S.

 


 

17/09/09 Generalmajor et Generalmajor (Saxe) puis 22/04/12 Generalleutnant et Generalleutnant (Saxe) puis 24/12/14 General der Infanterie et General der Infanterie (Saxe) puis 17/01/38 General der Infanterie Herzog Leopold Karl Eduard George Albert von Sachsen-Coburg und Gotha (19/07/1884-06/03/1954) (1 GM). cf: Dynastie de Windsor.

 

01/04/37 Generalmajor puis 01/02/39 Generalleutnant puis 01/10/42 General der Pioniere Karl Sachs (05/02/1886-15/07/1952 meurt en captivité): Croix allemande en or (26/12/41), commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées Nord puis 03/10/39 du groupe d'armées B (01/09/39-01/03/41), puis commandant de la 257 division d'infanterie (II) (01/03/41-15/08/41), puis commandant de la 257 division d'infanterie et de la 159 division de remplacement (II) (15/08/41-01/05/42), puis commandant de la 159 division d'infanterie (01/05/42-20/09/42), puis commandant du generalkommando de réserve 64 (I) (20/09/42-01/09/44), puis 31/12/44 en retraite. [Avant la guerre: Pionier Führer IV (15/10/35-10/11/38), Génie (Höherer Pionier-Offizier) du Heeresgruppen-Kommando 1 (10/11/38-26/08/39).] [Après la guerre: 15/08/45 il est capturé par les Soviétiques.]

SACHS.jpg (1291 octets)

 

01/06/39 Oberst puis 01/01/42 Generalmajor puis 01/04/43 Generalleutnant puis 01/08/44 General der Panzertruppen Friedrich Wilhelm Eduard Kasimir Dietrich von Saucken (16/05/1892-27/09/1980): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/01/42) avec feuilles de chêne (22/08/43, n°281), glaives (31/01/44, n°46) et brillants (08/05/45, n°27) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 2 régiment de cavalerie (01/04/37-01/10/40), puis commandant de la 4 brigade motorisée (III) (16/11/40-09/12/41), puis commandant de la 4 division blindée (VI) (27/12/41-02/01/42), puis directeur de l'école des troupes rapides de Krampnitz (III) (24/08/42-31/05/43), puis commandant de la 4 division blindée (XII) (XIV) (31/05/43-01/44) (02/44-01/05/44), puis commandant du 3 corps blindé (VII) (31/05/44-29/06/44), puis commandant du 39 corps blindé (VI) (29/06/44-15/10/44), puis commandant du corps blindé Grossdeutschland (I) (12/44-11/02/45), puis commandant de la 2 armée (VII) (12/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 55 il est libéré.]

SAUCKEN.jpg (1411 octets)

 

01/01/38 Generalmajor puis 01/04/39 Generalleutnant puis 01/10/41 General der Panzertruppen Ferdinand Schaal (07/02/1889-09/10/1962): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/07/40) et Croix allemande en or (08/03/42), commandant de la 10 division blindée (-02/08/41), puis commandant du Deutsche Afrika Korps (II) (15/08/41-01/09/41), puis commandant du Höherer Kommando z.b.V. 34 (I) (01/09/41-12/09/41), puis commandant du 56 corps motorisé (II) puis 16/03/42 56 corps blindé (I) (12/09/41-01/08/43), puis commandant du Wehrkreis Böhmen und Mähren (district militaire de Bohême-Moravie) (II) et officier de liaison auprès du protecteur de Bohême-Moravie (I) (01/09/43-26/07/44), puis 26/07/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: 1 brigade blindée (01/10/35-01/08/39), 10 division blindée (01/08/39-).]

