K.

 


 

01/08/36 Major puis 01/11/39 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 01/11/43 Generalmajor puis 01/06/44 Generalleutnant Hans Källner (09/10/1898-18/04/1945 tué): Croix de chevalier de la Croix de fer (03/05/42) avec feuilles de chêne (12/02/44, n°392) et glaives (23/10/44, n°106) et Croix allemande en or (18/10/41), commandant du 11 groupe de reconnaissance (26/08/39-12/08/41), puis 12/08/41-28/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 73 régiment blindé de grenadiers (28/08/41-01/07/42), puis commandant de la 19 brigade motorisée (II) puis 13/07/42 19 brigade blindée de grenadiers (I) (01/07/42-15/04/43), puis 15/04/43-07/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 19 division blindée (III) (V) (07/08/43-28/03/44) (05/44-19/03/45), puis commandant de la 19 division blindée et du 24 corps blindé (XI) (19/03/45-22/03/45), puis commandant du 24 corps blindé (22/03/45-18/04/45).

KAELLNER.jpg (1378 octets)

 

01/05/25 Hauptmann puis 01/10/40 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/12/42 Oberst puis 22/04/45 Generalleutnant à titre temporaire puis 24/04/45 redevient Oberst Ernst Käther (25/09/1903-): Croix de chevalier de la Croix de fer (10/12/42) et Croix allemande en or (21/02/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-03/12/39), puis chef des Opérations (Ia) de la 198 division d'infanterie (03/12/39-26/01/40), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (26/01/40-27/03/40), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (18/07/41-01/04/42), puis commandant du 14 régiment d'infanterie (01/06/42-01/06/43), puis 01/06/43-01/10/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du General der Infanterie beim O.K.H. (I) (01/10/43-06/06/44), puis chef du 1 bureau du NS-Führungsstab des Heeres im O.K.H. (06/06/44-22/04/45), puis commandant des Verteidigungsbereiches Berlin (22/04/45-25/04/45). [Après la guerre: 05/05/45 il est capturé par les Soviétiques, 15/10/55 libéré, 58 entre dans la Bundeswehr comme oberst der reserve, 63 en retraite.]

KAETHER.jpg (1358 octets)

 

01/04/37 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor puis 13/08/41 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/08/41 Kurt Kalmukoff (10/02/1892-13/08/1941 tué): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 162 régiment d'infanterie (26/08/39-22/05/41), puis commandant de la 31 division d'infanterie (II) (22/05/41-13/08/41).

KALMUKOFF.jpg (1442 octets)

 

01/10/37 Oberst puis 01/11/41 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Hans Kamecke (18/08/1890-16/10/1943 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (27/10/43) et Croix allemande en or (01/12/41), commandant du 124 régiment d'infanterie (01/09/39-41), puis 41-22/12/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 137 division d'infanterie (II) (21/12/41-12/02/42), puis 15/05/42-25/02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 137 division d'infanterie (IV) (25/02/42-15/10/43).

KAMECKE.jpg (1600 octets)

 

22/04/02 Generalmajor puis 14/02/05 Generalleutnant (honoraire) Graf Alexander von Kanitz (1848-1940) (1 GM).

 

28/02/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/10/37 Generalmajor puis 01/04/41 Generalleutnant der reserve Heinrich Kannengiesser (06/02/1880-25/07/1970): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (06/10/16) (Saxe), 22/10/39 en réserve, puis commandant de la 411 division d'infanterie (I) (22/10/39-31/12/42), puis 28/02/43 en retraite. [Avant la guerre: 28/02/31 en retraite, 05/03/35 en réserve, inspecteur général de l'Economie militaire du Wehrkreis IV (Wehrwirtsch-Inspekteur IV) (01/04/35-01/10/35), inspecteur général de l'Economie militaire du Wehrkreis XI (Wehrwirtsch-Inspekteur XI) (01/10/35-31/10/38), 31/10/38 en retraite.]

KANNENGIESSER.jpg (1218 octets)

 

01/04/39 Generalmajor puis 01/03/41 Generalleutnant Franz Karl (01/01/1888-18/03/1964): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/08/40), commandant de la 263 division d'infanterie (I) (01/09/39-14/11/40), puis 14/11/40-30/0541 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 182 division de remplacement (III) (30/05/41-05/06/42), puis 05/06/42-03/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division d'infanterie Karl (03/08/42-01/03/43), puis 01/03/43-19/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général du Recrutement de Gratz (Wehrbezirks-Inspekteur Graz) (19/09/44-08/05/45). [Avant la guerre: Ergänzungstruppen XII (01/01/39-01/09/39).] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

KARL.jpg (1489 octets)

 

01/10/31 Generalmajor puis 30/09/32 Generalleutnant (honoraire) Erich Karlewski (20/09/1874-??/01/1947). cf: General der Flieger.

 

01/03/39 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/04/43 Generalleutnant Friedrich Karst (04/09/1893-07/11/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/08/42) et Croix allemande en or (14/02/42), commandant du 216 régiment d'infanterie (29/06/39-01/04/40), puis 01/04/40-06/08/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 461 régiment d'infanterie (06/08/40-06/09/42), puis commandant de la 95 division d'infanterie (III) (06/09/42-15/09/42), puis commandant de la 95 division d'infanterie et de la 262 division d'infanterie (II) (15/09/42-01/10/42), puis commandant de la 262 division d'infanterie (01/10/42-01/07/43), puis 01/07/43-01/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 672 (III) (01/11/43-09/44), puis commandant de la 466 division de remplacement (15/12/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 15/10/47 il est libéré et en retraite.]

KARST.jpg (1402 octets)

 

31/12/37 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor der reserve puis 01/08/42 Generalleutnant der reserve Jakob Kaspar (03/09/1874-19/06/1955): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, chef d'état-major du Wehkreis VII (II) (12/09/39-01/43), puis 01/43-28/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/12/37 en retraite, 26/08/39 en réserve.]

