1965): Croix allemande en argent (30/11/42), commandant du 520 régiment de transmissions (01/11/39-18/11/40), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 9 armée (II) (18/11/40-15/09/43), puis directeur de l'école de transmissions 1 (15/09/43-01/04/44), puis 01/04/44-08/05/45 sert à l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 11/06/47 il est libéré et en retraite.]

KLEINSCHROTH.jpg (1366 octets)

 

01/01/39 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor Kuno Klemm (05/03/1888-24/05/1945 se suicide): commandant du 374 régiment d'infanterie (25/08/39-22/01/42) (01/06/41 activé), puis commandant du 75 régiment de réserve (22/01/42-05/09/43), puis 05/09/43-22/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oflag VI C (22/03/44-21/0744), puis 21/07/44-07/08/44 sert au sein du Wehrkreis VI, puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis VI (III) (07/08/44-15/11/44), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) de Norvège (II) (15/11/44 (titulaire 01/10/45)-08/05/45). [Avant la guerre: 15/10/35 en réserve.]

KLEMM.jpg (1489 octets)

 

Generalmajor Edler Anton Kless von Drauwörth (08/06/1882-). cf: S.S. Brigadeführer.

 

31/12/27 Generalmajor (honoraire) Wolf von Klewitz (23/12/1873-05/02/1961). [Avant la guerre: 31/12/27 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

 

31/01/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/06/41 Generalmajor der reserve Emil Klie (05/01/1875-07/06/1949): 31/08/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/31 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

KLIE.jpg (1403 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/10/39 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor Joachim von Klinckowstroem (23/07/1891-16/10/1955): kommandeur der Nachrichtentruppen X (01/06/40-02/05/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) beim Befehlshaber der Deustchen Truppen des Heeres in Dänemark (02/05/41-15/07/41), puis 15/07/41-11/02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant d'Oslo (II) (11/02/42-12/11/44), puis General z.b.V. du Wehrkreis III (12/11/44-03/45), puis commandant de Westen (03/45-26/04/45), puis 26/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 05/06/47 il est libéré et en retraite.]

KLINCKOWSTROEM.jpg (1412 octets)

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Karl Klockenbring (14/11/1893-23/11/1978): Croix allemande en or (08/08/42), commandant du 260 régiment d'infanterie (03/40-05/40), puis commandant du 360 régiment d'infanterie (05/40-01/09/41), puis commandant du 229 régiment de chasseurs (01/09/41-09/42), puis commandant du 562 régiment de réserve (09/42-07/08/43), puis directeur de l'école de la 7 armée (07/08/43-15/07/44), puis 15/07/44-08/05/45 sert à l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 18/01/47 il est libéré et en retraite.]

KLOCKENBRING.jpg (1247 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/04/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Bernhard Klosterkemper (17/04/1897-19/07/1962): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/07/44), commandant d'un bataillon d'infanterie (25/09/39-04/04/41), puis 04/04/41-01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 920 régiment d'infanterie (01/44-06/06/44), puis commandant de la 91 division d'infanterie (III) (06/06/44-10/06/44), puis commandant de la 243 division d'infanterie (III) (17/06/44-26/09/44), puis commandant de la 180 division d'infanterie (IV) (27/09/44 (titulaire 01/12/44)-01/10/44). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

KLOSTERKEMPER.jpg (1331 octets)

 

01/05/35 Hautpmann puis 01/09/40 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/03/43 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Karl Klotz (18/07/1904-??/02/1999): Croix allemande en or (25/10/43), 03/11/38-05/01/40 sert à l'état-major du 4 corps d'armée, puis chef des Opérations (Ia) de la 198 division d'infanterie (05/01/40-26/10/40), puis 26/10/40-04/03/42 sert à l'état-major de la 7 armée, puis chef des Opérations (Ia) de la 62 division d'infanterie (04/03/42-20/10/43), puis chef d'état-major du 17 corps d'armée (IV) (20/10/43-10/10/44), puis 10/10/44-01/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du Befehlshaber der Deutschen Truppen in Dänemark (II) (01/11/44-30/12/44), puis chef d'état-major de la 8 armée (III) (30/12/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 23/12/47 il est libéré et en retraite.]

KLOTZ.jpg (1505 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/09/43 Generalmajor Ernst Klüg (10/06/1888-27/11/1944 tué dans un accident de voiture): commandant d'un bataillon d'infanterie (10/11/38-02/40), puis commandant du 186 régiment d'infanterie (02/40-40), puis 40-06/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 231 régiment de réserve (06/09/42-01/07/43), puis commandant de Nuremberg (I) (01/07/43-27/11/44).

KLUEG.jpg (1685 octets)

 

01/03/37 Major puis 10/12/39 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Gustav Georg Knabe (08/07/1897-13/12/1972): Croix de Chevalier de la Croix de Fer (01/06/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (16/10/39-11/07/41), puis commandant du 104 régiment motorisé (11/07/41-06/01/42), puis 06/01/42-28/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 12 école des Troupes motorisées (28/08/42-20/03/44), puis 20/03/44-28/06/44 affecté à l'état-major de la mission militaire allemande en Roumanie, puis 28/06/44-30/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis 30/11/44-08/05/45 en réserve du commandement en chef de l'Ouest. [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

15/06/21 Oberst (honoraire) puis 32 Generalmajor (Chili) puis 01/10/39 Oberst der reserve puis 01/01/43 Generalmajor der reserve Hans Georg Ludwig August von Knauer (15/05/1874-01/02/1944): 01/10/39-06/40 en réserve et sert à l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 750 (Vannes) (I) (06/40-01/06/41), puis 01/06/41-19/10/42 sert à l'O.K.H., puis 19/10/42-28/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis 28/02/43 replacé en retraite. [Avant la guerre: 15/06/21 en retraite, 07/27-10/35 sert dans l'Armée chilienne.]

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 19/07/40 Oberst (honoraire) puis 12/07/41 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/01/45 Ernst Wilhelm Albert Knebel (02/06/1892-27/01/1945 meurt des suites de ses blessures): Croix de Chevalier de la Croix de fer (27/08/44) avec feuilles de chêne (19/02/45 posthume, n°744), commandant du 580 régiment d'infanterie (15/11/40-07/05/42), puis commandant du 589 régiment d'infanterie (07/05/42-10/08/43), puis 10/08/43-01/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 50 régiment de chasseurs (01/02/44-01/07/44), puis 01/07/44-20/09/44 sert dans la 3 armée blindée, puis directeur de l'école de la 3 armée blindée (II) (20/09/44-24/01/45).