SCHAAL.jpg (1382 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/07/43 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant puis 20/04/45 General der Infanterie Friedrich August Schack (27/03/1892-24/07/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (24/07/41) avec feuilles de chêne (21/09/44, n°597), commandant du 15 bataillon motorisé (01/10/38-18/01/40), puis commandant du 392 régiment d'infanterie (18/01/40-23/08/42), puis directeur de l'école de guerre de Potsdam (01/10/42-29/03/43), puis 29/03/43-07/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 216 division d'infanterie (IV) (07/05/43-03/10/43), puis commandant de la 272 division d'infanterie (15/12/43-08/44), puis commandant du 81 corps d'armée (IV) (04/09/44-21/09/44), puis commandant du 85 corps d'armée (II) (10/11/44-02/12/44), puis 01/01/45-30/01/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 32 corps d'armée (26/03/45-04/45), puis 04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: il est livré aux Britanniques, 47 il est libéré.]

SCHACK.jpg (1403 octets)

 

01/04/33 Generalmajor puis 01/04/37 Generalleutnant puis 01/09/40 General der Infanterie (honoraire) puis 01/12/40 General der Infanterie Hubert Schaller-Kalide (19/12/1882-06/01/1976): Croix allemande en argent (31/03/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du Wehrkreis XVIII (Salzburg) (I) (01/09/39-31/01/43), puis 31/03/43 replacé en retraite. [Avant la guerre: en réserve (01/04/33-30/09/33), 30/09/33 en retraite.]

SCHALLER-KALIDE.jpg (1761 octets)

 

01/03/38 Oberst puis 01/10/41 Generalmajor puis 01/03/43 Generalleutnant puis 01/12/43 General der Infanterie Hans Karl von Scheele (23/05/1892-08/10/1955): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/07/40) avec feuilles de chêne (02/04/43, n°217) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 191 régiment d'infanterie (01/09/39-13/12/41), puis commandant de la 208 division d'infanterie (II) (13/12/41-01/02/43), puis commandant du corps d'armée Scheele (01/02/43-31/03/43), puis commandant du 52 corps d'armée (IV) (01/10/43-20/11/43), puis Feldzeug-Inspecteur II (II) (02/01/44-01/11/44), puis président des Reichskriegsgerichts (01/11/44-08/05/45).

SCHEELE.jpg (1314 octets)

 

01/03/39 Generalmajor puis 01/01/41 Generalleutnant puis 01/07/43 General der Infanterie Otto Schellert (01/01/1889-16/08/1975): Croix allemande en or (26/12/41), commandant du 106 régiment d'infanterie (01/10/36-11/39), puis commandant de la 405 division de remplacement (I) (11/39-10/04/40), puis commandant de la 166 division de remplacement (II) (01/05/40-07/03/41), puis commandant de la 166 division de remplacement et de la 253 division d'infanterie (II) (07/03/41-15/03/41), puis commandant de la 253 division d'infanterie (15/03/41-18/01/43), puis commandant du Wehrkreis IX (district militaire de Kassel) (III) (V) (01/05/43-15/01/44) (16/04/44-09/12/44), puis 09/12/44-31/03/45 en réserve de l'O.K.H., puis 31/03/45 en retraite.

OTTO_SCHELLERT.jpg (1229 octets)

 

01/11/28 Generalmajor puis 01/10/29 Generalleutnant puis 01/09/40 General der Infanterie (honoraire) puis 01/12/40 General der Infanterie der reserve Max von Schenckendorff (24/02/1875-06/07/1943): Croix allemande en or (26/12/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du Grenzschutzkommando 13 (01/09/39-15/10/39), puis commandant du Höherer Kommando z.b.V. 35 (I) (15/10/39-15/03/41), puis Befehlshaber rückwärtigen Heeresgebiet 102 puis 05/07/41 chef des troupes de transmission du groupe d'armées Centre (Befehlshaber im Heeresgebiet Mitte) (I) (15/03/41-06/07/43). [Avant la guerre: 8 régiment d'infanterie (01/02/26-01/02/29), Infanterie Führer VI (01/02/29-28/02/30), 28/02/30 en retraite.]