KASPAR.jpg (1310 octets)

 

20/04/39 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/39 puis 01/04/41 Generalleutnant Gerhard Kauffmann (29/06/1887-16/06/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/07/41), -01/03/41 sert à l'O.K.H., puis commandant de la 256 division d'infanterie (II) (01/03/41-04/01/42), puis 12/01/42-30/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis 30/09/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/05/37- sert dans l'O.K.H..]

KAUFFMANN.jpg (1816 octets)

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/38 puis 01/07/42 Generalmajor puis 01/04/45 Generalleutnant Rudolf Keil (25/01/1888-04/04/1978): Croix allemande en argent, Rüstungs-Kommandeur Brünn (01/07/40-20/06/41), puis 20/06/41-20/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis Inspekteur des Wirtschaft-Transportwesens Ost (20/08/42-01/03/45), puis 06/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 14/05/47 il est libéré et en retraite.]

KEIL.jpg (1326 octets)

 

31/01/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/07/40 Generalmajor der reserve puis  01/04/42 Generalleutnant der reserve Gustav Keim (06/12/1876-19/02/1955): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 14/09/39 en réserve et Korück 589 (14/09/39-01/03/40), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 589 (Lüttich) (I) (01/03/40-15/11/42), puis 01/02/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/31 en retraite.]

KEIM.jpg (1512 octets)

 

01/10/35 Generalmajor (honoraire) puis 01/09/40 Generalmajor der reserve puis 01/12/41 Generalleutnant der reserve Erich von Keiser (10/12/1883-05/08/1969): Korück 540 (-24/10/39) (01/09/39 en réserve), puis commandant de la 425 division de remplacement (25/10/39-01/05/40), puis commandant de la 402 division de remplacement (III) (01/05/40-19/09/41), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis II (I) (19/09/41-15/11/42), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis III (III) (15/11/42-15/04/44), puis 15/04/44-30/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/44 en retraite. [Avant la guerre: Dresde (01/10/35-31/10/38), 31/10/38 en retraite, Korück 540 (26/08/39-).]

 

01/04/36 Generalmajor (honoraire) puis 10/02/38 Generalmajor puis 01/02/40 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Hans von Kempski (02/06/1883-13/11/1970): commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Bergen (-14/04/40), puis commandant d'Oslo (I) (14/04/40-01/11/40), puis commandant de la 199 division d'infanterie (I) (01/11/40-01/04/42), puis 01/04/42-30/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/06/42 en retraite. [Avant la guerre: commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Neuhammer (01/04/34-01/05/38), commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Bergen (01/05/38-).] [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 03/03/47 il est libéré.]

KEMPSKI.jpg (1594 octets)

 

14/04/07 Generalmajor puis 16/06/10 Generalleutnant (honoraire) Rudolf Keppler (1852-1940) (1 GM).

 

24/12/35 Generalmajor (Autriche) puis 15/03/38 Generalmajor puis 01/05/38 Generalmajor der reserve puis 01/10/41 Generalleutnant der reserve Dr. Emil Kern (Autrichien) (04/04/1882-21/02/1945 tué): Croix allemande en argent (30/05/42), commandant du Génie (Pionier Führer) de la zone de défense frontalière du secteur de Breslau puis 05/10/39 du Höherer Kommando 36 (-25/10/39), puis 25/10/39-01/03/40 en réserve de l'O.K.H., puis Höherer Pionier-Offizier du commandant en chef de l'Est (01/03/40-21/07/40), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 4 armée (II) (25/10/40-01/06/42), puis 01/06/42-31/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général des Troupes du Génie (01/04/33-30/04/38), 15/03/38 transféré dans l'Heer, 30/04/38 en réserve, Génie de la zone de défense frontalière du secteur de Breslau (26/08/39-).]

 

01/10/36 Oberst puis 01/10/40 Generalmajor puis 01/10/42 Generalleutnant Friedrich Kersten (21/08/1887-03/12/1974): commandant des transmissions (Nachrichtenführer) de la 4 armée (I) (26/08/39-08/09/39), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du commandant militaire du protectorat de Bohême-Moravie (I) (01/10/39-10/01/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) de la 18 armée (II) (10/01/41-15/04/41), puis commandant du Génie du commandement militaire en France (Höherer Nachrichtenführer beim Militärbefehshaber in Frankreich) (I) (15/04/41-15/09/43), puis 15/09/43-01/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XI (III) (01/12/43-20/11/44), puis 20/11/44-31/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/03/45 en retraite, puis 07/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 08/07/47 il est libéré et en retraite.]

KERSTEN.jpg (1295 octets)

 

01/08/37 Oberst puis 01/08/41 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Hans Kessel (11/08/1889-08/05/1979): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 289 régiment d'infanterie (21/09/39-10/06/40), puis 10/06/40-06/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 332 division d'infanterie (II) (06/08/41-07/12/42), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis V (IV) (01/03/43-21/12/44), puis 21/12/44-31/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/44 en retraite.

KESSEL.jpg (1491 octets)

 

01/02/32 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Ritter Friedrich von Kieffer (27/07/1880-21/03/1952): Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Ordens (09/02/19) (Bavière), commandant de Munich (II) (25/10/39-31/03/43), puis 31/03/45-31/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/43 en retraite. [Avant la guerre: Munich (01/02/31-31/03/32), 31/03/32 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

KIEFFER.jpg (1431 octets)

 

01/10/37 Generalmajor (honoraire) puis 01/10/38 Generalmajor puis 01/11/40 Generalleutnant (honoraire) puis 01/11/41 Generalleutnant Edler Bruno von Kiesling auf Kieslingstein (06/10/1878-20/02/1957): inspecteur général du Recrutement de Regensburg (-01/04/43), puis 01/04/43-30/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général du Recrutement de Regensburg (Wehrersatz-Inspekteur Regensburg) (01/10/33-), 05/03/35 en réserve, 01/10/38 activé.]

KIESLING.jpg (1345 octets)

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 01/10/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/40 puis 20/05/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/05/44 puis 09/11/44 Generalleutnant Harry von Kirchbach auf Lauterbach (31/07/1896-18/01/1945 tué): Croix allemande en or (28/07/42) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (12/05/16) (Saxe), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-15/03/40), puis 15/03/40-30/07/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 71 régiment de réserve (30/07/40-40), puis 40-05/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 408 régiment d'infanterie (05/10/40-28/03/43), puis commandant de la 214 division d'infanterie (V) (28/03/44 (titulaire 01/05/44)-18/01/45).