KNEBEL.jpg (1269 octets)

 

01/03/39 Oberst puis 27/06/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/41 Ernst Richard Knecht (19/03/1893-09/07/1941): 08/02/40-15/03/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Nebeltruppen z.b.V. 2 (15/03/40-17/03/41), puis commandant du régiment Nebel-Lehr (17/03/41-30/04/41).

 

01/05/21 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/10/20 Hans Wilhelm Karl Curd von Knobelsdorff (30/05/1866-08/12/1947). [Avant la guerre: 31/05/21 en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Wilhelm von Knobelsdorff. cf: Officiers.

 

01/02/29 Oberst puis 01/10/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/06/41 Generalmajor der reserve Walter Knoblauch (26/01/1878-08/06/1969): -10/04/40 sert à l'O.K.H., puis Feldzeug-Kommandos IV (10/04/40-30/07/42), puis 20/09/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: 30/09/31 en retraite, 06/36 en réserve, 29/08/39- sert à l'O.K.H..]

KNOBLAUCH.jpg (1531 octets)

 

01/03/36 Oberst puis 01/07/42 Generalmajor Hans Knörzer (01/04/1889-29/09/1969): commandant du 353 régiment d'infanterie (03/05/41-01/05/42) (01/06/41 activé), puis 01/05/42-10/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis 10/07/42-15/08/42 sert dans la 1 armée, puis commandant de la Feldkommandatur 529 (Bordeaux) (II) (15/08/42-01/11/44), puis commandant (Wehrmachtkommandant) de Freiburg (01/11/44-01/04/45), puis 01/04/45-05/05/45 en réserve de l'O.K.H., puis 05/05/45 il est capturé. [Avant la guerre: 01/05/37 en réserve.] [Après la guerre: 10/08/45 il est libéré et en retraite.]

KNOERZER.jpg (1709 octets)

 

01/09/34 Hauptmann puis 01/04/40 Major avec effet rétroactif au 01/11/39 puis 01/03/42 Oberstleutnant puis 01/01/43 Oberst puis 01/05/45 Generalmajor Wilhelm Knüppel (12/11/1902-26/09/1968): Croix allemande en or (15/12/43), chef des Opérations (Ia) de la 264 division d'infanterie (01/09/39-04/40), puis chef des Opérations (Ia) du 43 corps d'armée (04/40-11/42), puis commandant du 483 régiment de grenadiers (11/42-01/43), puis directeur des troupes allemandes de la 250 division d'infanterie (01/43-01/44), puis chef d'état-major du 38 corps d'armée (V) puis 01/45 du 38 corps motorisé puis 08/01/45 du 38 corps blindé  (01/44-28/01/45), puis chef d'état-major de la 4 armée blindée (VI) (28/01/45-08/05/45). [Après la guerre: 11/03/48 il est libéré et en retraite.]

 

01/06/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Dipl. Ing. Walther Koch (29/04/1894-18/08/1978): 10/11/38-01/09/43 sert à l'O.K.H., puis Arko 103 (V) (01/09/43-04/10/43), puis Arko 187 (II) (04/10/43-09/02/44), puis 09/02/44-14/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 14/04/45 il est capturé. [Après la guerre: 02/04/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/39 Oberstleutnant puis 01/12/40 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor à titre posthume Otto Köhler (11/08/1897-01/12/1942 tué sur le front russe): Croix allemande en or (03/10/42), commandant du régiment de grenadiers Grossdeutschland (01/42-01/12/42).

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/09/40 Oberst puis 01/01/44 Generalmajor Hans Kölitz (07/10/1894-13/07/1974): Croix allemande en argent (29/04/45), commandant du 2 régiment motorisé (01/11/39-10/05/42), puis commandant des troupes motorisées du Wehrkreis XI (10/05/42-01/11/42), puis commandant des troupes blindées du Wehrkreis XVII (01/11/42-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 47 il est libéré et en retraite.]

 

27/03/20 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 31/01/20 Albrecht Ernst von Köller (23/07/1864-08/09/1941). [Avant la guerre: 11/12/17 en retraite.]

 

10/05/39 Oberleutnant puis 01/05/40 Hauptmann puis 01/02/42 Major puis 01/10/43 Oberstleutnant puis 01/04/44 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Ernst König (12/05/1908-03/03/1986): Croix de Chevalier de la Croix de fer (16/09/43) avec feuilles de chêne (21/09/44, n°598) et Croix allemande en or (07/03/42), commandant d'une compagnie d'infanterie (01/09/39-01/02/42), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (01/02/42-08/07/43), puis commandant du 12 régiment d'infanterie (08/07/43-01/07/44), puis commandant de la 31 division de grenadiers (I) (01/07/44-11/07/44), puis commandant de la 550 division de grenadiers (11/07/44-22/07/44), puis commandant de la 28 division de chasseurs (V) (temporaire 20/11/44(30/01/45)-12/04/45). [Après la guerre: 01/09/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/02/30 Generalmajor (honoraire) Josef Königsdorfer (26/06/1875-05/09/1960). [Avant la guerre: 31/01/30 en retraite.]

 

01/03/36 Oberst puis 01/11/39 Generalmajor Gerhard Körner (27/05/1892-27/04/1941 tué dans un accident de voiture): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (02/06/17) (Saxe), chef d'état-major du 10 corps d'armée (I) (01/04/37-01/11/39), puis chef d'état-major du Wehkreis I (II) (01/11/39-14/05/40), puis quartier-maître de la 9 armée (II) (16/05/40-25/10/40), puis commandant de la 45 division d'infanterie (II) (25/10/40-27/04/41).

