H.

 


 

01/01/36 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/10/41 Generalleutnant Johannes Haarde (21/06/1889-08/02/1945): 02/09/39-08/10/39 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 8 brigade blindée puis 25/02/41 100 brigade blindée (I) (08/10/39-26/01/42), puis commandant de la 383 division d'infanterie (I) (26/01/42-20/02/42), puis commandant de la 25 division blindée (I) (20/02/42-31/12/42), puis 31/12/42-20/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef des cours de perfectionnement des officiers d'état-major du groupe d'armées Centre (20/07/43-20/04/44), puis chef des cours de perfectionnement des officiers d'état-major du commandant en chef de l'Est (20/04/44-31/01/45), puis 31/01/45-08/02/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 8 brigade blindée (10/11/38-02/09/39).]

HAARDE.jpg (1282 octets)

 

01/04/36 Oberst puis 01/01/40 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant Konrad Haase (29/08/1888-25/01/1963): Croix allemande en or (20/04/45), commandant du 11 régiment d'infanterie (01/04/37-01/12/39), puis commandant de la 164 division légère Afrika (I) (01/12/39-10/01/40), puis commandant de la 365 division d'infanterie (10/03/40-01/08/40), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 365 (Lemberg) (I) (01/08/40-10/11/40), puis commandant de la 302 division d'infanterie (I) (15/11/40-26/11/42), puis 26/11/42-20/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis General z.b.V. du groupe d'armées Sud (20/03/43-10/05/43), puis General z.b.V. du groupe d'armées B (21/07/43-15/11/43), puis Befehlshaber der Ordnungstruppen beim Stab der Heeresgruppe C (15/11/43-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 08/07/47 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Benno Haase. cf: 1 GM.

HAASE.jpg (1336 octets)

 

14/09/20 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Ritter Wilhelm von Haasy (20/05/1867-03/05/1946): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (06/06/18) et Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Orden (Bavière). [Avant la guerre: 30/09/20 en retraite.]

 

01/04/37 Oberst puis 01/06/41 Generalmajor puis 01/06/43 Generalleutnant Rudolf Habenitch (03/09/1889-109/05/1980): commandant du 70 régiment d'infanterie (12/10/37-09/07/41), puis 09/07/41-16/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division de réserve C (16/08/41-10/41), puis 10/41-04/12/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de Münster (04/12/41-15/12/41), puis 15/12/41-15/01/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division de réserve C (15/01/42-02/42), puis 02/42-01/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 463 division de remplacement (II) (01/05/43-31/01/45), puis commandant de la 463 division de remplacement (03/45-28/03/45), puis 28/03/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 05/06/47 il est libéré et en retraite.]

HABENICHT.jpg (1460 octets)

 

01/03/21 Generalmajor puis 31/01/23 Generalleutnant (honoraire) Paul Habicht (06/10/1864-12/08/1945). [Avant la guerre: Artillerie Führer II (01/10/20-31/01/23), 31/01/23 en retraite.]

 

01/04/37 Oberstleutnant puis 01/04/40 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Ernst Haccius (11/12/1893-11/02/1943 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/04/43) et Croix allemande en or (27/10/41), adjudant du 10 corps d'armée (01/10/37-23/05/40), puis commandant du 65 régiment d'infanterie (23/05/40-05/04/42), puis commandant de la 46 division d'infanterie (IV) (05/04/42 titulaire 20/04/42)-07/02/43).

HACCIUS.jpg (1545 octets)

 

31/10/23 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Freiherr Heinrich von Hadeln (21/02/1871-28/12/1940): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (26/08/17) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, en réserve et commandant de la 429 division de remplacement (I) (25/10/39-28/12/40). [Avant la guerre: 31/10/23 retraite.]

HADELN.jpg (1444 octets)

 

01/10/36 Oberst puis 01/10/40 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant Ernst Häckel (05/04/1890-26/09/1967): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/10/44) et Croix allemande en or (19/12/41), commandant du 107 régiment d'infanterie (12/10/37-14/11/40), puis commandant de la 263 division d'infanterie (II) (14/11/40 (titulaire 22/05/41)-24/04/42), puis 24/04/42-01/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 158 division de remplacement (II) puis 01/10/42 158 division de réserve (I) (01/05/42-09/05/43), puis commandant de la 158 division de réserve (III) puis 08/44 16 division de grenadiers volontaires (I) (31/05/43-15/11/44), puis 15/11/44-09/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 471 division de remplacement (II) (09/02/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 27/09/47 il est libéré et en retraite.]

HAECKEL.jpg (1451 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/09/40 Oberst puis 01/03/44 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutnant Hermann Hähnle (11/02/1896-10/09/1966): Croix allemande en or (06/05/42), commandant d'un bataillon d'artillerie (12/10/37-01/04/40), puis commandant du 41 régiment d'artillerie (01/04/40-17/12/41), puis commandant du 260 régiment d'artillerie (17/12/41-23/02/42), puis Arko 112 (III) (23/02/42-01/08/44), puis commandant de la 367 division d'infanterie (III) (01/08/44 (titulaire 01/10/44)-08/04/45), puis 08/04/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 08/10/55 il est libéré et en retraite.]

HAEHNLE.jpg (1411 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/03/40 Oberstleutnant puis 17/12/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/11/41 puis 01/03/44 Generalmajor puis 20/10/44 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/09/44 Wolf Hagemann (20/07/1898-12/09/1983): Croix de chevalier de la Croix de fer (14/09/40) avec feuilles de chêne (04/06/44, n°484), commandant d'un bataillon d'infanterie (01/08/38-29/08/40), puis 29/08/40-20/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis 20/10/40-07/03/41 sert au Wehrkreis XVIII, puis commandant de l'inspection de contrôle Afrika (07/03/41-15/04/41), puis 15/04/41-29/10/41 sert à l'état-major de la mission militaire allemande en Roumanie, puis 29/10/41-16/12/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 49 régiment de chasseurs (16/12/41-13/06/42), puis 13/06/42-08/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 336 division d'infanterie (IV) (08/12/43 (titulaire 01/03/44)-31/05/44), puis 31/05/44-07/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 541 division de grenadiers puis 09/10/44 541 division de grenadiers volontaires (07/07/44-26/01/45), puis commandant de la 541 division de grenadiers volontaires et de la 612 division de remplacement (26/01/45-02/45), puis commandant de la 541 division de grenadiers volontaiers (02/45-01/03/45), puis commandant de la 541 division de grenadiers volontaires et du corps d'armée Oder (01/03/45-31/03/45), puis commandant de la 541 division de grenadiers volontaires et du 48 corps blindé (XIV) (31/03/45-01/04/45), puis commandant du 48 corps blindé (01/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

 

01/08/25 Generalmajor puis 30/04/26 Generalleutnant (honoraire) puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Heinrich von dem Hagen (24/07/1873-06/05/1945 pendu par les Soviétiques): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/07/40 en réserve et commandant de l'Oflag IX A (01/07/40-06/10/40), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis VI (I) (06/10/40-01/06/42), puis 01/06/42-31/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/42 retraite, puis il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: Infanterie Führer II (01/01/25-20/04/26), 20/04/26 en retraite.]

 

19/11/12 Generalmajor puis 06/06/16 Generalleutnant Johannes August Ludwig Oskar von Hahn (1862-1945) (1 GM).

 

01/08/38 Oberst puis 01/06/42 Generalmajor puis 20/08/44 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/06/44 Adolf Hamann (03/09/1885-30/12/1945 pendu par les Soviétiques): commandant du 3 régiment de réserve (08/01/40-25/07/41), puis 25/07/41-04/08/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 327 régiment d'infanterie (04/08/41-24/12/41), puis commandant du 523 régiment d'infanterie (24/12/41-14/01/42), puis 14/01/42-01/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 666 régiment d'infanterie (01/06/42-14/05/42), puis Orstkommandant 1/273 (Orel) (01/06/42-04/08/43), puis commandant de Briansk (04/08/43-28/06/44), puis 28/06/44 il est capturé par les Soviétiques.

 

22/12/35 Generalmajor (Autriche) puis 15/03/38 Generalmajor puis 01/11/40 Generalleutnant Ing. Ernst Hammer (Autrichien) (20/10/1884-02/12/1957): Croix de chevalier de la Croix de fer (20/12/41), commandant de la 75 division d'infanterie (I) (01/09/39-05/09/42), puis 05/09/42-10/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 190 division de remplacement (V) puis 04/11/44 190 division d'infanterie (10/11/42-13/04/45), puis 13/04/45 il est capturé par les Américains. [Avant la guerre: arsenaux autrichiens (01/10/36-15/03/38), 15/03/38 transféré dans l'Heer, 10/11/38-01/04/39 en réserve de l'O.K.H., Arko 32 (01/04/39-01/09/39).] [Après la guerre: 09/04/47 il est libéré et en retraite.]