KIRCHBACH.jpg (1655 octets)

 

27/08/39 Generalmajor (honoraire) puis 01/07/40 Generalmajor puis 01/07/42 Generalleutnant Heinrich Kirchheim (06/04/1882-14/12/1973): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (13/10/18) et Croix de chevalier de la Croix de fer (14/05/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, Wehrbezirks-Kommando Wien I (-01/10/39), puis commandant du 276 régiment d'infanterie (01/10/39-01/12/39), puis commandant de la 169 division d'infanterie (II) (01/12/39-01/02/41), puis 15/06/41-15/10/44 sert à l'O.K.H., puis inspecteur général du Recrutement de Berlin (Wehrersatz-Inspekteur Berlin) (III) (15/10/44-01/04/45), puis 01/04/45-12/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 12/04/45 il est capturé par les Alliés. [Avant la guerre: Wehrbezirks-Kommando Köln (07/03/36-01/06/38), Wehrbezirks-Kommando Wien I (01/06/38-).] [Après la guerre: 06/10/47 il est libéré et en retraite.]

KIRCHHEIM.jpg (1383 octets)

 

01/04/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/08/44 Generalleutnant Heinrich Kittel (31/10/1892-05/03/1969): Croix allemande en or (23/02/44) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 42 régiment d'infanterie (26/08/39-01/05/41), puis 01/05/41-15/05/42 sert à l'O.K.H., puis commandant de Stalino (15/05/42-20/09/42), puis commandant de Rostov (20/09/42-18/02/43), puis commandant de Saporosche (18/02/43-18/10/43), puis commandant de Kriwoj-Rog (I) (18/10/43-06/01/44), puis commandant d'Uman (06/01/44-11/03/44), puis commandant de Tarnopol (I) (11/03/44-20/03/44), puis commandant de Lemberg (20/03/44-08/08/44), puis commandant de Cracovie (III) (08/08/44-08/11/44), puis commandant de Metz (V) (08/11/44-14/11/44), puis commandant de Metz et de la 462 division de grenadiers volontaires (08/11/44-22/11/44), puis 22/11/44 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

KITTEL.jpg (1491 octets)

 

01/02/39 Oberstleutnant puis 17/12/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/40 puis 20/02/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/05/43 puis 15/01/45 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/12/44 Paul Klatt (06/12/1896-03/07/1973): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/01/43) avec feuilles de chêne (26/12/44, n°686) et Croix allemande en or (14/04/42), commandant du 138 régiment de montagne (24/07/41-24/12/42), puis 01/01/43-03/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 3 division de montagne (IX) (03/07/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 05/10/55 il est libéré et en retraite.]

KLATT.jpg (1418 octets)

 

17/01/17 Generalmajor (Bavière) puis 02/08/20 Generalleutnant Ritter (1915) Karl August von Kleinheinz (03/08/1864-04/02/1948) (1 GM): Chevalier de l'Ordre Mlitaire de Max-Joseph.

 

27/01/15 Generalmajor puis 18/10/18 Generalleutnant (honoraire) Julius Helmut Robert von Kleinschmit (18/07/1862-06/08/1942) (1 GM).

 

18/06/15 Generalmajor (honoraire) puis 15/11/19 Generalleutnant (honoraire) avec effet rétroactif au 28/01/19 Paul Heinrich Reinhard Hubert von Kleinschmit (29/06/1858-17/03/1941) (1 GM).

 

01/03/38 Generalmajor puis 01/04/40 Generalleutnant (honoraire) puis 01/04/41 Generalleutnant Adolf von Kleist (24/02/1886-15/07/1957): commandant de Hanovre (I) (-29/12/41), puis 29/12/41-16/01/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division de réserve A (16/01/42-15/09/43), puis commandant de la division de réserve A et de l'Oberfeldkommandantur 225 (II) (15/09/43-07/02/44), puis commandant de la division de réserve A (07/20/44-11/04/45), puis 11/04/45 il est capturé par les Alliés. [Avant la guerre: Hanovre (01/10/37-).] [Après la guerre: 28/06/47 il est libéré et en retraite.]

KLEIST.jpg (1536 octets)

 

16/05/34 Oberst (Autriche) puis 15/03/38 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/36 puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/04/44 Generalleutnant Dr. Ernst Klepp (Autrichien) (24/12/1889-18/08/1958): Croix allemande en or (30/10/41), commandant du 526 régiment d'infanterie (20/08/40-01/04/42), puis commandant de la 370 division d'infanterie (I) (01/04/42 (titulaire 20/04/42)-15/09/42), puis 15/09/42-07/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la brigade de forteresse Kreta (07/43-11/43), puis 11/43-15/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 133 division de forteresse (II) (15/03/44-09/10/44), puis commandant de la 702 division d'infanterie (IV) (11/02/45-08/05/45). [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

KLEPP.jpg (1492 octets)

 

30/09/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/12/40 Generalmajor der reserve puis 01/04/42 Generalleutnant der reserve Erich Klingbeil (28/02/1877-08/08/1953): Inspekteur der Bautruppen im O.K.H. (I) (-01/04/43), puis 01/04/43-31/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 30/09/31 en retraite, 01/10/37 en réserve, Inspekteur der Bautruppen im O.K.H. (26/08/39-).]

KLINGBEIL.jpg (1538 octets)

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/37 puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/04/44 Generalleutnant Ing. Otto Kliszcz (27/09/1886-18/09/1971): Croix allemande en argent (10/03/44), kommandeur der Pioniere VI (13/11/39-06/04/40), puis commandant du 673 régiment du génie (06/04/40-10/04/41), puis Festung-Pionier-Kommandeur I (II) (10/04/41-05/11/41), puis commandant du Oberbaustabes XXI (I) (05/11/41-07/02/42), puis Festung-Pionier-Kommandeur I (07/02/42-01/06/42), puis commandant des auffrischungsstabes Mitte (01/06/42-25/08/42), puis Festung-Pionier-Kommandeur IV (Bordeaux) (25/08/42-20/10/42), puis inspekteur der Landbefestigungen Ost (25/09/43-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 16/10/46 il est libéré et en retraite.]