 

01/08/38 Major avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/12/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst puis 01/08/44 Generalmajor Karl Theodor Körner (10/07/1899-05/10/1973): chef des Opérations (Ia) de la 297 division d'infanterie (01/11/40-15/08/41), puis 15/08/41-02/09/41 en réserve de l'O.K.H., puis Chef der Planungsabteilung du Chef des Transportwesen im O.K.H. (02/09/41-17/01/42), puis Chef der Feldtransport-Abteilung im O.K.H. (17/01/42-01/05/44), puis adjoint au Chef des Transportwesens im O.K.H. (01/05/44-08/05/45). [Après la guerre: 03/01/48 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/36 Major puis 01/10/39 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/41 puis 01/01/45 Generalmajor Peter Körte (26/06/1896-13/01/1947): Croix de Chevalier de la Croix de fer (27/09/43) et Croix allemande en or (05/06/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (10/11/38-19/09/41), puis commandant du 26 régiment d'infanterie (19/09/41-05/03/44), puis 05/03/44-07/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 246 division de grenadiers volontaires (I) (07/11/44-01/01/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 28/08/46 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/38 Hauptmann puis 01/01/42 Major puis 01/12/43 Oberstleutnant puis 01/06/44 Oberst puis 01/12/44 Generalmajor Karl Kötz (08/02/1908-11/06/1977): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/10/41) avec feuilles de chêne (24/01/44, n°374), commandant d'une compagnie d'infanterie (03/01/39-01/05/41), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (01/05/41-01/07/43), puis commandant du 185 régiment de grenadiers (01/07/43-11/09/44), puis commandant de la 349 division de grenadiers volontaires (11/09/44 (titulaire 01/12/44)-01/04/45), puis commandant de la 21 division d'infanterie (IX) (01/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 01/07/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/39 Gerneralmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor Gustav Kohl (04/08/1887-08/09/1949): commandant de Linz/Donau (-31/01/43), puis 31/01/43 en retraite. [Avant la guerre: Linz/Donau (01/04/38-).]

 

01/04/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Erich Kohlhauer (02/05/1891-14/12/1970): Croix allemande en argent (22/10/43), 01/04/39-01/04/42 sert à l'O.K.W., puis commandant du 589 régiment de transmissions (01/04/42-01/05/42), puis commandant des troupes de transmission de la 4 armée (III) (01/05/42-01/04/44), puis commandant des troupes de transmission du groupe d'armées Centre puis 25/01/45 du groupe d'armées Nord (01/04/44-10/04/45), puis Höherer Nachrichtenführer Reich im O.K.W. (10/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 01/07/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/37 Major puis 01/06/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Hans Ernst Kohlsdorfer (24/08/1892-25/07/1969): Croix allemande en or (28/02/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (03/01/39-28/08/41), puis commandant du 254 régiment d'infanterie (20/10/41 (titulaire 30/01/42)-15/01/45), puis commandant de la 545 division de grenadiers volontaires (II) (15/01/45 (titulaire 20/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/39 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Heinrich Kohnke (18/08/1888-05/06/1945 meurt des suites de ses blessures): commandant du 168 régiment d'artillerie de réserve (26/08/39-28/09/39), puis commandant du 703 régiment d'artillerie de réserve (28/09/39-25/10/39), puis commandant du 160 régiment d'artillerie (25/10/39-09/01/41), puis 09/01/41-23/04/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la place de Jüterborg (23/04/41-08/05/45).

 

01/08/36 Major puis 01/01/40 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 31/08/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/08/44 Paul Kohwalt (26/10/1896-31/08/1944 tué sur le front roumain): Croix allemande en or (25/05/42), commandant du 272 régiment d'artillerie (01/06/40-25/07/40), puis 25/07/40-01/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 123 régiment d'artillerie (01/10/40-06/11/43), puis 06/11/43-04/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 134 (IV) (04/12/43-31/08/44).

 

01/39 Major puis 01/10/41 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/01/45 Generalmajor Heinz Kokott (14/11/1890-29/05/1976): Croix de Chevalier de la Croix de fer (17/03/43), commandant d'une compagnie d'infanterie (01/06/34-10/39), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (10/39-27/12/41), puis commandant du 178 régiment d'infanterie (27/12/41-05/42), puis commandant du 317 régiment d'infanterie (19/06/42-01/06/43), puis commandant de la 1135 brigade de grenadiers (27/07/44-17/09/44), puis commandant de la 26 division de grenadiers volontaires (17/09/44 (titulaire 01/01/45)-22/04/45), puis 22/04/45 il est capturé. [Après la guerre: 06/47 il est libéré et en retraite.]

 

28 Hauptmann der reserve puis 01/07/41 Major der reserve avec effet rétroactif au 01/08/40 puis 01/04/43 Oberstleutnant der reserve puis 01/01/44 Oberst der reserve puis 01/02/45 Generalmajor der reserve Werner Kolb (27/07/1895-18/02/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (27/06/42) avec feuilles de chêne (26/06/44, n°514) et Croix allemande en or (02/01/42), commandant d'une compagnie d'infanterie (26/08/39-10/12/40), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (10/12/40-01/07/43), puis commandant du 36 régiment d'infanterie (01/07/43-01/11/44), puis commandant de la 9 division de grenadiers volontaires (01/11/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 20/12/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/39 Major puis 01/02/42 Oberstleutnant puis 01/11/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/42 puis 11/04/44 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/01/44 Botho Kollberg (11/07/1898-24/01/1944 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/09/42) avec feuilles de chêne (08/02/44 posthume, n°384) et Croix allemande en or (01/01/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (23/02/39-10/05/42), puis commandant du 23 régiment d'infanterie (01/06/42 (titulaire 01/07/42)-24/01/44).

 

01/03/38 Oberstleutnant puis 01/03/41 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Hermann Konitzky (01/03/1890-18/06/1973): commandant du 796 régiment d'artillerie (25/03/40-01/04/42), puis directeur de l'école de sous-officiers d'Artillerie d'Amberg (01/04/42-01/10/44), puis directeur de l'école d'Artillerie de forteresse de Dolle (01/10/44-01/03/45), puis commandant (kampfkommandant) de Dessau-Rosslau (01/03/45-25/04/45), puis commandant du kampfgruppe Konitzky (25/04/45-008/05/45). [Après la guerre: 01/07/47 il est libéré et en retraite.]

 

16/03/36 Major avec effet rétroactif au 01/11/35 puis 01/10/39 Oberstleutnant puis 01/10/41 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Arthur Kopp (18/07/1895-18/06/1979): Croix allemande en or (02/02/42), commandant du 1 régiment blindé (26/08/40-01/02/42), puis 01/02/42-01/04/42 en réserve de l'O.K.H., puis Inspekteur der Feldzueg-Inspektion (Magdeburg) (01/04/42-01/03/43), puis chef d'état-major du Korück 559 (01/03/43-21/03/44), puis commandant de la place (Truppenübungsplatzes) d'Oldehrock (21/03/44-03/05/44), puis commandant de la brigade d'attaque Narwa (03/05/44-20/09/44), puis commandant de Neustettin (20/09/44-28/02/45), puis commandant (kampfkommandant) et de la division de forteresse de Swinemünde (15/03/45-28/03/45), puis commandant de Swinemünde (28/03/45-05/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 07/02/46 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/33 Oberst puis 01/02/43 Generalmajor Wilhelm Kopp (26/06/1881-26/07/1949): 01/06/41 réactivé, puis 31/03/43 en réserve, puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/05/33 en retraite, 05/03/35 en réserve.]