 

01/12/31 Generalmajor puis 01/10/33 Generalleutnant Freiherr Günther von Hammerstein-Equord (16/09/1877-17/10/1965): Croix allemande en argent (31/10/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant de la 460 division de remplacement et kommandant de Copenhague (15/05/40-26/10/40), puis 26/10/40-15/11/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 526 division d'infanterie (II) (15/11/40-07/03/41), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 672 (II) (07/03/41-01/11/43), puis 01/11/43-31/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général de l'Infanterie (01/02/31-30/11/33), 30/11/33 retraite, 01/11/38 en réserve.]

Relation: frère du generaloberst Kurt von Hammerstein-Equord.

 

31/03/23 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Freiherr Frithjof Ludwig Wilhelm von Hammerstein-Gesmold (20/08/1870-21/01/1944): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (01/11/18). [Avant la guerre: 31/03/23 en retraite.].

Relation: fils du generalmajor Emil von Hammerstein-Gesmold. cf: Officiers.

 

31/01/31 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalmajor der reserve puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Karl Hansen (05/05/1876-01/09/1965): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (08/11/18) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (22/09/17), 26/08/39-23/05/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la place (Truppenübungsplatzes) de Beverloo (I) (23/05/40-24/04/42), puis 24/04/42-31/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/31 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

 

01/03/27 Generalmajor puis 31/01/29 Generalleutnant (honoraire) Georg Hartig (19/12/1870-06/08/1945). [Avant la guerre: Artillerie Führer II (01/02/27-31/01/29), 31/01/29 en retraite.]

 

01/04/37 Generalmajor puis 01/04/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/08/39 Generalleutnant Max von Hartlieb gennant Walsporn (20/10/1883-25/07/1959): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten et Ritterkreuz des Württembergischen Militär-Verdienstorden (Wurtemberg), commandant de la 5 brigade blindée (I) (-08/10/39), puis commandant de la 5 division blindée (II) (08/10/39-11/04/40), puis commandant de la 5 division blindée et 179 division de remplacement (II) (11/04/40-29/05/40), puis commandant de la 179 division de remplacement (29/05/40-20/01/42), puis Korück 585 (II) (20/01/42-19/05/42), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur Krakau (II) (01/02/43-07/07/44), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 226 (07/07/44-14/10/44), puis commandant de la 601 division de remplacement (I) (26/10/44-04/45). [Avant la guerre: 2 brigade blindée (15/10/35-10/11/38), 5 brigade blindée (10/11/38-).] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

HARTLIEB.jpg (1431 octets)

 

01/01/39 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Dipl. Ing. Wilhelm Hartmann (05/10/1894-23/01/1963): Croix allemande en or (27/11/41), 12/10/37-06/06/40 sert à l'O.K.H., puis Arko 101 (II) (06/06/40-25/07/40), puis 25/07/40-12/04/41 sert à l'O.K.H., puis Arko 35 (II) (12/04/41-01/10/41), puis 01/10/41-03/12/41 en réserve au sein du Wehrkreis III, puis 03/12/41-27/01/42 sert au groupe d'armées D, puis 27/01/42-01/07/42 sert au Ministère de l'Armement, puis 01/07/42-22/05/44 en réserve au sein du Wehrkreis III, puis Arko 130 (V) (22/05/44-07/08/44), puis 07/08/44-20/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis 20/09/44-21/12/44 sert au Ministère de l'Armement, puis général de réserve du Ministère de l'Armement (21/12/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 03/46 il est libéré et  en retraite.]

HARTMANN.jpg (1515 octets)

 

01/10/12 Generalmajor (Bavière) puis 19/05/15 Generalleutnant (Bavière) Bernhard von Hartz (12/04/1862-20/08/1944) (1 GM).

HARTZ.jpg (44558 octets)

 

01/04/38 Generalmajor puis 01/04/40 Generalleutnant Paul von Hase (24/07/1885-08/08/1944 pendu après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler): Croix allemande en argent (30/12/43), commandant de la 46 division d'infanterie (I) (01/09/39-24/07/40), puis commandant de la 56 division d'infanterie (II) (24/07/40-15/11/40), puis commandant militaire de la région berlinoise (Gross Berlin) (I) (15/11/40-24/07/44), puis 24/07/44-04/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis 04/08/44 il est arrêté après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler. [Avant la guerre: Infanterie Kommandeur 3 (10/11/38-01/09/39).]

HASE.jpg (1643 octets)

 

25/07/35 Generalmajor (honoraire) puis 01/12/40 Oberst der reserve puis 01/07/41 Generalmajor der reserve puis 01/01/43 Generalleutnant der reserve Friedrich "Fritz" Haselmayr (1/04/1879-18/06/1965): commandant des prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) en France (20/06/40-01/09/40), puis commandant de la Feldkommandantur 569 (01/09/40-26/12/41), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 579 (I) (26/12/41-01/12/42), puis 01/12/42-31/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/02/28 en retraite, 01/07/38 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 28/06/47 il est libéré.]

 

30/09/33 Generalmajor (Autriche) puis 01/01/38 Feldmarschalleutnant (Autriche) puis 15/03/38 Generalleutnant Theodor Haselmayr Edler von Fernstein (Autrichien) (21/09/1882-22/03/1950). [Avant la guerre: 01/09/32-01/12/33 sert au Ministère de la Guerre, 1 brigade d'infanterie (01/12/33-01/03/34), 2 brigade d'infanterie (01/03/34-01/06/35), gouverneur militaire de Vienne (01/03/34-31/10/38), 2 division d'infanterie (01/06/35-01/04/38), 15/03/38 transféré dans l'Heer, 31/10/38 en retraite.]

THEODOR_HASELMAYR.jpg (1370 octets)

 

01/10/36 Major puis 01/04/40 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/03/39 puis 01/02/42 Oberst puis 01/06/44 Generalmajor puis 01/12/44 Generalleutnant Siegfried Hass (07/06/1898-14/12/1987): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/02/45) et Croix allemande en or (12/09/42), commandant d'un bataillon d'infanterie (01/03/38-27/10/41), puis commandant du 57 régiment d'infanterie (27/10/41-05/11/43), puis 05/11/43-30/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis adjoint au commandantde la 11 division d'infanterie (30/01/44-16/02/44), puis commandant de la 170 division d'infanterie (V) (16/02/44 (titulaire 01/06/44)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 07/47 il est libéré et en retraite.]

HASS.jpg (1291 octets)

 

01/01/38 Oberstleutnant puis 01/11/40 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant Ritter Bruno von Hauenschild (09/06/1896-10/03/1953): Croix de chevalier de la Croix de fer (25/08/41) avec feuilles de chêne (27/09/42, n°129) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten et Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Ordens (02/09/18) (Bavière), commandant du 7 régiment blindé (15/10/39-12/04/41), puis commandant de la 4 brigade blindée (II) (12/04/41-20/11/41), puis 20/11/41-08/12/41 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de l'Ecole des troupes blindées de Bergen (I) (08/12/41-21/12/41), puis 21/12/41-14/04/42 sert dans la 24 division blindée, puis commandant de la 24 division blindée (II) (14/04/42 (titulaire 20/04/42)-11/09/42),puis 11/09/42-20/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis directeur de l'Ecole des troupes blindées de Bergen (III) (20/11/43-24/01/45), puis commandant du Wehrkreis III (district militaire de Berlin) (III) (24/01/45-26/10/45), puis commandant du Wehrkreis III et du 3 corps d'armée (26/01/45-02/05/45), puis commandant du Wehrkreis III et du 3 corps d'armée et commandant militaire de la région berlinoise (Gross Berlin) (IV) (02/05/45-06/03/45), puis commandant du Wehrkreis III et commandant militaire de la région berlinoise (06/03/45-15/03/45), puis commandant militaire de la région berlinoise (15/03/45-20/03/45), puis 04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 30/06/45 il est libéré et en retraite.]

HAUENSCHILD.jpg (1335 octets)

 

19/08/14 Generalmajor (honoraire) puis 30/04/15 Generalmajor puis 13/06/18 Generalleutnant (honoraire) Oskar Adolf Eduard Hauffe (1857-1940) (1 GM).

 

01/10/38 Oberstleutnant puis 01/09/41 Oberst puis 01/12/43 Generalmajor puis 20/07/44 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/06/44 Eduard Hauser (22/06/1895-16/07/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/12/41) avec feuilles de chêne (26/01/44, n°376), 01/07/39-09/11/40 sert à l'état-major du 19 corps motorisé, puis commandant du 18 régiment blindé (09/11/40-19/08/41), puis commandant du 25 régiment blindé (10/09/41-01/09/43), puis commandant de la 13 division blindée (VII) (01/09/43 (titulaire 01/12/43)-26/12/43), puis 26/12/43-15/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis General z.b.V. auprès du Reichsführer-S.S. (15/08/44-25/08/44), puis commandant de la forteresse de Lötzen et Angerburg (25/08/44-07/11/44), puis commandant de la 605 division de remplacement (I) (07/11/44-23/02/45), puis commandant du kampfgruppe Hauser (23/02/45-14/03/45), puis chef de la forteresse de Pillau (14/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 14/06/47 il est libéré et en retraite.]