KLISZCZ.jpg (1364 octets)

 

30/04/25 Generlamajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Hans Klöbe (13/02/1870-21/11/1958): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (20/01/18), 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 30/04/25 en retraite, 27/07/38 en réserve.]

 

10/02/21 Generalmajor (honoraire) puis 29/02/24 Generalleutnant (honoraire) Günther Klotz (08/03/1869-09/04/1952). [Avant la guerre: 29/02/24 en retraite.]

 

18/05/20 Generalmajor puis 01/10/21 Generalleutnant Hermann Klotz (23/02/1864-24/02/1946). [Avant la guerre: inspecteur général du Génie et des Fortifications (16/05/20-30/06/23), 30/06/23 en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Hermann Klotz. cf: Officiers.

 

01/06/39 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/04/43 Generalleutnant Wolfgang von Kluge (05/05/1892-30/10/1976): Chevalier de la Croix de fer (29/08/43) et Croix allemande en or (28/11/42), chef d'état-major de la Feldzeug-Inspektion (10/11/38-01/10/40), puis commandant du 31 régiment d'artillerie (01/10/40-15/09/41), puis Arko 107 (II) (15/09/41-01/09/42), puis commandant de la 292 division d'infanterie (IV) (01/09/42-20/07/43)  puis 01/11/43-01/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 357 division d'infanterie (I) (01/12/43-01/04/44), puis commandant de la 226 division d'infanterie et commandant de Dunkerque (Befehlshaber Dünkirchen) (I) (06/07/44-09/44), puis commandant de Dunkerque (09/44-19/09/44), puis 31/12/44 en retraite.

Relation: fils du generalleutenant Max von Kluge. cf: 1 GM.

KLUGE.jpg (1472 octets)

 

01/10/37 Generalmajor (honoraire) puis 01/04/38 Generalmajor puis 01/04/42 Generalleutnant der reserve Eduard Klutmann (07/07/1876-23/07/1969): commandant de Thorn (I) (18/09/39-31/05/42), puis 31/05/42 en retraite. [Avant la guerre: 30/04/38 en retraite, 01/05/39 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les soviétiques, 15/09/49 il est libéré et en retraite.]

KLUTMANN.jpg (1262 octets)

 

19/12/33 Generalmajor der Landespolizei puis 15/10/35 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/09/35 puis 01/10/37 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Georg Hermann Paul Otto von dem Knesebeck (25/07/1881-02/06/1955): inspecteur général du Recrutement de Münster (-15/11/44), puis 15/11/44-28/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis 28/02/45 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur de la Police du Centre (20/11/33-15/10/35), entre dans l'Heer et commandant de Münster (15/10/35-01/04/37), inspecteur général du Recrutement de Münster (Wehrkrersatz-Inspekteur Münster)  (01/04/37-).]

Relation: fils du generalmajor Gerlach von dem Knesebeck. cf: 1 GM.

 

01/02/29 Generalmajor (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor der reserve puis 01/04/42 Generalleutnant der reserve Hans Knuth (11/12/1875-12/03/1945 pendu par les Soviétiques): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (27/08/17), commandant du Feldzeug-Kommandos XI (II) (11/02/40-25/09/40), puis 25/09/40-20/01/41 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 583 (II) (20/01/41-20/06/43), puis 20/06/43-21/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis 21/08/43 retiré, puis 31/12/43 en retraite, puis 12/03/45 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: 31/01/29 en retraite, 01/04/39 en réserve.]

KNUTH.jpg (1725 octets)

 

01/05/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/04/40 Generalmajor puis 01/07/42 Generalleutnant Arthur Kobus (09/02/1879-??/04/1945 se suicide): -31/08/42 sert à l'O.K.H., puis 31/08/42 en retraite. [Avant la guerre: 30/04/31 en retraite, 01/10/33 réactivé 26/08/39- sert à l'O.K.H..]

 

01/12/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/08/41 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Hellmuth Koch (19/09/1891-10/06/1945): Croix allemande en or (06/05/43), commandant du 350 régiment d'infanterie (26/08/39-09/12/41) (01/06/41 activé), puis commandant de la 454 division de sécurité (III) (09/12/41-25/04/44), puis 25/04/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 01/06/37 en réserve.]

 

01/08/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/39 puis 01/10/42 Generalmajor puis 23/03/44 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/12/42 Viktor Koch (29/11/1895-22/12/1942 tué sur le front russe): Croix allemande en or (22/06/42), chef des Opérations (Ia) du 9 corps d'armée (01/08/38-01/12/39), puis chef d'état-major du 2 corps d'armée (III) (01/12/39-01/03/42), puis commandant de la 340 division d'infanterie (II) (01/03/42-01/11/42), puis commandant de la 299 division d'infanterie (II) (01/11/42-05/11/42), puis commandant de la 323 division d'infanterie (III) (05/11/42-22/12/42).

 

22/03/10 Generalmajor puis 22/04/12 Generalleutnant (honoraire) puis 24/12/14 Generalleutnant Fritz Wilhelm Erich von Koch puis 1914 von Koch von Hernhausen (30/10/1854-15/05/1945) (1 GM).

 

10/09/14 Generalmajor (Bavière) puis 22/08/19 Generalleutnant (honoraire) (Bavière) Ritter Paul von Köberle (19/05/1866-04/02/1948) (1 GM): Chevalier de l'Ordre Militaire de Max Joseph (31/07/17) (Bavière).