 

01/02/38 Oberstleutnant puis 01/01/41 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor Dr. Rer. Pol. Otto Korfes (23/11/1889-24/08/1964): Croix de chevalier de la Croix de fer (22/01/43) et Croix allemande en or (11/01/42), commandant du 66 régiment d'infanterie (10/11/38-05/02/40), puis commandant du 518 régiment d'infanterie (05/02/40-02/11/42), puis 02/11/42-16/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 295 division d'infanterie (IV) (16/11/42 (titulaire 01/01/43)-31/01/43), puis 31/01/43 il est capturé à Stalingrad, puis 14/09/43 il adhère à l'Union des officiers allemands (BDO) et au Comité National de l'Allemagne libre (NKFD) et il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 10/48 il est libéré, bureau Historique du Ministère de l'Intérieur de la R.D.A. (01/01/52-31/10/52) (01/10/52 generalmajor de la Police Populaire encasernée), 31/12/52 en retraite.]

 

01/06/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor Heinz Korte (10/04/1893-17/11/1980): commandant du 12 régiment d'artillerie (12/10/37-25/04/40), puis 25/04/40-15/05/40 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 133 (I) (15/05/40-03/09/41), puis 03/09/41-20/09/41 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 102 (II) (20/09/41-07/03/42), puis Harko 310 (6 armée) (II) (07/03/42-26/09/42), puis 26/09/42-31/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite.

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/11/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Dr. Rer. Pol. Fritz Kortüm (10/04/1888-31/01/1950): commandant du 152 régiment d'artillerie (26/08/39-10/01/42), puis Arko 128 (I) (10/01/42-10/04/42), puis 10/04/42-16/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 116 (II) (16/11/42-24/09/44), puis 24/09/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H..

 

15/01/35 Oberstleutnant (Autriche) puis 15/03/38 Oberstleutnant puis 01/12/40 Oberst puis 01/01/44 Generalmajor Dr. Karl Koske (Autrichien) (27/06/1889-08/04/1945 tué lors d'un bombadement aérien de Vienne): Croix de Chevalier de la Croix de fer (15/03/44) et Croix allemande en or (25/04/42), commandant du 215 régiment d'artillerie (06/02/40-14/04/42), puis Arko 18 (IV) (14/04/42-01/10/43), puis commandant de la 212 division d'infanterie (IV) (01/10/43 (titulaire 01/01/44)-01/05/44), puis 01/05/44-08/04/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

 

01/10/32 Oberst puis 01/06/42 Generalmajor Walter Kossack (01/10/1881-05/12/1971): en réserve et commandant du 1 régiment d'artillerie (01/11/39-24/05/40), puis Arko 18 (24/05/40-01/07/42), puis 01/07/42-01/08/42 en réserve de l'O.K.H. (01/06/42 réactivé), puis commandant de la Feldkommandantur 725 (Agram) (IV) (01/08/42-15/01/44), puis 15/01/44-30/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/44 replacé en retraite. [Avant la guerre: 31/01/33 en retraite.]

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 01/01/42 Oberst puis 01/01/45 Generalmajor Georg Kossmala (22/10/1896-18/03/1945 meurt des suites de ses blessures): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/03/42) avec feuilles de chêne (26/03/44, n°435), commandant d'un bataillon d'infanterie (13/09/40-18/03/41), puis commandant du 3 régiment de sécurité (18/03/41-05/07/42), puis commandant du 6 régiment d'infanterie (05/07/42-16/08/44), puis commandant de la 32 division d'infanterie du Lion (XII) (temporaire 16/08/44-08/44), puis commandant de la 272 division de grenadiers volontaires (I) (temporaire 15/09/44-16/12/44), puis commandant de la 344 division de grenadiers volontaires (II) (16/12/44 (titulaire 01/01/45)-28/02/45).

 

01/06/38 Major puis 0111/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Karl Richard Kossmann (28/03/1899-10/06/1969): Croix de Chevalier de la Croix de fer (23/03/45) et Croix allemande en or (14/04/42), 01/09/39-20/06/40 sert à l'état-major du quartier-maître général de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 15 division d'infanterie (15/01/41-14/01/42), puis chef d'état-major du 7 corps d'armée (II) (14/01/42-14/02/42), puis chef de l'état-major militaire du Militärbefehshaber in Frankreich (III) (04/42-09/06/44), puis commandant du 74 régiment d'infanterie (09/06/44-30/11/44), puis commandant de la 10 division blindée de grenadiers (V) (28/11/44-20/01/45) (15/02/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 07/01/56 il est libéré et en retraite.]

 

01/09/35 Major puis 01/12/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/03/38 puis 01/03/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/12/40 puis 01/12/44 Generalmajor Richard Kotz (12/09/1886-08/06/1960): Croix de Chevalier de la Croix de fer (21/10/43) et Croix allemande en or (13/01/43), commandant du 389 régiment d'infanterie (18/08/39-26/09/43) (01/12/39 activé), puis commandant de l'école du groupe d'armées C (22/01/44-02/05/45), puis 07/05/45 il est capturé par les Américains. [Avant la guerre: 03/03/35 en réserve.] [Après la guerre: 06/05/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/08/38 Oberstleutnant puis 01/08/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/40 puis 01/01/44 Generalmajor Ewald Kräber (24/10/1894-06/06/1969): Croix allemande en or (18/10/41), commandant du 4 régiment blindé (10/06/40-08/40), puis commandant du 33 régiment blindé (01/05/42-01/43), puis directeur de l'école des troupes blindées de Wünsdorf (III) (01/43-25/10/43), puis commandant de la 23 division blindée (VII) (IX) (temporaire 25/10/43-01/11/43) (18/11/43 (titulaire 01/01/44)-09/06/44), puis 09/06/44-12/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Korpsgruppe Kräber (12/44-03/45), puis Inspekteur der Festung-Pak-Verbände Ost (03/45-08/05/45). [Après la guerre: 26/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/07/37 puis 01/06/42 Generalmajor Franz Krätzer (Autrichien) (24/09/1886-18/07/1977): commandant du 359 régiment d'infanterie (06/01/40-01/05/42), puis commandant de Mulhouse (II) (01/05/42-15/07/44), puis 15/07/44-01/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 243 (temporaire 01/09/44-23/10/44), puis 23/10/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 01/10/44 Generalmajor Mathias Ferdinand Kräutler (02/05/1895-08/09/1968): Croix allemande en or (20/01/45), commandant d'un bataillon de chasseurs de montagne (01/08/38-27/01/42), puis commandant du 139 régiment de chasseurs de montagne (27/01/42-01/03/44), puis commandant du divisionsgruppe Kräutler (temporaire 01/03/44-07/09/44), puis commandant de la 140 division de remplacement (07/09/44-05/05/45), puis commandant de la 9 division de montagne (Nord) (05/05/45-08/05/45). [Après la guerre: 15/01/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/37 puis 01/04/44 Generalmajor Wilhelm Kranjak (Autrichien) (13/02/1887-22/05/1949 meurt en captivité): comandant du Bautruppen 36 (23/12/41-01/01/44), puis Höherer Pionier Führer z.b.V. 22 (01/01/44-08/05/45). [Après la guerre: 25/05/45 il est capturé par les Soviétiques.]