EDUARD_HAUSER.jpg (1477 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/12/42 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutnant Wolfgang Hauser (28/08/1893-07/09/1973): Croix allemande en or (19/12/41), commandant du 173 régiment d'artillerie (15/01/40-28/03/42), puis 28/03/42-25/09/42 en réserve au sein du Wehrkreis XIII, puis commandant de la 464 division de remplacement (I) (25/09/42 (titulaire 01/12/42)-27/07/44), puis commandant de la 41 division de forteresse (III) puis 25/01/45 devient 41 division d'infanterie (01/08/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves, 30/10/51 il est libéré et en retraite.]

 

01/02/31 Generalmajor puis 31/01/32 Generalleutnant (honoraire) Paul Hausser "Papa" (07/10/1880-21/12/1972). cf: S.S. Oberst-Gruppenführer.

HAUSSER.jpg (18460 octets)

 

01/04/39 Generalmajor puis 01/04/41 Generalleutnant Hans Heberlein (29/05/1888-07/09/1962): commandant des troupes de la place (truppenübungsplatzes) de Grafenwöhr (-01/05/43), puis 01/05/43-01/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 525 (II) (01/07/43 (titulaire 16/10/43)-08/05/45). [Avant la guerre: troupes de la place (Truppenübungsplatzes) de Grafenwöhr (01/04/34-).] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

HEBERLEIN.jpg (1182 octets)

 

05/03/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/32 puis 01/02/42 Generalmajor puis 01/02/44 Generalleutnant Wilhelm Hederich (01/09/1881-04/11/1975): Croix allemande en argent (02/06/44) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (27/08/17), 01/04/41 activé, commandant de la Feldkommandantur 602 (Laon) (I) (30/09/41-01/05/42), puis commandant des Militärverwaltungs Bezirke C (= Oberfeldkommandantur) (district militaire C en France) puis 11/01/43 commandant du Militärverwaltungs Bezirke Nord-Ost (= Oberfeldkommandantur) (district militaire Nord-Est en France) (01/05/42-20/09/44), puis 20/09/44-31/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/01/45 en retraite. [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 22/04/50 il est libéré.]

HEDERICH.jpg (1374 octets)

 

01/08/38 Major avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/11/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst puis 01/11/43 Generalmajor puis 09/11/44 Generalleutnant Otto Heidkämper (13/03/1901-16/02/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/02/43) et Croix allemande en or (07/03/42), chef des Opérations (Ia) de la 2 division légère puis 18/10/39 de la 7 division blindée (01/05/39-15/11/40), puis chef des Opérations (Ia) de la 4 division blindée (15/11/40-02/03/42), puis chef des Opérations (Ia) de la 4 division blindée et commandant de la 4 division blindée (IX) (02/03/42-04/04/42), puis chef des Opérations (Ia) de la 4 division blindée (04/04/42-06/04/42), puis 06/04/42-13/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du 24 corps motorisé (III) puis 21/06/42 du 24 corps blindé (13/05/42-06/01/43), puis commandant du 24 corps blindé (VI) (21/01/43-09/02/43), puis 09/02/43-05/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major de la 3 armée blindée (III) (05/05/43-05/09/44), puis chef d'état-major du groupe d'armées Centre (V) puis 25/01/45 du groupe d'armées Nord (05/09/44-26/01/45), puis 26/01/45-27/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 464 division de remplacement (V) (27/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 24/05/45 il est libéré et en retraite.]

HEIDKAEMPER.jpg (1497 octets)

 

01/08/39 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Ferdinand Heim (27/02/1895-14/11/1977): Croix de chevalier de la Croix de fer (30/08/42) et Croix allemande en or (26/01/42), chef d'état-major du 16 corps motorisé (I) (01/08/39-15/03/40), puis 15/03/40-03/09/40 sert à l'O.K.H., puis chef d'état-major de la 6 armée (II) (03/09/40-15/05/42), puis 15/05/42-22/06/42 en réserve de l'O.K.H, puis directeur de l'école des troupes blindées de Krampnitz (II) (22/06/42-01/07/42), puis commandant de la 14 division blindée (IV) (01/07/42-01/11/42), puis commandant du 48 corps blindé (II) (01/11/42-19/11/42), puis 19/11/42-16/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis 16/08/43 en retraite, puis 01/08/44 réactivé, puis commandant de la forteresse de Boulogne (II) (05/08/44-23/09/44), puis 23/09/44 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 02/48 il est libéré et en retraite.]

HEIM.jpg (1579 octets)                 HEIM.bmp (214974 octets)

 

01/04/36 Generalmajor puis 01/03/38 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Georg Hans Richard von Heineccius (23/08/1881-13/12/1943 tué lors d'un bombardement aérien): commandant de Hambourg (I) (-30/06/42), puis 30/06/42-31/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/42 en réserve, puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 80 régiment d'infanterie (15/03/34-06/10/36), Hambourg (06/10/36-).]

Relation: fils du generalmajor Georg von Heineccius. cf: Officiers.

HEINECCIUS.jpg (1331 octets)

 

20/04/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/10/38 puis 01/07/42 Generalmajor puis 01/02/43 Generalleutnant Konrad Oskar Heinrichs (05/05/1890-08/09/1944 tué): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/09/41) et Croix allemande en or (18/01/44), commandant du 71 régiment de réserve (26/08/39-25/10/39), puis commandant du 24 régiment d'infanterie (25/10/39-01/05/42), puis 01/05/42-01/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 290 division d'infanterie (V) (01/05/42 (titulaire 01/07/42)-01/02/44), puis commandant de la 89 division d'infanterie (I) (10/02/44-08/09/44).

HEINRICHS.jpg (1534 octets)

 

01/02/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/03/38 puis 01/02/41 Oberst puis 01/08/43 Generalmajor puis 01/06/44 Generalleutnant Gustav Heistermann von Ziehlberg (10/12/1898-02/02/1945 pendu après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler): Croix de chevalier de la Croix de fer (27/07/44), 01/08/36-07/09/39 sert à l'O.K.H., puis 07/09/39-01/12/39 sert au sein du groupe d'armées Süd, puis Chef der Zentralabteilung im O.K.H. (01/12/39-15/11/42), puis 15/11/42-21/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 48 régiment d'infanterie (21/01/43-30/04/43), puis 30/04/43-31/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 65 division d'infanterie (III) (31/05/43 (titulaire 01/08/43)-01/12/43), puis 01/12/43-28/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 28 division de chasseurs (IV) (28/04/44-21/10/44), puis commandant de la 28 division de chasseurs et du 27 corps d'armée (IX) (temporaire 21/10/44-26/10/44), puis commandant de la 28 division de chasseurs (26/10/44-19/11/44),  puis 19/11/44 il est arrêté après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler.

HEISTERMANN.jpg (1583 octets)

 

01/12/30 Generalmajor puis 30/09/31 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Karl Held (29/07/1878-30/12/1947): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (30/01/18), commandant de la 147 division de remplacement (I) (15/03/40-01/04/42), puis 01/04/42-31/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: Infanterie Führer I (01/11/30-30/09/31), 30/09/31 en retraite, 26/08/39 en réserve.]

 

18/04/17 Generalmajor puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Siegfried von Held (20/05/1860-10/08/1940) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (07/11/18).

 

01/01/36 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/09/41 Generalleutnant Heinz Hellmich (09/06/1890-17/06/1944 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/09/44), quartier-maître de la 7 armée (I) (26/08/39-25/10/39), puis quartier-maître du groupe d'armées B (25/10/39-01/06/40), puis commandant de la 23 division d'infanterie (II) (01/06/40-17/01/42), puis 17/01/42-01/04/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 141 division de réserve (I) (01/04/42-10/12/42), puis 10/12/42-15/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur des Osttrupen auprès du commandant en chef de l'O.K.H. (I) (15/12/42-13/06/43), puis 13/06/43-10/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 243 division d'infanterie (II) (10/01/44-17/06/44).

HELLMICH.jpg (1287 octets)

 

01/06/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 01/10/44 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Alfred Hemmann (13/10/1895-26/09/1957): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/08/41), commandant d'un bataillon d'infanterie (01/10/37-23/05/40), puis 23/05/40-01/08/40 en réserve de l'O.K.H., puis adjudant du 28 corps d'armée (01/08/40-22/05/41), puis 22/05/41-17/06/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 426 régiment d'infanterie (17/06/41-02/12/41), puis 27/01/42-02/11/42 en réserve de l'O.K.H, puis professeur à l'école d'Infanterie (02/11/41-29/04/44), puis 29/04/44-03/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 263 division d'infanterie (VI) (03/06/44 (titulaire 01/10/44)-27/04/45), puis commandant de la 263 division d'infanterie et de la 290 division d'infanterie (X) (27/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

HEMMANN.jpg (1329 octets)

 

01/08/37 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/36 puis 01/12/39 Generalmajor puis 01/12/41 Generalleutnant Gerlach Hans Hemmerich (04/02/1879-31/12/1969): 01/10/36-01/11/41 sert à l'O.K.H., puis Chef des Kriegskarten-und Vermessungswesens im O.K.H. (01/11/41-05/04/45), puis 05/04/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: capturé par les Alliés, 04/07/47 libéré et en retraite.]