 

01/08/37 Hauptmann der reserve puis 01/09/40 Major der reserve puis 01/09/41 Major puis 01/07/42 Oberstleutnant puis 01/03/43 Oberst puis 01/09/44 Generalmajor puis 16/03/45 Generalleutnant Eugen König (19/09/1896-08/04/1985): Croix de chevalier de la Croix de fer (01/08/42) avec feuilles de chêne (04/11/43, n°318), adjudant du 152 régiment d'infanterie (01/09/39-40), puis adjudant de la 246 division d'infanterie (40-), puis commandant du 352 régiment d'infanterie (01/09/41 activé), puis commandant du 451 régiment d'infanterie (-11/43), puis commandant du 251 groupe de division du Korps-Abteilung E (02/11/43-01/06/44), puis commandant de la 91 division d'infanterie (IV) (10/06/44-10/08/44), puis commandant de la 272 division de grenadiers volontaires (II) (16/12/44-12/04/45), puis commandant de la 272 division de grenadiers volontaires et de la 12 division de grenadiers volontaires (II) (12/04/45-18/04/45), puis 18/04/45 il est capturé par les Américains. [Avant la guerre: 01/05/17 en réserve.] [Après la guerre: 18/04/48 il est libéré et en retraite.]

 

01/02/28 Generalmajor (honoraire) puis 01/10/37 Generalmajor puis 01/11/39 Generalleutnant Paul Willi Körner (11/11/1877-16/11/1952): commandant de la 223 division d'infanterie (I) (-06/05/41), puis inspecteur général du Recrutement de Mannheim (Wehrersatz-Inspekteur Mannheim) (II) (06/05/41-30/04/43), puis 30/04/43 en retraite, puis 45 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: Dresde (01/02/27-31/01/28), 31/01/28 en retraite, 05/03/35 en réserve, Landwehr-Kommandeur de Dresde (01/03/37-26/08/39) (01/10/37 réactivé), 223 division d'infanterie (26/08/39-).]

 

01/12/35 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/09/41 Generalleutnant Otto Kohl (08/04/1886-02/03/1972): Croix allemande en argent (09/05/44), General der Transportwesens du groupe d'armées Nord (01/09/39-01/10/39), puis commandant des transports de réserve du Gross Paris (05/07/40-28/06/41), puis commandant des transports du Gross Paris (28/06/41-01/07/42), puis General der Transports du commandant en chef de l'Ouest (01/07/42-28/02/44), puis 28/02/44-03/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Hauptverbindungsstab (= Oberfeldkommandantur) 590 (Lyon) (IV) (03/07/44-30/09/44), puis Korück 535 (01/10/44-04/05/45). [Après la guerre: 11/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/11/40 Oberst puis 01/06/43 Generalmajor puis 01/06/44 Generalleutnant Wilhelm Kohler (15/04/1896-25/03/1968): Croix allemande en or (26/12/41), commandant d'un bataillon (06/10/37-05/12/39), puis commandant du 486 régiment d'infanterie (05/12/39-01/01/43), puis 01/01/43-01/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 11 division aérienne de campagne (II) (01/02/43-01/03/43), puis commandant de la 11 division aérienne de campagne et de la 282 division d'infanterie (I) (01/03/43-15/08/43), puis commandant de la 11 division aérienne de campagne (IV) (15/08/43-10/11/43) (01/12/43-01/11/44), puis 01/11/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 25/06/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/09/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/39 puis 01/07/42 Generalmajor puis 01/07/43 Generalleutnant Otto Kohlermann (17/02/1896-27/02/1984): Croix de chevalier de la Croix de fer (22/02/42), commandant du 4 régiment d'artillerie (01/12/40-08/01/42), puis Arko 129 (II) (08/01/42-15/05/42), puis commandant de la 60 division motorisée (II) (15/05/42-11/42), puis commandant de la 60 division blindée de grenadiers Feldherrnhalle (I) (09/04/43-03/04/44), puis Höherer Küsten Arko du commandant en chef de l'Ouest (06/05/44-08/05/45). [Après la guerre: 07/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 06/08/43 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/08/43 puis 30/01/45 Generalleutnant Richard Koll (07/04/1897-13/05/1963): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/07/41), commandant d'un bataillon blindé (12/10/37-01/01/40), puis commandant du 11 régiment blindé (01/01/40-01/07/42), puis 01/07/42-01/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des véhicules de combat de l'O.K.H. (Chef des Kraftfahrzeug-Instandsetzungswesens) (01/09/42-01/07/43), puis commandant des véhicules de combat de l'O.K.W. (Chef des Instandsetzungswesens) (01/07/43-16/11/43), puis 16/11/43-01/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 division blindée (IV) (01/01/44-19/02/44), puis 19/02/44-25/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des véhicules de combat de l'O.K.W. (Chef des Wehrmacht-Kraftfahrwesens) (25/02/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 24/02/46 il est libéré et en retraite.]

 

27/01/16 Generalmajor puis 30/07/19 Generalleutnant (honoraire) avec effet rétroactif au 22/12/18 Otto Karl Julius Friedrich Hermann von Koppelow (16/09/1863-20/10/1942) (1 GM).

 

01/04/36 Oberst puis 01/04/40 Generalmajor (honoraire) puis 01/01/41 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Fritz Heinrich Karl Hans Koreuber (29/02/1888-23/08/1966): 27/08/39-10/09/39 en réserve de l'O.K.H., puis 10/09/39-04/10/39 sert à l'état-major de la 2 division blindée, puis directeur du Sondrstabes K de l'O.K.H. (04/10/39-11/11/39), puis directeur du Sondrstabes K de l'O.K.H. et commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Zossen (I) (11/11/39-01/02/40), puis directeur du Sondrstabes K de l'O.K.H. (01/02/40-01/05/40), puis commandant des transports motorisés (Höherer Kraftfahr-Offizier) de la 6 armée (01/05/40-16/03/41), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Zossen (16/03/41-26/02/43), puis commandant de la standortkommandantur 282 (Vitebsk) (26/02/43-15/05/44), puis 15/05/44-02/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Zossen (III) (02/06/44-04/05/45), puis 04/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 18/05/48 il est libéré et en retraite.]

 

18/02/13 Generalmajor (honoraire) puis 25/02/17 Generalmajor puis 29/11/20 Generalleutnant (honoraire) Hans Emil Hermann Kosack (1862-1942) (1 GM).

 

22/03/18 Generalmajor (honoraire) puis 30/03/21 Generalleutnant (honoraire) Hans Martin Kotze (10/11/1863-16/04/1947) (1 GM).