 

01/10/38 Oberstleutnant puis 01/04/41 Oberst puis 01/08/43 Generalmajor Ernst von Krause (25/08/1884-10/07/1960): 01/06/35-09/04/40 sert à l'O.K.H., puis chef d'état-major du Befehlshaber der Deutschen Truppen in Dänemark (I) et du Hôherer Kommando z.b.V. 31 (II) (09/04/40-01/09/41) (01/06/41 activé), puis chef d'état-major du Wehrmachtbefehlshaber Ukraine (01/09/41-03/44), puis chef d'état-major du Feldjäger-Kommando II (17/05/44-01/08/44), puis chef de l'état-major militaire du Militärbefehshaber in Frankreich (IV) (01/08/44-04/10/44), puis chef d'état-major du Oberkommando des Festungsbereiches West (10/44-03/45), puis General z.b.V. beim Oberfehlshaber West (03/45-08/05/45). [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: 20/12/47 il est libéré et en retarite.]

 

11/02/20 Generalmajor (honoraire) avec effet rétroactif au 17/12/18 Friedrich von Krause (1863-1945). [Avant la guerre: 11/02/20 en retraite.]

 

01/06/39 Oberst puis 01/07/42 Generalmajor Fritz Krause (29/01/1895-14/02/1975): Croix allemande en or (16/08/42), commandant du 36 régiment d'artillerie (10/11/38-20/01/41), puis Arko 104 (II) (20/01/41-15/12/41), puis Arko 142 (I) (15/12/41-01/09/42), puis Harko 104 (armée blindée Afrika) (01/09/42-17/02/43), puis Harko 104 et commandant de la 164 division légère Afrika (VII) (17/02/43-13/03/43), puis Harko 104 (13/03/43-15/04/43), puis Harko Afrika et commandant de la 334 division d'infanterie (II) (15/04/43-09/05/43), puis 09/05/43 il est capturé par les Américains en Tunisie. [Après la guerre: 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/08/39 Oberst puis 01/02/43 Generalmajor Johannes "Hans" Krause (06/04/1893-15/02/1978): Croix allemande en argent (12/07/44), commandant du 29 régiment d'artillerie (11/11/39-01/04/41), puis Arko 104 (01/04/41-01/01/42), puis Arko Griechenland puis 29/04/43 Harko 314 (I) (01/01/42-20/03/44), puis commandant de la 312 division d'artillerie (II) (01/04/44-05/05/44), puis 05/05/44-25/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la forteresse de Breslau (I) (25/09/44-31/01/45), puis 15/02/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: 06/47 il est libéré et en retraite.]

 

05/03/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/28 puis 01/10/40 Generalmajor der reserve Albert Kraussold (02/11/1876-11/09/1946): -15/11/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 753 (Evreux) (15/11/40-20/01/41), puis Korück 556 (I) (20/01/41-26/04/41), puis 26/01/41-03/11/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 725 (Agram) (I) (03/11/41-04/12/41), puis 04/12/41-31/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/42 se retire, puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/39 en retraite, 01/04/39- en réserve et en réserve de l'O.K.H..]

 

31/03/26 Oberstleutnant (honoraire) puis 01/08/40 Oberstleutnant der reserve avec effet rétroactif au 01/03/39 puis 01/04/42 Oberst der reserve puis 01/03/43 Generalmajor der reserve à titre posthume Wilhelm Kraut (1879-01/03/1943 tué sur le front russe): en réserve et commandant du 113 régiment motorisé (14/11/39-01/03/43). [Avant la guerre: 31/03/26 en retraite.]

 

01/10/38 Oberstleutnant puis 01/09/41 Oberst puis 01/09/43 Generalmajor Karl Heinrich Georg Ferdinand Kreipe (05/06/1895-14/06/1976): Croix de Chevalier de la Croix de Fer (13/10/41), commandant du 209 régiment d'infanterie (26/08/39-10/06/41), puis commandant de la 79 division d'infanterie (II) (05/06/43 (titulaire 01/09/43)-25/10/43), puis 25/10/43-15/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 22 division d'infanterie (IV) (15/02/44-26/04/44), puis 26/04/44 il est capturé par les Britanniques en Crète. [Après la guerre: 12/47 il est libéré et en retraite.]

 

18/04/18 Generalmajor Walter Paul von Krenski (13/02/1864-22/12/1939) (1 GM).

 

01/04/39 Major puis 01/02/42 Oberstleutnant puis 01/08/43 Oberst puis 01/05/45 Generalmajor Hans Kreppel (28/09/1898-14/02/1985): Croix allemande en argent (20/01/44), commandant du 112 régiment d'artillerie de montagne (17/01/43-01/01/44), puis commandant de la 3 division de montagne (VIII) (temporaire 28/05/44-03/07/44), puis commandant de la 100 division de chasseurs (III) (01/01/45-31/01/45), puis commandant de la 117 division de chasseurs (III) (10/03/45 (titulaire 01/05/45)-08/05/45). [Après la guerre: 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant (Bavière) Otto Kreppel. cf: 1 GM.

 

01/04/39 Major puis 01/04/41 Oberstleutnant puis 01/10/42 Oberst puis 01/04/45 Generalmajor Theodor Kretschmer (26/11/1901-05/12/1986): Croix de Chevalier de la Croix de fer (08/03/45) et Croix allemande en or (03/10/42), 01/04/39-10/06/40 sert à l'O.K.H., commandant d'un bataillon blindé (10/06/40-08/07/40), puis 08/07/40-01/05/42 sert à l'O.K.H., puis commandant du 36 régiment blindé (01/05/42-16/09/42), puis chef du 3 bureau du Heerespersonlamt im O.K.H. (16/09/42 (titulaire 01/10/42)-01/11/44), puis 01/11/44-01/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 17 division blindée (IX) (01/02/45 (titulaire 01/04/45)-08/05/45). [Après la guerre: 11/05/45 il est capturé par les Soviétiques, il est condamné à 15 ans de prison, 10/11/55 il est libéré et en retraite.]