HEMMERICH.jpg (1224 octets)

 

01/04/36 Generalmajor puis 01/04/38 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Fritz Hengen (28/03/1887-30/04/1988): inspecteur général du Recrutement de Chemnitz (Wehrersatz-Inspekteur Chemnitz) et commandant de la 331 division d'infanterie (I) (15/12/41-30/12/41), puis inspecteur général du Recrutement de Chemnitz (Wehrersatz-Inspekteur Chemnitz) (-08/05/45). [Avant la guerre: Arko 1 (12/11/36-01/03/38), Arko 3 (01/03/38-10/11/38), 10/11/38-01/01/39 en réserve de l'O.K.H., inspecteur général du Recrutement de Chemnitz (Wehrersatz-Inspekteur Chemnitz) (01/01/39-).] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 12/05/47 il est libéré et en retraite.]

HENGEN.jpg (1342 octets)

 

01/02/26 Generalmajor puis 01/03/28 Generalleutnant Ulrich Gustav Julius Peter von Henning auf Schönhoff (22/08/1873-17/05/1942). [Avant la guerre: Artillerie Führer VI (01/02/26-01/02/27), en réserve (01/02/27-30/04/27), 1 division de cavalerie (30/04/27-31/01/29), 31/01/29 en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Gustav von Henning auf Schönhoff. cf: Officiers.

 

31/01/29 Generalmajor (honoraire) puis 18/12/35 Generalmajor (honoraire) et Generalarbeitsführer (R.A.D.) puis 01/07/40 Generalmajor der Reserve et Generalarbeitsführer (R.A.D.) puis 01/10/41 Generalleutnant der Reserve et Generalarbeitsführer (R.A.D.) puis 26/06/43 Generalleutnant der Reserve et Obergeneralarbeitsführer (R.A.D.) Dr. Rer. Pol. Waldemar Henrici (03/02/1878-15/02/1950): commandant de la 443 division de remplacement puis 10/02/40 555 division d'infanterie (25/10/39-01/08/40), puis commandant de la 258 division d'infanterie (II) (01/08/40-15/08/40), puis commandant de la 555 division d'infanterie et de la 258 division d'infanetrie (15/08/40-02/10/41), puis 05/12/41-31/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/01/29 en retraite, Führer des Arbeitsgaues II (Pommern Ost) (R.A.D.) (01/10/34-?), Führer des Arbeitsgaues XXVII (Franken) (R.A.D.) (?-01/07/39), 01/07/39 en réserve.]

HENRICI.jpg (1367 octets)

 

01/01/39 Major puis 01/12/41 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/08/40 puis 01/04/42 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor puis 01/05/45 Generalleutnant Albert Henze (07/08/1894-31/03/1979): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/01/44) avec feuilles de chêne (21/01/45, n°709) et Croix allemande en or (02/03/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (30/09/18), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-28/03/42), puis commandant du 110 régiment motorisé puis 05/07/42 110 régiment blindé de grenadiers (28/03/42-15/01/44), puis 15/01/44-04/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis 04/02/44-13/02/44 sert au sein du groupe d'armées Nord, puis commandant de la division blindée de grenadiers Feldherrnhalle (13/02/44-03/04/44), puis 21/04/44-01/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 19 division aérienne de campagne d'attaque (provisoire 01/06/44-18/08/44), puis commandant de la 21 division aérienne de campagne (IV) (18/08/44 (titulaire 09/11/44)-28/01/45), puis commandant de la 30 division d'infanterie (VIII) (30/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

HENZE.jpg (1454 octets)

 

01/03/39 Oberst puis 01/06/42 Generalmajor puis 09/11/44 Generalleutnant Dipl. Ing. Karl Hernekamp (06/02/1896-26/11/1965): 06/10/36-01/08/40 sert à l'O.K.H., puis 01/08/40-10/08/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 782 régiment d'artillerie (10/08/40-09/07/41), puis Arko 105 (09/07/41-01/01/42), puis commandant de la 12 division d'infanterie (III) (provisoire 01/01/42-01/03/42), puis commandant de la 32 division d'infanterie du Lion (V) (provisoire 01/03/42-01/06/42), puis 12/06/42-21/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général des troupes de Prague (Wehrwirtschafts-und Rüstungs-Inspekteur Prag) (21/09/42-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

HERNEKAMP.jpg (1342 octets)

 

01/02/23 Generalmajor puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/10/41 Generalleutnant der Reserve Adolf Herrgott (01/10/1872-15/02/1957): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (04/08/18), 15/01/40 en réserve, puis 12/03/41-07/04/41 sert à l'O.K.W., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Gouvernement Général (I) (07/04/41-21/08/41), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis V (II) (21/08/41-19/03/42), puis 19/03/42-31/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 20 régiment d'infanterie (01/11/22-30/11/23), 30/11/23 en retraite.]

HERRGOTT.jpg (1623 octets)

 

01/02/27 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/11/26 puis 01/01/29 Generalleutnant Richard Hess (25/05/1872-??/06/1946 meurt en captivité). [Avant la guerre: 01/02/27-01/04/27 sert dans le Gruppen-Kommando 2, directeur de l'école d'Artillerie de Jüterbog (01/04/27-30/09/29), 30/09/29 en retraite.] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

 

18/05/20 Generalmajor puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Albert Heuck (26/04/1863-01/07/1942): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (28/10/18). [Avant la guerre: 20 brigade d'infanterie (16/05/20-31/12/20), 31/12/20 en retraite.]

 

05/01/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/38 puis 01/04/41 Oberst puis 01/04/44 Generalmajor puis 01/04/45 Generalleutnant Werner Heucke (31/01/1895-04/08/1983): commandant d'un bataillon d'artillerie (12/10/37-25/09/39), puis officier d'artillerie du 30 corps d'armée (25/09/39-30/11/39), puis commandant du 4 régiment d'artillerie (30/11/39-23/11/40), puis professeur à l'école d'Artillerie (23/11/40-01/04/42), puis 01/04/43-25/04/42 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 138 (IV) (25/04/42-09/06/43), puis Arko 113 (IV) (09/06/43-10/07/44), puis 10/07/44-10/10/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du Korps-Abteilung E (II) puis 16/10/44 251 division de grenadiers volontaires (10/10/44-28/02/45), puis commandant de la 251 division de grenadiers volontaires et Harko 319 (7 armée) (II) (28/02/45-04/03/45), puis Harko 319 (7 armée) (III) (04/03/45-08/05/45). [Après la guerre: 28/12/46 libéré et en retraite.]

HEUCKE.jpg (1291 octets)

 

01/01/37 Major puis 01/06/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/05/44 Generalmajor puis 09/11/44 Generalleutnant Wilhelm Heun (23/05/1895-21/09/1986): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/12/44) et Croix allemande en or (23/10/42), commandant d'un bataillon d'infanetrie (26/08/39-22/03/42), puis commandant du 435 régiment d'infanterie (22/03/42-01/11/43), puis 01/11/43-15/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis 15/01/44-01/03/44 sert au sein du groupe d'armées Nord, puis commandant de la 83 division d'infanterie (VI) (VIII) (01/03/44 (titulaire 01/05/44)-29/06/44) (22/08/44-27/03/45), puis 27/03/45-05/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 division R.A.D. Albert Leo Schlageter (05/04/45-03/05/45), puis 03/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 10/07/47 il est libéré et en retraite.]

HEUN.jpg (1567 octets)

 

01/10/38 Generalmajor puis 01/10/40 Generalleutnant Iwan Heunert (28/08/1886-06/05/1977): commandant de la 58 division d'infanterie (I) (-04/09/41), puis 04/09/41-23/10/41 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 525 (II) (13/09/41-01/07/43), puis 01/07/43-30/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis 30/11/44 en retraite. [Avant la guerre: 28 régiment d'infanterie (18/05/36-15/11/38), Infanterie Kommandeur 22 (15/11/38-26/08/39), 58 division d'infanterie (26/08/39-).]