 

08/12/15 Generalmajor (honoraire) puis 31/08/20 Generalleutnant (honoraire) Hilmar Alfred von Kräwel (1856-1948) (1 GM).

 

22/04/14 Generalmajor puis 28/10/19 Generalleutnant (honoraire) avec effet rétroactif au 29/01/19 Adolf Karl Krahmer (1855-1947) (1 GM).

 

01/03/37 Oberst puis 01/02/41 Generalmajor puis 01/10/42 Generalleutnant Dietrich Kraiss (16/11/1889-02/08/1944 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (23/07/42) avec feuilles de chêne (11/08/44, n°549) et Croix allemande en or (28/02/42), commandant du 90 régiment d'infanterie (11/10/37-15/03/41), puis 15/03/41-08/07/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 168 division d'infanterie (III) (08/07/41-09/03/43), puis 25/03/43-14/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 355 division d'infanterie (14/05/43-06/11/43), puis commandant de la 352 division d'infanterie (06/11/43-02/08/44).

KRAISS.bmp (11454 octets)

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/11/40 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor puis 10/07/43 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/06/43 August Wilhelm Krakau (12/09/1894-07/01/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/06/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (12/10/37-06/02/40), puis commandant du 85 régiment d'infanterie puis 05/10/40 85 régiment de chasseurs de montagne (06/02/40-01/05/42), puis commandant de la 7 division de montagne (IV) (temporaire 01/05/42-22/07/42), puis 22/07/42-10/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 7 division de montagne (VII) (10/09/42 (titulaire 01/12/42)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/03/36 Oberst puis 01/12/39 Generalmajor puis 01/12/41 Generalleutnant Heinrich Krampf (01/09/1888-16/11/1963): commandant du 31 régiment d'infanterie (01/01/38-01/02/40), puis commandant de la 16 division d'infanterie (II) (01/02/40-01/06/40), puis 01/06/40-15/11/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 304 division d'infanterie (I) (15/11/40-16/11/42), puis 16/11/42-01/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oberfeldkommandatur 579 (II) (01/12/42-18/12/43), puis 18/12/43-25/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis 25/02/44-25/04/44 sert à l'O.K.H., puis 25/04/44-15/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 559 (4 armée) (VII) (15/08/44-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 15/07/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/01/28 Generalmajor puis 01/10/29 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Rudolf Krantz (16/01/1874-22/10/1941): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (15/10/14) (Saxe), en réserve et commandant de la 454 division de remplacement puis 15/03/41 454 division de sécurité (01/06/40-29/09/41), puis 29/09/41-22/10/41 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: Infanterie Führer IV (01/11/27-30/09/29), 30/09/29 en retraite.]

 

01/04/39 Oberst puis 01/11/42 Generalmajor puis 01/10/43 Generalleutnant Günther Krappe (13/04/1893-31/12/1981): Croix de chevalier de la Croix de fer (11/04/44), attaché militaire à Budapest (II) (25/10/39-01/05/41), puis attaché militaire à Madrid (II) (01/10/41-30/11/42), puis 30/11/42-01/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 61 division d'infanterie (IV) (VI) (temporaire 01/02/43-30/04/43) (01/05/43-11/12/43), puis commandant de la 61 division d'infanterie (VIII) puis 10/44 61 division de grenadiers volontaires (I) (01/02/44-11/12/44), puis 11/12/44-10/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 10 corps d'armée S.S. (II) (10/02/45-07/03/45), puis 07/03/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 01/03/49 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/35 Generalmajor puis 01/01/38 Generalleutnant Hans Kratzert (19/01/1883-03/07/1958): Croix allemande en or (14/01/42) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (06/10/16) (Saxe), commandant de la 251 division d'infanterie (I) (-06/08/41), puis Harko 303 (I) (20/09/41-16/02/43), puis 16/02/43-17/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 585 (17/04/43-08/05/45). [Avant la guerre: directeur des études de l'école d'Artillerie de Jüterbog (01/10/34-06/10/36), Arko 18 (06/10/36-01/03/38), Artillerie-Offizier West für die Landbefestigungen (01/03/38-24/11/38), 24/11/38-26/08/39 sert à l'état-major du Heeresgruppen-Kommando 2, 251 division d'infanterie (26/08/39-).] [Après la guerre: 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/13 Generalmajor puis 14/08/16 Generalleutnant (honoraire) Erich Friedrich Gottlog Georg Krause (1857-1944) (1 GM).

 

31/03/20 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Paul Krause (29/02/1864-24/11/1940): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (01/04/18). [Avant la guerre: 31/03/20 en retraite.]

 

01/01/38 Oberst puis 01/01/42 Generalmajor puis 01/09/43 Generalleutnant Walter Krause (31/12/1890-25/10/1960): Croix de chevalier de la Croix de fer (10/06/43) et Croix allemande en or (19/12/41), commandant du 96 régiment d'infanterie (01/10/38-10/10/39), puis commandant de l'école d'Infanterie de Döberitz (I) (10/10/39-01/06/40), puis directeur de l'école d'Infanterie de Döberitz et commandant du 243 régiment d'infanterie (01/06/40-08/07/40), puis directeur de l'école d'Infanterie de Döberitz (08/07/40-21/06/41), puis directeur de l'école d'Infanterie de Döberitz et commandant de la Lehrbrigade 900 (21/06/41-27/03/42), puis directeur de l'école d'Infanterie de Döberitz (27/03/42-01/10/42), puis commandant de la 14 division motorisée (III) (01/10/42-01/01/43), puis 01/01/43-25/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 170 division d'infanterie (III) (25/02/43-15/02/44), puis 15/02/44-15/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 462 division de remplacement (IV) (15/07/44-15/10/44), puis Korück 593 (6 armée) (15/10/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 27/06/47 libéré et en retraite.]

 

22/03/03 Generalmajor puis 16/10/06 Generalleutnant Philipp Johannes Krebs (28/12/1844-13/09/1940) (1 GM).