 

30/04/24 Generalmajor (honoraire) Johannes "Hans" Kretzschmar (26/06/1871-09/09/1939): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (24/01/17) (Saxe). [Avant la guerre: 30/04/24 en retraite.]

 

01/10/37 Oberst puis 18/08/41 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/41 Theodor Kretzschmer (02/06/1888-18/08/1941 tué sur le front russe): commandant du 50 régiment d'infanterie (10/11/38-20/08/40), puis commandant de Bromberg (II) (20/08/40-41), puis commandant du 272 régiment d'infanterie (41-18/08/41).

Relation: fils du generalmajor Theodor Kretzschmer. cf: 1 GM.

 

05/03/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/29 puis 01/02/41 Generalmajor Ritter Friedrich von Kriebel (14/10/1879-03/12/1964): Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Orden (05/05/15) (Bavière), -09/10/39 sert dans l'état-major de l'Inspection générale du Recrutement de Munich, puis chef d'état-major du Wehrkreis VIII (I) (09/10/39-04/10/41) (01/02/41 réactivé), puis 04/10/41-31/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: 09/04/20 en retraite, 05/03/35 en réserve, 03/11/18- sert dans l'état-major de l'Inspection générale du recrutement de Munich.]

 

01/04/37 Oberst puis 01/06/42 Generalmajor Hans Krieger (03/11/1888-29/11/1960): Wehrbezirks-Kommandos Hindenburg (03/11/39-01/02/40), puis Wehrbezirks-Kommandos Erfurt (01/02/40-01/04/40), puis commandant du 306 régiment d'infanterie (01/04/40-07/40), puis Wehrbezirks-Kommandos Erfurt (07/40-15/12/42) (01/06/41 activé), puis 15/12/42-29/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis VIII (II) (29/05/43-15/12/43), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XXI (III) (15/12/43-01/03/44), puis commandant du Oflag II D (01/03/44-01/04/44), puis commandant du Oflag II C (01/04/44-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Avant la guerre: 03/11/38 en réserve.] [Après la guerre: 17/05/48 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/04/44 Generalmajor Josef Krieger (25/05/1893-28/03/1949): commandant du 468 régiment d'infanterie (26/08/39-05/10/40), puis commandant du 438 régiment d'infanterie (05/10/40-02/05/42), puis 02/05/42-01/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 7 régiment d'infanterie (01/10/42-01/05/43), puis commandant du 866 régiment de grenadiers (01/05/43-30/06/43), puis 30/06/43-25/04/44 en réserve du groupe d'armées A, puis 25/04/44-22/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 325 division de sécurité (II) (22/08/44-15/09/44), puis commandant de la 708 division de grenadiers volontaires (I) (15/09/44-15/11/44), puis 15/11/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/38 puis 01/04/41 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/11/41 Otto von Kries (10/04/1898-26/11/1941 tué sur le front russe): Croix allemande en or (15/01/42), chef des Opérations (Ia) du Grenztruppen Eifel (01/03/39-18/09/39), puis chef des Opérations (Ia) du 23 corps d'armée (18/09/39-09/12/40), puis chef d'état-major du 1 corps d'armée (II) (15/12/40-26/11/41).

 

01/02/29 Oberst puis 01/09/42 Generalmajor der reserve Theodor Krohn (23/02/1873-03/03/1945): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (21/03/17) (Saxe), -11/01/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Zeithain (11/01/40-30/11/42), puis 30/11/32 replacé en retraite. [Avant la guerre: 31/01/30 en retraite, 26/08/39- en réserve et en réserve de l'O.K.H..]

 

01/03/39 Generalmajor Helmuth von Kropff (31/01/1888-26/04/1946): commandant du 43 régiment d'infanterie (15/10/35-26/10/39), puis Korück 501 (26/10/39-08/11/39), puis commandant de la 421 division de remplacement puis 15/03/40 399 division d'infanterie (08/11/39-20/08/40), puis 20/08/40-30/01/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de Gnesen (II) (30/01/41-01/05/43), puis 01/05/43-22/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis Kommander der Kriegsgefangenen im Operationsgebiet I (22/07/43-01/10/43), puis 01/10/43-31/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/44 en retraite.

 

06/10/37 Oberstleutnant puis 06/10/40 Oberst puis 01/06/44 Generalmajor Karl Krüger (27/09/1893-14/10/1980): 26/08/39-15/08/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 301 régiment d'infanterie (15/08/40-31/10/40), puis commandant du 413 régiment d'infanterie (31/10/40-01/08/42), puis 15/11/43-10/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'école des sous-officiers de l'Heer de Kosten (10/01/44-31/05/44), puis 31/05/44-01/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis Höherer Infanterie-Offizier I (01/12/44-08/05/45). [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

14/09/15 Generalmajor (honoraire) Albert Louis Krüger-Velthusen (1854-1940) (1 GM).

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 01/02/41 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Othmar Krüpl (Autrichien) (18/08/1893-30/09/1992): Croix allemande en argent (05/09/42), commandant d'un bataillon du génie ferroviaire (01/03/39-15/09/40), puis commandant du 6 régiment du génie ferroviaire (15/09/40-30/06/42), puis commandant de la 2 brigade du génie ferroviaire z.b.V. 2 (01/01/44-08/05/45). [Avant la guerre: 15/03/38 entre dans l'Heer.] [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/12/41 Oberst puis 01/07/44 Generalmajor Ludwig Krug (23/03/1894-19/08/1972): Croix allemande en argent (21/04/44), commandant d'un bataillon du génie (01/10/36-20/05/40), puis 20/05/40-22/06/40 sert dans l'état-major du 39 corps d'armée, puis 22/06/40-01/09/40 sert dans l'état-major du General der Pioniere du groupe d'armées C, puis 0109/40-10/10/40 sert dans l'état-major du general der Pioniere du groupe d'armées A, puis 10/10/40-01/01/41 sert dans l'état-major du General der Pioniere du Oberfehlshaber West, puis 01/01/41-26/02/41 sert dans l'état-major du 1 corps d'armée, puis commandant du 736 régiment d'infanterie puis 736 régiment de grenadiers (01/10/41-05/44), puis commandant de la 716 division d'infanterie (III) (05/44-10/06/44), puis 10/06/44 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 21/02/46 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/39 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor Adolf Krummel (Autrichien) (14/12/1890-14/12/1960): Croix allemande en argent (05/09/42), commandant du 4 régiment du génie ferroviaire (18/08/39-31/03/40), puis commandant du Génie ferroviaire du groupe d'armées Nord (22/05/42-01/07/42), puis commandant du 4 régiment du génie ferroviaire (01/07/42-31/08/42), puis 15/09/42-06/05/45 en réserve de l'O.K.H., puis 06/05/45 il est capturé. [Avant la guerre: 15/03/38 il est transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/37 Oberst puis 01/02/41 Generalmajor Hermann Kruse (16/09/1887-13/09/1962): commandant du 25 régiment d'artillerie (01/03/38-18/01/41), puis Arko 147 (I) (18/01/41-15/01/42), puis Arko 118 (06/42-06/43), puis 06/43-25/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 343 division d'infanterie (II) (25/08/43-01/02/44), puis commandant (kampfkommandant) de Modlin (07/44-10/44), puis commandant de Cracovie (IV) (08/11/44-18/01/45), puis commandant (kampfkommandant) de Mährisch-Ostrau (18/01/45-04/45), puis commandant de la 601 division de remplacement (II) (04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 10/05/50 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Heinrich Kruse. cf: 1 GM.