'

HEUNERT.jpg (1288 octets)

 

01/04/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/04/38 puis 01/08/40 Oberst puis 01/01/42 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/12/41 puis 01/01/43 Generalleutnant Adolf Heusinger (04/08/1897-30/11/1982): 01/08/37-01/10/40 sert à l'O.K.H., puis chef du bureau Opérations de l'O.K.H. (Operationsabteilung) (II) (01/10/40-10/06/44), puis chef du bureau Opérations de l'O.K.H. et chef d'état-major général de l'Heer (Chef des Generalstab des Heeres) (III) (10/06/44-21/07/44), puis 21/07/44-22/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 22/07/44-10/44 il est arrêté après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler, puis 10/44-25/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis Chef des Wehrmachtkartenwesens im O.K.W. (25/03/45-05/45), puis General z.b.V. auprès de l'Inspection générale des troupes blindées du commandant en chef de l'armée de réserve (05/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 30/06/47 il est libéré et en retraite, 01/11/55 entre dans la Bundeswehr comme generalleutnant, 01/06/57-31/03/61 inspecteur général de la Bundeswehr, 14/06/57 general, président du Comité militaire de l'O.T.A.N. en session permanente (01/04/61-12/63), président du Comité militaire de l'O.T.A.N. (12/63-31/03/64), 31/03/64 en retraite.]

HEUSINGER.jpg (1205 octets)                 HEUSINGER1.jpg (14215 octets)

 

01/03/36 Oberst puis 01/12/39 Generalmajor puis 01/12/41 Generalleutnant Georg Hewelke (14/11/1886-18/01/1942 tué sur le front russe): Korück 520 (26/10/39-15/02/40), puis Inspekteur des Reit-und Fahrwesens de l'armée de réserve (15/02/40-15/12/40), puis commandant de la 339 division d'infanterie (I) (15/12/40-18/01/42).

 

04/07/14 Generalmajor puis 22/03/18 Generalleutnant Hermann Heinrich Sigismund von der Heyde (1857-1942) (1 GM).

 

06/06/16 Generalmajor puis 22/11/19 Generalleutnant (honoraire) Paul Heinrich Sigismund Adrian von der Heyde (18/02/1862-01/02/1946) (1 GM).

 

01/04/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 01/06/43 Generalmajor puis 30/01/45 Generalleutnant Ralph von Heygendorff (15/08/1897-10/12/1953): Croix allemande en or (30/04/45), adjudant du 8 corps d'armée (01/10/36-17/09/39), puis 17/09/39-23/10/39 sert à l'état-major de la 14 armée, puis attaché militaire adjoint à Moscou (23/10/39-15/08/40), puis adjudant du Wehrkreis VII (15/08/40-13/02/41), puis 13/02/41-22/05/41 sert à l'O.K.W., puis chef Abteilung Ausland de l'Abwehr (22/05/41-08/03/42), puis 08/03/42-02/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 181 régiment d'artillerie (16/07/42-21/09/42), puis commandant des Ostlegionen (21/09/42-20/04/43), puis commandant de la Freiwilligen-Stamm-Division (20/04/43-01/02/44), puis commandant de la Freiwilligen-Stamm-Division et General der Freiwilligenverbände im O.K.H. (chef des troupes de volontaires auprès du chef de l'O.K.H.) (01/02/44-11/03/44), puis General der Freiwilligenverbände im O.K.H. (11/03/44-21/05/44), puis commandant de la 162 division d'infanterie de volontaires Turcs (II) (21/05/44-04/05/45), puis 04/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 05/12/47 libéré et en retraite.]

HEYGENDORFF.jpg (1382 octets)

 

05/03/35 Major avec effet rétroactif au 01/01/35 puis 01/04/40 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/06/43 Generalmajor puis 01/12/43 Generalleutnant Hans Walter Heyne (10/01/1894-29/08/1967): Croix de chevalier de la Croix de fer (16/04/43), commandant du 754 groupe d'artillerie motorisé léger (01/09/39-01/12/40), puis 01/12/40 réactivé, puis 23/02/42-28/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 182 régiment d'artillerie (28/03/42-15/03/43), puis commandant de la 82 division d'infanterie (V) (VII) (15/03/43-04/43) (05/43 (titulaire 01/06/43)-10/05/44), puis 10/05/44-01/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 6 division d'infanterie (VII) (01/06/44-30/06/44), puis 30/06/44 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: 05/03/35 en réserve.] [Après la guerre: 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

HEYNE.jpg (1544 octets)

 

01/10/33 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Paul Hielscher (17/11/1880-21/09/1945): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (28/08/17) (Saxe), commandant de Gnesen (I) (10/11/39-23/01/41), puis Arko 18 (II) (23/01/41-15/01/42), puis Arko 110 (15/01/42-27/04/42), puis Arko 146 (III) (27/04/42-22/10/43), puis 22/10/43-31/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite. [Avant la guerre: Artillerie Führer IV (01/10/32-01/03/34), en réserve (01/03/34-01/10/34), inspecteur général du Recrutement de Dresde (Wehrersatz-Inspekteur Dresden) (01/10/34-31/10/34), 31/10/34 en retraite, 26/08/39 en réserve.]

HIELSCHER.jpg (1472 octets)

 

Generalmajor (Bavière) puis 03/21 Generalleutnant (honoraire) Ludwig Hierthes (17/10/1864-12/07/1946) (1 GM).

 

01/10/38 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/03/43 Generalmajor puis 01/06/44 Generalleutnant Hans Georg Hildebrandt (15/06/1896-31/01/1967): Croix allemande en or (26/01/42), chef des Opérations (Ia) du 14 corps motorisé (10/11/38-20/09/40), puis chef d'état-major du 39 corps motorisé (II) puis 09/07/42 du 39 corps blindé (I) (20/09/40-29/09/42), puis 29/09/42-01/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 21 division blindée (VI) (01/01/43 (titulaire 01/03/43)-15/05/43), puis 15/05/43-24/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis 24/08/43-05/01/44 sert à l'O.K.H., puis commandant de la 715 division d'infanterie (III) (05/01/44-01/07/44), puis 01/07/44-01/10/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 3 division navale Italienne San Marco (RSI) (III) (30/04/45-03/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 01/11/47 il est libéré et en retraite.]

HILDEBRANDT.jpg (1271 octets)

 

01/10/37 Oberst puis 01/11/41 Generalmajor puis 01/11/43 Generalleutnant Fritz Hildemann (18/05/1889-15/12/1975): Croix allemande en argent (30/11/42), commandant du 507 régiment de pionniers de remplacement (26/08/39-06/02/40), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 16 armée (I) (06/02/40-05/06/43), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées B (I) (10/07/43-25/11/43), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du commandant en chef du Sud-Ouest (25/11/43-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 06/06/47 libéré et en retraite.]

HILDEMANN.jpg (1369 octets)

 

01/10/36 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/10/41 Generalleutnant Kurt Himer (21/12/1888-04/04/1942 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front russe): Croix allemande en or (23/03/42), chef d'état-major du corps d'armée Kaupisch (15/09/39-19/09/39), puis 19/09/39-22/10/39 sert dans le Militärbefehlshaber Danzig-Westpreussen, puis chef d'état-major du Höherer Kommando z.b.V. 31 (I) (07/11/39-09/04/40), puis commandant de la 216 division d'infanterie (II) (08/09/40-01/04/41), puis 01/04/41-04/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des troupes allemandes en Hongrie (Bevollmächtigter General der Deutschen Wehrmacht in Ungarn) (I) (04/41-18/08/41), puis 19/08/41-17/09/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 46 division d'infanterie (III) (17/09/41 (titulaire 25/12/41)-26/03/42).

HIMER.jpg (1495 octets)

 

30/09/34 Generalmajor (honoraire) puis 01/09/40 Generalmajor der reserve 01/04/42 Generalleutnant der reserve Oskar von Beneckendorff und von Hindenburg (31/01/1883-12/02/1960): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du Wehkreis I (Königsberg) (I) (-25/10/39), puis commandant de la 422 division de remplacement puis 16/01/40 401 division de remplacement (I) (25/10/39-10/01/41), puis 10/01/41-28/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis 28/02/45 en retraite. [Avant la guerre: 30/09/34 en retraite, 01/07/38 en réserve, Wehrkreis I (Königsberg) (26/08/39-).]

Relation: fils du generalfeldmarshall Paul von Beneckendorff und von Hindenburg. cf: 1 GM.

HINDENBURG.jpg (1296 octets)

 

01/06/39 Generalmajor puis 01/07/41 Generalleutnant Dr. Jur. Walter Hinghofer (19/05/1885-17/02/1951): General z.b.V. du 18 corps d'armée (-17/01/40), puis 17/01/40-02/07/41 sert à l'état-major du commandant en chef à l'Est, puis commandant de la 342 division d'infanterie (I) (02/07/41-01/11/41), puis commandant de la 717 division d'infanterie (II) (01/11/41-01/10/42), puis 01/10/42-27/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis 27/01/43-15/01/44 général de réserve du groupe d'amées Don puis 12/02/43 du groupe d'armées Süd, puis 15/01/44-18/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis président de la Commission de contrôle de Riga (18/03/44-20/08/44), puis 20/08/44-31/12/44 sert au sein du Wehrkreis XVII, puis 31/12/44 en retraite. [Avant la guerre: sert à l'Inspection générale du Recrutement d'Innsbruck (04/01/39-22/08/39), General z.b.V. du 18 corps d'armée (22/08/39-).]