 

01/04/37 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 18/05/44 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/04/44 Franz Krech (23/06/1889-27/04/1944 tué sur le front grec): commandant du 342 régiment d'infanterie (01/05/41-01/12/41), puis commandant du 681 régiment d'infanterie (01/12/41-01/05/42), puis commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Maria ter Heide (II) (01/05/42-01/06/43), puis 01/06/43-20/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 41 division de forteresse (I) (20/11/43-27/04/44).

 

01/08/36 Generalmajor puis 01/04/38 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Curt von Krenzki (19/02/1888-22/09/1962): Korück 560 (-01/07/41), puis commandant militaire des îles de la mer Egée-Salonique (Befehlshaber Saloniki-Ägäis) et commandant de l'Oberfeldkommandatur 395 (I) (01/07/41-01/01/43), puis 01/01/43-02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oberfeldkommandatur 395 (02/43-15/08/43), puis 15/08/43-01/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 584 (III) (01/09/43-10/44), puis 10/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: inspecteur général du Recrutement de Dortmund (Wehrersatz-Inspekteur Dortmund) (01/10/35-31/10/38), 31/10/38 en retraite, en réserve et Korück 560 (26/08/39-).] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 10/55 il est libéré et replacé en retraite.]

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/02/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/01/39 puis 01/09/42 Generalmajor puis 01/05/43 Generalleutnant Hermann Kress (23/07/1895-11/08/1943 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (20/12/41), commandant du 99 régiment de chasseurs de montagne (01/04/38-01/09/42), puis 01/09/42-21/10/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 4 division de montagne (II) (21/10/42-11/08/43).

 

01/04/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/08/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 01/06/42 Generalmajor puis 09/11/44 Generalleutnant Alfred Kretschmer (17/12/1894-30/12/1967): quartier-maître de la 10 armée puis 20/10/39 de la 6 armée (I) (26/08/39-01/02/40) puis quartier-maître du 22 corps motorisé puis 10/05/40 du groupe blindé Kleist puis 30/06/40 du 22 corps motorisé puis 16/11/40 du 1 groupe blindé (01/02/40-05/01/41), puis attaché militaire à Tokyo (II) (05/01/41-16/11/44). [Après la guerre: 13/09/45 il est capturé par les Américains, 13/02/46 il est libéré et en retraite, 08/47 il vit au Japon.]

 

22/04/02 Generalmajor puis 16/03/05 Generalleutnant (honoraire) Adolf von Kries (1850-1942) (1 GM).

 

26/06/33 Oberst (Autriche) puis 15/03/38 Oberst puis 01/12/39 Generalmajor puis 01/12/41 Generalleutnant Friedrich Krischer Edler von Wehregg (Autrichien) (16/11/1889-14/05/1944): Croix allemande en or (08/10/43), chef des Opérations (Ia) de la 251 division d'infanterie (25/06/39-25/10/39), puis Arko 127 (II) (05/10/40-01/01/42), puis Harko 308 (I) (01/01/42-08/01/42), puis commandant de la 296 division d'infanterie (II) (08/01/42 (titulaire 26/01/42)-02/04/42), puis 02/04/42-20/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis Harko 305 (II) (20/09/42-01/03/44), puis 01/03/44-14/05/44 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

 

22/04/12 Generalmajor puis 20/11/20 Generalleutnant (honoraire) Arthur Otto Karl von Krohn (1857-1941) (1 GM).

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 01/07/40 Oberst puis 01/11/43 Generalmajor puis 01/05/44 Generalleutnant Kurt Otto Heinrich Walter Kruse (12/06/1895-30/05/1983): Croix allemande en or (23/02/44), commandant du 186 régiment d'artillerie (01/09/39-20/10/41), puis 20/10/41-20/02/42 sert dans l'état-major de la 9 armée, puis Harko 307 (III) (20/02/42-25/03/42), puis 25/03/42-01/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 389 division d'infanterie (II) (IV) (01/06/43-07/43) (30/11/43-15/03/44), puis Harko 317 (15/03/44-06/11/44), puis Harko de la 6 armée blindée puis 20/11/44 de la 6 armée blindée S.S. (I) (06/11/44-15/12/44), puis Harko 506 (15/12/44-20/01/45), puis General der Artillerie z.b.V. 3 (20/01/45-04/05/45), puis 05/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 28/05/48 il est libéré et en retraite.]

 

26/07/32 Generalmajor (Autriche) puis 22/12/36 Feldmarschalleutnant (Autriche) puis 15/03/38 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/04/36 Ing. Johann Kubena (Autrichien) (22/02/1882-16/07/1955). [Avant la guerre: chef d'état-major de l'Inspecteur de l'Armée de Terre (01/08/31-12/06/33), chef du 1 bureau du Ministère de la Guerre (12/06/33-01/01/34), Inspekteur der Kraftfahrtruppen (01/01/34-01/06/35), la division motorisée (01/06/35-01/10/36), directeur de la 1 section au Ministère de la Guerre (01/10/36-20/04/38) (15/03/38 transféré dans l'Heer), General z.b.V. du 17 corps d'armée (20/04/38-31/05/39), 31/05/39 en retraite.]

 

01/10/32 Generalmajor (honoraire) puis 01/12/40 Generalmajor der reserve puis 01/04/42 Generalleutnant der reserve Ferdinand Kuckein (27/12/1880-03/10/1972): commandant du Oberbaustades XI (14/09/39-01/05/40), puis directeur de l'école du Génie de la 12 armée (01/05/40-14/05/40), puis 14/05/40-26/05/40 sert dans la 16 armée, puis 26/05/40-18/06/40 sert dans le Höherer Kommando 36, puis commandant (Ortskommandant) de Metz (I) (18/06/40-16/09/40), puis 16/09/40-01/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis Höherer Pionier Führer 3 (II) (01/10/40-01/06/42), puis 01/06/42-31/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/42 se retire, puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 30/09/32 en retraite, 34 en réserve.]