 

23/09/33 Oberst (Autriche) puis 01/11/42 Generalmajor Ing. Oskar Kubitza (Autrichien) (10/07/1891-15/11/1942 tué dans un accident de voiture): commandant du 518 régiment du génie (10/02/41-11/01/42), puis Festungs-Pionier-Inspekteur IV (11/01/42-01/06/42), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 4 armée (III) (01/06/42-15/11/42). [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 01/01/42 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Claus Kühl (18/08/1898-25/02/1952): Croix allemande en argent (22/02/43), chef des Opérations (Ia) de la 4 division d'infanterie (10/11/38-10/06/40), puis 15/08/40-26/09/40 en réserve de l'O.K.H., puis quartier-maître du groupe d'armée XXI (26/09/40-19/12/40), puis 19/12/40-18/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 145 régiment de grenadiers (18/12/43-23/08/44), puis 23/08/44-08/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis 08/12/44-01/03/45 sert à l'étta-major de la 365 division d'infanterie, puis commandant de la 365 division d'infanterie (01/03/45-08/05/45). [Après la guerre: 30/08/47 il est libéré et en retraite.]

 

05/20 Major (honoraire) puis 31 Major (honoraire) und S.A. Gruppenführer puis 27/06/33 Major (honoraire) und S.A. Obergruppenführer puis 27/08/39 S.A. Obergruppenführer und Oberstleutnant der reserve puis 01/10/42 S.A. Obergruppenführer und Oberst der reserve puis 25/01/45 S.A. Obergruppenführer und Generalmajor der reserve à titre posthume avec effet rétroactif au 01/12/44 Kurt Kühme (27/08/1885-25/12/1944 tué): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (30/08/18) et Croix allemande en or (09/10/44), commandant de la Feldkommandatur 509 (Lodz puis 11/04/40 Litzmannstadt) (10/09/39-24/02/40), puis commandant du 79 régiment d'infanterie de réserve (24/02/40-21/07/40), puis 21/07/40-30/07/40 en réserve au sein du Wehrkreis VIII, puis commandant du 306 régiment d'infanterie (30/07/40-16/10/41), puis 16/10/41-26/10/41 en réserve au sein du Wehrkreis VIII, puis commandant du 454 régiment de grenadiers (26/10/41-01/02/42), puis inspecteur du Génie de la S.A. (01/02/42-25/12/44) (677 régiment de grenadiers (01/07/42-15/12/42), 252 régiment de grenadiers de réserve (15/12/42-24/03/43), 869 régiment de grenadiers (11/05/43-04/06/43), 406 régiment de grenadiers (13/10/43-29/07/44)). [Avant la guerre: 05/20 en retraite, entre dans les S.A. et directeur de l'école des S.A. de Munich (31/03/31-30/06/34), adjudant du chef d'état-major des S.A. (27/06/33-35), 35-01/07/38 sert à l'état-major des S.A., 01/07/38 en réserve.]

 

15/12/35 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/06/35 puis 01/02/42 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Dr. Rer. Pol. Walter Kühn (04/02/1893-01/11/1984): Croix allemande en or (19/09/42), 01/10/39-31/10/42 réactivé et sert à l'O.K.H., puis 31/10/42-01/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 246 division de grenadiers volontaires (II) (01/01/45 (titulaire 01/04/45)-08/05/45). [Avant la guerre: 31/10/35 en retraite.] [Après la guerre: 27/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/04/39 Oberst puis 01/11/42 Generalmajor Hans Küpper (22/09/1891-03/02/1946 pendu par les Soviétiques): commandant de Karlsruhe (10/11/38-22/09/39), puis commandant de la Feldkommandantur 505 (La Roche-sur-Yon) (I) (01/07/40-05/41), puis 19/05/41-02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant (feldkommandant) de Kobeljaki (02/42-42), puis commandant (feldkommandant) de Krementschug (42-42), puis commandant (feldkommandant) de Dnjepropetrowsk (I) (42-23/05/42), puis commandant (feldkommandant) de Krasnodar (20/09/42-02/01/43), puis commandant (feldkommandant) de Dünaburg (02/01/43-10/44), puis commandant de la Feldkommandantur 818 (10/44-03/45), puis commandant de Frauenburg (03/45-04/45), puis 04/45 il est capturé par les Sovitéiques.

 

01/01/39 Oberstleutnant puis 01/12/41 Oberst puis 10/09/43 Generalmajor à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/42 August Wilhelm Küster (17/02/1896-23/07/1942 tué sur le front russe): adjudant du Wehrkreis-Kommando II (26/08/39-09/11/39), puis 09/11/39-23/04/40 sert dans l'état-major de la 152 division d'infanterie, puis commandant du 345 régiment d'infanterie (23/04/40-19/06/41), puis 19/06/41-25/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 29 régiment motorisé (25/08/41-23/07/42).