HINGHOFER.jpg (1267 octets)

 

01/04/32 Generalmajor puis 01/10/33 Generalleutnant puis 01/07/38 Generalleutnant der reserve Freiherr Anton von Hirschberg (20/11/1878-01/12/1960): commandant de la 441 division de remplacement puis 12/02/40 554 division d'infanterie (18/10/39-13/08/40), puis 13/08/40-30/09/40 en réserve de l'O.K.H., puis 30/09/40 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général de la Cavalerie (01/02/31-30/11/33), 30/11/33 en retraite, 01/07/38 en réserve.]

HIRSCHBERG.jpg (1355 octets)

 

01/09/38 Leutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/06/40 Oberleutnant avec effet rétroactif au 01/11/39 puis 01/04/42 Hauptmann avec effet rétroactif au 01/03/42 puis 21/01/43 Major avec effet rétroactif au 01/12/42 puis 01/12/43 Oberstleutnant puis 01/07/44 Oberst avec effet rétroactif au 01/06/44 puis 15/01/45 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/12/44 puis 10/02/45 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/01/45 Harald von Hirschfeld (10/07/1912-18/01/1945 tué): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/11/41) avec feuilles de chêne (23/12/42, n°164), adjudant du 98 régiment de chasseurs de montagne (10/11/38-01/08/42), puis commandant d'un bataillon de chasseurs de montagne (01/08/42-23/10/42), puis 23/10/42-18/01/43 sert à l'O.K.H., puis 18/01/43-15/06/43 en réserve de l'O.K.H, puis 15/06/43-01/07/43 sert à l'O.K.H., puis 01/07/43-03/10/43 sert au sein de la 1 division de montagne, puis commandant du 98 régiment de chasseurs de montagne (03/10/43-21/07/44), puis 21/07/44-01/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis 01/09/44-15/09/44 sert au sein de la 564 division de grenadiers volontaires, puis 15/09/44-22/09/44 sert au sein de la 337 division de grenadiers volontaires, puis commandant de la 78 division de grenadiers volontaires (II) (01/12/44-18/01/45).

HIRSCHFELD.jpg (1225 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/40 puis 01/08/42 Generalmajor puis 01/03/43 Generalleutnant Alfons Hitter (04/06/1892-11/03/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (14/12/41) avec feuilles de chêne (04/06/44, n°488) et Croix allemande en or (15/12/43), commandant du 613 régiment d'artillerie de remplacement (26/08/39-01/12/40), puis commandant du 178 régiment d'artillerie (01/12/40-01/02/42), puis Arko 112 (II) (01/02/42-14/02/42), puis 14/02/42-03/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 106 division d'infanterie (II) (03/05/42-10/07/42), puis commandant de la 106 division d'infanterie et de la 206 division d'infanterie (II) (10/07/42 (titulaire 01/08/42)-01/11/42), puis commandant de la 206 division d'infanterie (IV) (01/11/42-13/07/43) (14/09/43-25/06/44), puis commandant de la 206 division d'infanterie et de la forteresse de Witebsk (25/06/44-28/06/44), puis 28/06/44 il est capturé par les Soviétiques, il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 09/10/55 il est libéré et en retraite.]

HITTER.jpg (1678 octets)

 

25/04/30 Generalmajor puis 01/04/39 Generalmajor der reserve puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Eugen von Höberth Edler von Schwarzthal (22/08/1878-15/04/1965): commandant de l'Oberfeldkommandantur de Krakau (I) (06/09/39-01/02/43), puis 01/02/43-31/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/43 en retraite. [Avant la guerre: sert à l'Inspection générale de la Cavalerie (01/05/30-30/09/32), 30/09/32 en retraite, 01/04/39 réactivé.]

 

15/10/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/33 puis 01/06/41 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Erich Höcker (18/06/1881-31/08/1948): Croix allemande en argent (30/10/43), commandant du 444 régiment d'infanterie (26/08/39-03/05/41), puis commandant de la 719 division d'infanterie (I) (03/05/41 (titulaire 01/06/41)-10/01/44), puis 10/01/44-31/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/05/44 en retraite.

ERICH_HOECKER.jpg (1402 octets)

 

01/01/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Hans Kurt Höcker (02/08/1894-10/08/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (14/04/43) et Croix allemande en or (26/12/41), commandant du 487 régiment d'infanterie (26/08/39-18/01/42), puis commandant de la 258 division d'infanterie (IV) (18/01/42 (titulaire 01/04/42)-01/10/43), puis 01/10/43-05/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 17 division aérienne de campagne (II) (05/11/43-17/10/44), puis commandant de la 167 division de grenadiers volontaires (17/10/44-02/45), puis commandant de la 167 division de grenadiers volontaires et de la 59 division d'infanterie (II) (02/45-03/45), puis commandant de la 167 division de grenadiers volontaires et du korpsgruppe Höcker (18 et 26 et 167 division) (03/45-12/03/45), puis commandant de la 167 division de grenadiers volontaires (12/03/45-26/04/45), puis 26/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 07/06/47 il est libéré et en retraite.]

HANS_HOECKER.jpg (1343 octets)

 

01/06/36 Generalmajor (honoraire) puis 01/06/39 Generalmajor puis 01/07/41 Generalleutnant Hugo Höfl (16/06/1878-13/04/1957): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/12/41), commandant de la 206 division d'infanterie (I) (01/09/39-10/07/42), puis commandant de la 39 division d'infanterie (I) (10/07/42-18/12/42), puis commandant du 89 corps d'armée (I) (18/12/42-30/04/43), puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/10/36-01/10/37 sert dans l'état-major du 1 corps d'armée, Insterburg (01/10/37-01/09/39).]

HOEFL.jpg (1438 octets)

 

01/01/38 Generalmajor puis 01/12/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Hermann Högner (01/03/1885-02/10/1978): Croix allemande en argent (26/04/45), Heeres-Feldzeug-Inspizient 1 (-15/09/41), puis chef du Heeres-Feldzeuggruppe 1 (1 groupe d'équipement) (15/09/41-07/02/44), puis 07/02/44-01/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la Leitkommandantur Verona (01/05/44 (titulaire 10/06/44)-05/05/45), puis 05/05/45 il est capturé par les Alliés. [Avant la guerre: Heeres-Feldzeug-Inspizient 1 (06/10/36-).] [Après la guerre: 16/06/47 il est libéré et en retraite.]

HOEGNER.jpg (1424 octets)

 

01/01/37 Major avec effet rétroactif au 01/04/36 puis 01/10/39 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 01/04/44 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Hermann Hölter (31/01/1900-05/05/1989): Croix de chevalier de la Croix de fer (03/05/45) et Croix allemande en or (17/08/44), chef des Opérations (Ia) de la 34 division d'infanterie (15/07/38-30/09/40), puis chef d'état-major du général allemand en Finlande (10/06/41-23/09/41), puis 23/09/41-01/10/41 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du Höherer Kommando z.b.V. 36 (II) puis 18/11/41 devient 36 corps de montagne (01/10/41-01/11/43), puis chef d'état-major du 19 corps de montagne (III) (01/11/43-05/02/44), puis 05/02/44-01/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major de la 20 armée de montagne (II) (01/03/44-18/12/44), puis chef d'état-major de la 20 armée de montagne et commandant militaire de la Norvège (Wehrmachtbefehlshaber Norwegen) (II) (18/12/44-18/01/45), puis chef d'état-major de la 20 armée de montagne (18/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 12/47 il est libéré et en retraite.]

HOELTER.jpg (1616 octets)

 

01/04/31 Generalmajor puis 31/03/32 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Hans von Hösslin (20/09/1890-31/12/1947 pendu par les Yougoslaves): Croix allemande en argent (31/08/43), commandant des troupes de réserve du Wehrkreis XVIII (-05/11/39), puis commandant de la 188 division de remplacement puis 01/12/39 188 division de réserve (I) (05/11/39-31/03/43), puis 31/03/43-08/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 188 division de réserve (III) puis 08/10/43 188 division de montagne de réserve puis 01/03/45 188 division de montagne (08/04/43-08/05/45). [Avant la guerre: Infanterie Führer VII (01/02/31-31/03/32), 31/03/32 en retraite, 01/07/38 en réserve, troupes de réserve du Wehrkreis XVIII (26/08/39-).] [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves.]

HOESSLIN.jpg (1344 octets)

 

01/01/38 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor puis 01/07/43 Generalleutnant Kurt Hoffmann (29/06/1890-15/01/1981): commandant du 119 régiment d'infanterie (01/05/39-05/02/40), puis commandant du 512 régiment d'infanterie (05/021/40-07/06/40), puis commandant du 5 régiment d'infanterie (08/08/40-05/10/40), puis commandant du 421 régiment d'infanterie (05/10/40-27/07/41), puis 15/08/41-10/01/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 384 division d'infanterie (I) (10/01/42 (titulaire 01/02/42)-13/02/42), puis 13/02/42-15/07/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 715 division d'infanterie (II) (15/07/42-05/01/44), puis 05/01/44-01/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 465 division de remplacement (II) (01/03/44-02/05/45), puis 02/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 10/47 il est libéré et en retraite.]