 

01/08/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/10/37 puis 01/10/40 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant Josef Kübler (06/04/1896-26/02/1947 pendu par les Yougoslaves): Croix allemande en or (01/01/43), chef des Opérations (Ia) du 6 corps d'armée (01/09/39-01/12/39), puis chef des Opérations (Ia) de la 12 armée (II) (01/12/39-21/11/41), puis chef d'état-major du 42 corps d'armée (I) (21/11/41-06/01/42), puis chef d'état-major du 49 corps de montagne (II) (06/01/42-19/01/43), puis 19/01/43-14/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 718 division d'infanterie (II) puis 01/03/43 118 division de chasseurs (I) (14/03/43-10/07/44), puis 10/07/44-10/10/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 division de montagne (V) (10/10/44-10/03/45). [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves.]

Relation: frère du general der Gebirgstruppen Ludwig Kübler.

 

01/04/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Friedrich "Fritz" Kühlwein (29/11/1892-25/09/1972): Croix allemande en or (19/01/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (12/10/37-10/39), puis commandant du 73 régiment d'infanterie de réserve (10/39-15/01/40), puis commandant du 55 régiment d'infanterie (15/01/40-25/10/40), puis commandant du 133 régiment d'infanterie (25/10/40-27/02/42), puis commandant de la 45 division d'infanterie (IV) (27/02/42 (titulaire 01/04/42)-25/04/43), puis 29/04/43-10/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division d'infanterie Brandenburg (II) puis 15/09/44 division blindée de grenadiers Brandenburg (I) (10/04/44-16/10/44), puis commandant de la 401 division de remplacement (VI) (29/12/44-01/01/45), puis commandant de la 149 division de réserve (27/03/45-08/05/45). [Après la guerre: 11/10/46 il est libéré et en retraite.]

 

11/01/35 Generalmajor puis 20/04/37 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Georg Kühn (21/09/1881-03/03/1945 se suicide): inspecteur général des Troupes motorisées auprès du chef de l'O.K.H. (I) (-01/06/42), puis 01/06/42-31/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/42 en retraite. [Avant la guerre: Kraftfahrkommando Kassel (01/07/34-15/10/35), 3 brigade blindée (15/10/35-31/12/37), 31/12/37 en retraite, 01/04/39 en réserve, inspecteur général des Troupes motorisées auprès du chef de l'O.K.H. (Inspekteur der Schnellen Truppen im O.K.H.) (26/08/39-).]

 

01/08/34 Generalmajor puis 01/04/36 Generalleutnant Fritz Kühne (14/06/1883-05/04/1972): Croix allemande en argent (02/06/44), commandant de la 253 division d'infanterie (I) (-07/03/41), puis commandant de la 526 division d'infanterie (III) puis 28/09/42 562 division d'infanterie Aachen (I) (07/03/41-15/03/44), puis 15/03/44-30/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis 30/06/44 en retraite. [Avant la guerre: directeur du Heeresdienststelle de Dortmund (01/10/34-07/03/36), 26 division d'infanterie (07/03/36-31/10/38), 31/10/18 en retraite, en réserve et 253 division d'infanterie (26/08/39-).]

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 01/09/43 Generalmajor puis 01/09/44 Generalleutnant Gerhard Kühne (09/09/1899-22/05/1948 pendu par les Yougoslaves): Croix allemande en argent (02/03/45), chef des Opérations (Ia) de la 14 division d'infanterie (01/04/39-01/06/40), puis 01/06/40-01/02/41 sert dans l'armée de réserve, puis Chef der Demobilisierungs-Abteilung im Allgemeinen Heersalt de l'armée de réserve (01/02/41-12/05/42), puis chef d'état-major du 13 corps d'armée (V) (12/05/42-11/01/43), puis 11/01/43-01/04/43 sert dans l'armée de réserve, puis chef d'état-major de l'armée de réserve (Chef der Heeresrüstung) (IV) (01/04/43-15/04/45), puis commandant de la 22 division d'infanterie (VI) (15/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves.]

 

11/09/07 Generalmajor puis 20/09/18 Generalleutnant (honoraire) August Kumbruck (1849-1940) (1 GM).

 

01/02/33 Generalmajor puis 01/07/41 Generalleutnant der reserve Hermann Kuprion (29/05/1880-21/08/1951): commandant de la 427 division de remplacement (II) puis 15/02/40 557 division d'infanterie (07/02/40-24/08/40), puis 24/08/40-01/07/41 en réserve de l'O.K.H., puis 01/07/41 replacé en retraite. [Avant la guerre: directeur de l'école du Génie de Munich (01/01/28-30/09/33), 30/09/33 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

 

01/06/38 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/10/37 puis 01/09/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 01/06/42 Generalmajor puis 01/06/43 Generalleutnant Eberhard von Kurowski (10/09/1895-11/09/1957): Croix de chevalier de la Croix de fer (23/01/42), chef des Opérations (Ia) du 21 corps d'armée (24/08/39-05/02/40), puis chef d'état-major du 40 corps d'armée puis 15/09/40 du 40 corps motorisé (I) (05/02/40-10/05/42), puis chef d'état-major de la 2 armée blindée (II) (10/05/42-01/04/43), puis 01/04/43-01/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 110 division d'infanterie (III) (V) (VII) (01/06/43-25/09/43) (01/12/43-11/05/44) (15/05/44-07/01/44), puis 07/01/44 il est capturé par les Soviétiques, puis 08/12/44 il adhère à l'Union des officiers allemands (BDO) et au Comité National de l'Allemagne libre (NKFD) et il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

 

01/10/37 Generalmajor (honoraire) puis 01/03/39 Generalmajor puis 01/03/42 Generalleutnant Alfred Kurz (07/09/1879-17/10/1963): inspecteur général du Recrutement de Schleswig-Holstein (Wehrersazt Inspekteur Schleswig-Holstein) (I) (-01/11/39), puis inspecteur général du Recrutement de Dantzig (Wehrersatz-Inspekteur Danzig) (I) (01/11/39-15/01/45), puis 28/02/45 en retraite, puis 01/03/45 en réserve, puis 02/05/45 il est capturé. [Avant la guerre: inspecteur général du Recrutement de Schleswig-Holstein (Wehrersazt-Inspekteur Schleswig-Holstein) (01/10/34-).] [Après la guerre: 26/10/47 il est libéré et en retraite.]

 


Generalleutnant.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.