 

01/08/36 Major puis 01/12/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/06/41 puis 01/12/43 Generalmajor (saute le grade d'Oberst) Rudolf Kütt (23/06/1896-19/05/1949): Croix allemande en or (26/06/42), commandant du 129 régiment motorisé (20/02/42-01/11/42), puis commandant de la 22 brigade blindée de grenadiers (II) (01/11/42-08/11/42), puis 08/11/42-01/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du Wehrkreis XI (III) (01/05/43-11/04/45), puis 11/04/45 il est capturé. [Après la guerre: 23/05/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/39 Major puis 01/02/42 Oberstleutnant puis 01/02/43 Oberst puis 20/04/45 Generalmajor Alfred Kuhnert (19/03/1898-28/11/1977): Croix de chevalier de la Croix de fer (20/04/44) et Croix allemande en or (21/02/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-15/11/40), puis commandant d'un bataillon motocycliste (15/11/40-11/07/42), puis commandant du 51 régiment motorisé (11/07/42-01/01/44), puis chef d'état-major du Sonderstabes II im O.K.H. (01/01/44-05/08/44), puis commandant de la 198 division d'infanterie (VII) (temporaire 05/08/44-01/09/44), puis commandant de la 26 division blindée (IX) (temporaire 29/01/45-19/04/45), puis 19/04/45-30/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 14/09/45 il est livré aux Soviétiques, 08/10/55 il est libéré et en retraite.]

 

09/34 Oberst puis 01/09/41 Generalmajor der reserve Heinrich von Kummer (12/05/1874-04/11/1951): en réserve et commandant de Weimar (I) (11/09/39 (titulaire 19/02/40)-15/04/42), puis 15/04/42-31/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: 30/09/35 en retraite.]

 

30/11/26 Generalmajor (honoraire) Jasper Kundt (15/02/1872-28/01/1940). [Avant la guerre: 30/11/26 en retraite.]

 

26/05/19 Generalmajor (honoraire) Felix von Kunowski (1868-1942). [Avant la guerre: 26/05/19 en retraite.]

 

38 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/28 puis 01/10/41 Generalmajor Otto Kuntze (24/03/1876-01/02/1942 tué): commandant du Kriegsgefangenenbezirk I (41-41), puis commandant du Kriegsgefangenenbezirk Q (41-01/02/42) (01/06/41 activé). [Avant la guerre: 38 en réserve.]

 

01/04/30 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor Friedrich Kunze (04/08/1879-30/07/1967): commandant du 223 régiment d'artillerie (01/09/39-22/03/40), puis Arko 19 (I) (22/03/40-16/08/41) (01/04/41 réactivé), puis Arko 141 (II) (16/08/41-03/10/42), puis 03/10/42-31/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/42 en retraite, puis 05/45 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: 31/01/31 en retraite, 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: 29/08/49 il est libéré.]

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 01/06/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/39 puis 01/02/43 Generalmajor Wilhelm Kunze (15/11/1894-20/08/1960): Croix allemande en or (26/12/41) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (10/11/16) (Saxe), commandant du 455 régiment d'infanterie (26/08/39-05/10/40), puis commandant du 445 régiment d'infanterie (05/10/40-20/04/42), puis commandant du 685 régiment d'infanterie (20/04/42-01/02/43), puis commandant de la 336 division d'infanterie (III) (01/02/43-08/12/43), puis 30/11/44 en retraite, puis 45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 53 il est libéré, 23/03/60 il est condamné par les allemands de l'Est à 1 an et 6 mois de prison, 20/08/60 il meurt en captivité.]

 

01/10/36 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor Ernst von Kurnatowski (07/12/1880-08/05/1948 meurt en captivité): commandant de la Feldkommandantur 505 (La Roche-sur-Yon) (II) (01/06/41-01/03/42) (01/06/41 réactivé), puis 01/03/42-31/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/44 replacé en retraite. [Avant la guerre: 31/03/21 en retraite, 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: 18/08/45 il est capturé par les Soviétiques.]

Relation: fils du generalmajor Otto Heinrich Leopold von Kurnatowski. cf: 1 GM.

 

01/08/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 01/03/45 Generalmajor Dipl. Ing. Eugen Kurz (13/11/1895-04/11/1981): Croix allemande en or (11/02/43), commandant du 14 régiment d'infanterie (42-43), puis Cheff der Beschaffungsabteilung im O.K.H. (43-08/05/45). [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

20/04/39 S.S. Obersturmbannführer puis 26/10/39 S.S. Obersturmbannführer und Oberst der reserve puis 09/11/40 S.S. Standartenführer und Oberst der reserve puis 01/04/43 S.S. Standartenführer und Generalmajor der reserve puis 24/12/43 S.S. Brigadeführer et S.S. Oberführer avec effet rétroactif au 09/11/43 und Generalmajor der reserve Ritter Karl von Kurz (Autrichien) (24/12/1873-12/01/1946 meurt en captivité): entreau N.S.D.A.P. (n°1 619 566), entre dans les S.S. (n°323 046), en réserve et commandant du 183 régiment motorisé (26/10/39-27/02/42), puis 27/02/42-31/10/43 en réserve du 18 corps d'armée (01/04/43 activé), puis 31/10/43 en retraite. [Avant la guerre: 15/03/38 il est trasféré dans l'Heer.] [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques.]

Relation: fils du feldmarschalleutnant Ritter Carl von Kurz (Autrichien).

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/10/39 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor Friedrich Wilhelm Enno Kussin (01/03/1895-17/09/1944 tué sur le front néerlandais): commandant du 5 régiment du génie ferroviaire (15/09/40-12/11/40), puis commandant de l'école du Génie ferroviaire (12/11/40-20/01/41), puis commandant du 8 régiment du génie ferroviaire (20/07/42-01/04/43), puis 01/04/43-02/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Feldkommandantur 642 (Arnheim) (02/09/43-17/09/44).

 

01/01/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/11/40 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor Dipl. Ing. Reinhold Kutzky (11/10/1895-28/12/1971): Croix allemande en argent (30/08/44), 04/02/38-01/08/40 sert dans l'O.K.H., puis commandant du 563 régiment de transmission (01/08/40-10/03/42), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 7 armée (II) (15/03/43-20/02/45), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du groupe d'armées G (II) (20/02/45-08/05/45). [Après la guerre: 01/07/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 30/01/45 Generalmajor Alfred Kuzmany (Autrichien) (24/10/1893-04/10/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/02/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (01/09/39-15/02/40), puis commandant du 16 régiment d'infanterie de réserve (15/02/40-06/12/40), puis commandant du 338 régiment d'infanterie (06/12/40-01/04/42), puis 01/04/42-01/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant d'Ulm (II) (01/06/42-28/03/45), puis commandant de Linz (28/03/45-05/05/45), puis 05/05/45 il est capturé par les Américains. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: 17/04/47 il est libéré et en retraite.]

 


Generalmajor.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.