HOFFMANN.jpg (1486 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/09/43 Generalmajor puis 01/03/44 Generalleutnant Edmund Hoffmeister (04/03/1893-??/03/1951 meurt en captivité): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/10/43) et Croix allemande en or (11/12/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 21 régiment d'infanterie (01/10/39-10/12/40), puis commandant du 206 régiment d'infanterie puis 1511/41 206 régiment de chasseurs de montagne (10/12/40-13/06/42), puis 13/06/42-01/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 61 régiment d'infanterie (01/09/42-20/10/42), puis 20/10/42-01/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 383 division d'infanterie (IV) (01/07/43 (titulaire 01/09/43)-19/06/44), puis commandant du 41 corps blindé (V) (19/06/44-01/07/44), puis 01/07/44 il est capturé par les Soviétiques, il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand.

HOFFMEISTER.jpg (1905 octets)

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/09/43 Generalleutnant Erich Hofmann (30/09/1889-08/09/1961): Croix allemande en or (09/06/43), commandant d'un bataillon d'infanterie (15/10/39-09/12/39), puis commandant du 352 régiment d'infanterie (09/12/39-18/07/41), puis commandant de la Feldkommandantur 241 (18/07/41-01/09/41), puis commandant de Lugan (I) (01/09/41-31/12/42), puis commandant de la 207 division de sécurité (01/01/43-11/43), puis commandant de la 93 division d'infanterie (VI) (20/06/44-27/07/44), puis commandant de la 560 division de grenadiers puis 09/10/44 560 division de grenadiers volontaires (I) (27/07/44-10/11/44), puis 10/11/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

ERICH_HOFMANN.jpg (1250 octets)

 

01/04/37 Oberstleutnant puis 01/04/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/39 puis 01/11/42 Generalmajor puis 01/12/43 Generalleutnant Friedrich Hofmann (10/10/1895-18/03/1975): chef d'un bataillon (10/11/38-25/09/39), puis commandant du 278 régiment d'infanterie (25/09/39-01/09/40), puis 01/09/40-31/04/43 sert à l'O.K.H., puis commandant de la 126 division d'infanterie (IV) (31/04/43-08/07/43), puis 08/07/43-20/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 9 division d'infanterie (IV) (20/08/43-05/44), puis 05/44-10/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 160 division de réserve (II) puis 09/03/45 160 division d'infanterie (10/07/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 47 il est libéré et en retraite.]

FRIEDRICH_HOFMANN.jpg (1422 octets)

 

19/07/11 Generalmajor (honoraire) puis 20/01/17 Generalmajor puis 28/10/19 Generalleutnant (honoraire) Otto Rudolf Hohenstein (1853-1943) (1 GM).

 

01/08/38 Major puis 01/08/41 Oberstleutnant puis 01/02/43 Oberst avec effet rétroactif au 01/01/43 puis 01/03/44 Generalmajor puis 30/01/45 Generalleutnant Dr. Rer. Pol. Hermann Hohn (11/10/1897-13/11/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/11/43) avec feuilles de chêne (01/03/44, n°410) et glaives (31/10/44, n°109) et Croix allemande en or (17/04/43), adjudant de la 72 division d'infanterie (01/11/39-01/12/40), puis commandant d'un bataillon d'infanterie (01/12/40-13/07/42), puis commandant du 124 régiment d'infanterie (13/07/42-16/02/42), puis commandant du 105 régiment d'infanterie (16/02/42-20/11/43), puis commandant de la 72 division d'infanterie (X) (20/11/43 (titulaire 01/03/44)-25/03/44), puis 25/03/44-01/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 72 division d'infanterie (XIV) (01/07/44-20/04/45), puis commandant du 9 corps d'armée (VI) (20/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 23/02/48 il est libéré et en retraite.]

HOHN.jpg (1627 octets)

 

31/01/23 Generlamajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Ernst von Hohnhorst (18/05/1865-01/05/1940): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (06/05/18). [Avant la guerre: 31/01/23 en retraite.]

 

01/03/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst puis 15/11/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/10/44 puis 04/05/45 Generalleutnant avec effet rétroactif au 20/04/45 Rudolf Holste (09/04/1897-04/12/1970): Croix de chevalier de la Croix de fer(16/04/42) avec feuilles de chêne (27/08/44, n°561) et Croix allemande en or (24/12/41), commandant du 1 groupe d'artillerie monté (01/04/37-08/12/39), puis commandant du 1 régiment d'artillerie monté (08/12/39-11/02/40), puis 11/02/40-10/03/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 73 régiment d'artillerie (10/03/41-01/01/43), puis commandant de la 14 division blindée de grenadiers (I) (01/01/43-15/05/43), puis 15/05/43-15/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 4 brigade de cavalerie puis 28/02/45 4 division de cavalerie (I) (15/07/44-24/03/45), puis commandant du 41 corps blindé (VIII) (19/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

HOLSTE.jpg (1810 octets)

 

01/04/38 Generalmajor puis 01/06/40 Generalleutnant René de L'Homme de Courbière (24/01/1887-07/05/1946): commandant de la 213 division d'infanterie puis 15/03/40 213 division de sécurité (I) (01/09/39-18/08/42), puis commandant de la 153 division d'instruction (II) (15/01/43-08/06/43), puis 08/06/43-08/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 432 division de remplacement (IV) (08/09/43-20/11/43), puis commandant de la 432 division de remplacement et de la 410 division de remplacement (V) (02/11/43-20/11/43), puis commandant de la 410 division de remplacament (20/11/43-20/12/43), puis 20/12/43-05/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 338 division d'infanterie (II) (05/01/44-18/09/44), puis 18/09/44-19/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des Auffangstabes du Wehrkreis VIII (19/01/45-05/03/45), puis commandant des Auffangstabes de la 4 armée (05/03/45-29/03/45). [Avant la guerre: Glogau (10/11/38-01/09/39).] [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 24/02/46 il est libéré et en retraite.]

HOMME.jpg (1571 octets)

 

01/10/32 Generalmajor puis 01/12/40 Generalleutnant der reserve Hermann Hopff (16/01/1876-27/08/1953): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, inspecteur général du Génie de l'armée de réserve (Inspekteur der Pioniere, Festungen und Eisenbahnpioniere) (I) (02/09/39-15/10/42), puis 31/10/42 en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général du Génie et des Fortifications (01/02/31-31/01/33), 31/01/33 en retraite, 01/04/39 en réserve.]

HOPFF.jpg (1458 octets)

 

01/06/38 Oberstleutnant puis 01/07/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/40 puis 01/12/42 Generalmajor puis 01/06/43 Generalleutnant Arthur puis 18/02/43 Harry Hoppe (13/02/1894-23/08/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (12/09/41) avec feuilles de chêne (18/12/44, n°682) et Croix allemande en or (16/05/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (17/04/18), commandant du 424 régiment d'infanterie (05/10/40-14/10/42), puis commandant de la 126 division d'infanterie (III) (V) (14/10/42 (titulaire 01/12/42)-31/04/43) (08/07/43-07/11/43), puis commandant de la 278 division d'infanterie (I) (01/12/43-28/01/44), puis commandant de la 278 division d'infanterie (III) puis 05/04/45 278 division de grenadiers volontaires (05/03/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 17/05/48 il est libéré et en retraite.]

HOPPE.jpg (1462 octets)

 

01/08/37 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/03/37 puis 01/02/40 Oberst puis 01/04/43 Generalmajor puis 01/10/43 Generalleutnant Hans Joachim von Horn (23/10/1896-10/01/1994): Croix allemande en or (01/12/43) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (31/05/18) (Saxe), chef d'état-major du 12 corps d'armée (II) (10/09/39-01/06/40), puis chef d'état-major du 10 corps d'armée (III) (01/06/40-15/07/42), puis 15/07/42-04/10/42, puis 04/10/42-22/10/42 sert à l'état-major de la 7 division blindée, puis 22/10/42-05/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 198 division d'infanterie (IV) (05/02/43 (titulaire 01/04/43)-01/06/44), puis 01/06/44-01/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis attaché militaire à Berne (II) (01/07/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 17/09/47 il est libéré et en retraite, 15/05/56 il entre dans la Bundeswehr, 01/06/56 generalmajor et commandant du Wehrbereich II (01/06/56-01/11/57), 01/12/58 generalleutnant, 30/09/61 en retraite.]

HANS_JOACHIM_HORNE.jpg (1513 octets)

 

01/01/36 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/10/41 Generalleutnant Max Horn (29/03/1889-02/11/1981): commandant du 32 régiment d'infanterie (15/10/35-30/01/40), puis commandant de la 214 division d'infanterie (II) (30/01/40-31/12/43), puis 31/12/43-10/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 719 division d'infanterie (II) (10/01/44-15/02/44), puis commandant de la 214 division d'infanterie (IV) 15/02/44-28/03/44), puis 28/03/44-19/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 203 division de sécurité (II) puis 21/10/44 devient 203 division d'infanterie (I) (19/08/44-18/11/44), puis 18/11/44-12/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 607 division de remplacement (12/11/44-16/04/45), puis 16/04/45-06/05/45 en réserve de l'O.K.H., puis 06/05/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 07/07/47 il est libéré et en retraite.]

MAX_HORN.jpg (1603 octets)

 

18 Generalmajor (Autriche) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Freiherr Eduard von Hospodarz (Autrichien) (07/10/1862-11/04/1945) (1 GM: Autriche-Hongrie): Ritter des Militär-Maria-Theresia-Orden (17/08/17 n°180) (Autriche).

HOSPODARZ.jpg (10441 octets)

 

05/10/16 Generalmajor puis 08/08/19 Generalleutnant (honoraire) avec effet rétroactif au 19/05/19 Paul Wilhelm Heinrich Hucke (07/07/1861-21/12/1943) (1 GM).

 

01/06/35 Hautpman avec effet rétroactif au 01/06/34 puis 01/03/40 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/12/42 Oberst puis 01/01/45 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutnant Dr. Med. Dent. Rudolf Hübner (29/04/1897-28/02/1965): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/03/45) et Croix allemande en or (21/04/43), commandant d'un bataillon d'infanterie (2/01/40-09/04/42), puis commandant du 529 régiment d'infanterie (09/04/42 (titulaire 26/08/42)-01/07/43), puis 01/07/43-24/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis 24/09/43-01/08/44 sert à l'O.K.H., puis chef d'état-major du chef des NS-Führungsstabes des Heeres des Heeres (01/08/44-31/01/45), puis commandant de la 303 division d'infanterie puis 02/02/45 division d'infanterie Döberitz (31/01/45-09/03/45), puis 09/03/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Américains, il est livré aux Britanniques, 04/48 il est libéré et en retraite.]

HUEBNER.jpg (1342 octets)

 

01/08/37 Oberst puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Werner Hühner (13/08/1886-19/02/1966): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/04/43) et Croix allemande en or (19/01/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 25 régiment d'infanterie (01/03/38-11/08/41), puis commandant de la 12 brigade motorisée (II) (11/08/41-08/12/41), puis commandant de la 8 division blindée (V) (08/12/41-20/03/42), puis 20/03/42-07/04/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 61 division d'infanterie (III) (07/04/42-01/02/43), puis 05/05/43-01/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 416 division d'infanterie (II) (01/06/43-01/07/43), puis 01/07/43-15/07/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la forteresse de Prusse Orientale (II) (15/07/43-01/10/44), puis 01/10/44-24/02/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la forteresse de Stettin (II) (24/02/45-15/04/45), puis 15/04/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 14/04/47 il est libéré et en retraite.]

HUEHNER.jpg (1415 octets)

 

18/04/15 Generalmajor puis 25/09/20 Generalleutnant (honoraire) Bernhard Franz Karl Adolf von Hülsen (20/04/1865-21/04/1950) (1 GM).

 

01/08/37 Oberstleutnant puis 01/06/40 Oberst puis 01/12/43 Generalmajor puis 01/07/44 Generalleutnant Graf Botho von Hülsen (06/07/1895-11/01/1980): 26/08/39-08/03/40 en réserve de l'O.K.H., puis adjudant du Wehrkreis I (08/03/40-15/03/41), puis 30/04/41-25/05/41 en réserve de l'O.K.H., puis adjudant du Militärbefehlshaber Frankreich (01/06/41-15/04/42), puis commandant de Weimar (II) (15/04/42-01/04/43), puis commandant du 461 régiment d'infanterie (01/04/43-10/09/43), puis 10/09/43-14/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 62 division d'infanterie (VI) (14/11/43 (titulaire 01/02/44)-10/03/44), puis commandant de la 5 division aérienne de campagne (10/03/44-01/06/44), puis commandant de la 370 division d'infanterie (VII) (01/06/44-03/09/44), puis 03/09/44 il est capturé par les Soviétiques, il signe l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 11/10/55 il est libéré et en retraite.]

Relation: fils du general der Infanterie Dietrich von Hülsen-Häseler. cf: Officiers.

BOTHO_HUELSEN.jpg (1262 octets)

 

01/08/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/02/39 puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/04/44 Generalleutnant Dilp. Ing. Rudolf Hünermann (15/08/1895-27/12/1955): 10/12/38-01/03/43 sert à l'O.K.W., puis Chef des Wehrwirtschaf (Economie) au commandement en chef de l'Ouest (I) (01/03/43-15/03/44), puis 15/03/44-01/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 894 (Marseille puis Avignon) (IV) (01/04/44 (titulaire 12/05/44)-10/06/44), puis Korück de la 19 armée (10/06/44-10/12/44), puis 12/01/45-04/05/45 en réserve de l'O.K.H., puis 04/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 18/12/47 libéré et en retraite.]

HUENERMANN.jpg (1292 octets)

 

01/06/38 Oberstleutnant puis 01/07/41 Oberst puis 01/05/43 Generalmajor puis 10/08/43 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/07/43 Walter von Hünersdorff (28/11/1898-17/07/1943 meurt des suites de ses blessures): Croix de chevalier de la Croix de fer (22/12/42) avec feuilles de chêne (14/07/43, n°259) et Croix allemande en or (26/01/42), chef des Opérations (Ia) de la 253 division d'infanterie (26/08/39-20/10/39), puis chef des Opérations (Ia) du 2 corps d'armée (25/10/39-11/09/40), puis chef d'état-major du 15 corps motorisé puis 13/05/40 du groupe blindé Hoth puis 30/06/40 du 15 corps motorisé (12/09/40-16/11/40), puis chef d'état-major du 3 groupe blindé puis 31/12/41 de la 3 armée blindée (I) (15/02/41-13/05/42), puis commandant du 11 régiment blindé (01/07/42-06/02/43), puis commandant de la 6 division blindée (VI) (06/02/43 (titulaire 01/05/43)-15/07/43).

HUENERSDORFF.jpg (1506 octets)

 

31/10/30 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/08/40 Generalmajor der reserve puis 01/07/41 Generalleutnant der reserve Adolf Hüttmann (26/06/1875-29/10/1969): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, en réserve et Korück 591 (16/09/39-31/03/40), puis 31/03/40-10/04/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 405 division d'infanterie (II) (10/04/40-30/04/42), puis 30/04/42-30/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/10/30 en retraite.]

HUETTMANN.jpg (1220 octets)

 

01/03/39 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/08/43 Generalleutnant Helmuth Huffmann (31/07/1891-09/12/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (30/09/43) et Croix allemande en or (17/07/43), commandant du régiment d'artillerie Lehr (01/04/38-24/05/41), puis Arko 103 (III) (24/05/41-23/11/42), puis Harko 306 (II) (23/11/42-31/01/43), puis commandant de la 62 division d'infanterie (V) (31/01/43-05/11/43) puis 05/11/43-10/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 277 division d'infanterie (I) (10/12/43-05/04/44), puis 05/12/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

HUFFMANN.jpg (1555 octets)

 

13/09/11 Generalmajor puis 18/09/15 Generalleutnant (honoraire) puis 16/04/17 Generalleutnant Freiherr Alexander von Humboldt-Dachröden (1858-1942) (1 GM).

 

01/04/37 Major puis 01/09/40 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/08/39 puis 01/02/42 Oberst puis 20/09/44 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/08/44 puis 01/03/45 Generalleutnant Gustav Hundt (27/09/1894-21/04/1945 disparaît): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/04/45) et Croix allemande en or (15/12/41), commandant d'un bataillon d'artillerie (12/10/37-20/09/41), puis commandant du 30 régiment d'artillerie (20/09/41-10/07/42), puis commandant du 30 régiment d'artillerie et du 26 régiment de fusiliers (10/07/42-12/08/42), puis commandant du 30 régiment d'artillerie (12/08/42-10/10/42), puis commandant du 30 régiment d'artillerie et de la 122 division d'infanterie (V) (10/10/42-11/42), puis commandant du 30 régiment d'artillerie (11/42-16/12/42), puis commandant du 30 régiment d'artillerie et 6 régiment de grenadiers (16/12/42-06/01/43), puis commandant du 30 régiment d'artillerie (06/01/43-22/05/43), puis commandant du 30 régiment d'artillerie et du 26 régiment de fusiliers (22/05/43-08/06/43), puis commandant du 30 régiment d'artillerie (08/06/43-09/06/43), puis 09/06/43-02/10/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 1 division de ski (II) (IV) (02/10/44-01/45) (01/02/45-21/04/45).

HUNDT.jpg (1548 octets)

 


Generalleutnant.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.