Relation: frère du generalleutnant Heinrich von Schenckendorff.

SCHENCKENDORFF.jpg (1430 octets)

 

27/01/16 Generalmajor puis 09/10/18 Generalleutnant puis 27/08/39 General der Infanterie (honoraire) Heinrich Schëuch (21/06/1864-03/09/1946) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (08/04/18).

 

01/01/29 Generalmajor puis 31/01/30 Generalleutnant (honoraire) puis 27/08/39 General der Infanterie (honoraire) Freiherr Walter von Schleinitz (26/09/1872-19/07/1950): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (31/10/17). [Avant la guerre: Berlin (01/03/28-31/01/30), 31/01/30 en retraite.]

 

01/08/39 Oberst puis 10/03/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant puis 09/11/44 General der Gebirgstruppen Dipl. Ing. Johann "Hans" Schlemmer (18/01/1893-26/01/1973): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/04/42) avec feuilles de chêne (18/01/44, n°369) et Croix allemande en or (23/01/42), commandant du 3 groupe du 111 régiment d'artillerie de montagne (10/11/38-25/09/39), puis commandant du 7 régiment d'artillerie (25/09/39-05/03/41), puis Arko 148 (I) (05/03/41-12/12/41), puis commandant de la 134 division d'infanterie (II) (12/12/41-02/44), puis commandant du generalkommando 75 (II) (02/07/44-03/05/45).

Relation: frère du generalleutnant Ernst Schlemmer.

SCHLEMMER.jpg (1296 octets)

 

13/09/11 Generalmajor puis 20/05/14 Generalleutnant puis 27/08/39 General der Kavallerie (honoraire) Graf Egon Bernhard Gottfried von Schmettow (31/08/1856-04/08/1942) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (04/11/17).

 

01/10/29 Generalmajor puis 31/01/31 Generalleutnant (honoraire) puis 01/09/40 Generalleutnant der reserve puis 01/02/42 General der Infanterie de reserve Hans Schmidt (28/04/1877-31/12/1948): Croix de chevalier de la Croix de fer (22/09/41) avec feuilles de chêne (24/11/43, n°334) et Croix allemande en or (06/11/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten et Ritterkreuz des Württembergischen Militär-Verdienstorden (Wurtemberg), commandant de la 260 division d'infanterie (I) (01/09/39-31/12/41), puis commandant de la 260 division d'infanterie et du 9 corps d'armée (III) (31/12/41-15/10/43), puis 31/10/43 replacé en retraite, puis commandant de la 24 armée (04/45-08/05/45). [Avant la guerre: Infanterie Führer VI (01/03/30-31/01/31), 31/01/31 en retraite.]

SCHMIDT.jpg (1362 octets)

 

04/08/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/39 puis 30/12/41 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/10/41 puis 30/04/43 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/04/43 puis 01/09/44 General der Infanterie avec effet rétroactif au 01/07/44 Rudolf Schmundt (13/08/1896-01/10/1944 meurt des suites de ses blessures reçues lors de l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler): aide de camp du Führer (Chefadjudant der Wehrmacht beim Führer und Obersten Befehlshaber der Wehrmacht) (I) (28/01/38-30/09/42), puis aide de camp du Führer et chef du département du Personnel de l'O.K.H. (Chef des Heeres-Personalamt im O.K.H.) (II) (30/09/42-01/10/44).

Relation: fils du generalleutnant Richard Schmundt. cf: 1 GM.

SCHMUNDT.jpg (1367 octets)

 

01/08/36 Oberst puis 01/07/40 Generalmajor puis 01/07/42 Generalleutnant puis 01/05/43 General der Infanterie Wilhelm "Willi" Schneckenburger (30/03/1891-14/10/1944 tué sur le front yougoslave): Croix de chevalier de la Croix de fer (01/08/42) et Croix allemande en or (05/05/42) et Ritterkreuz des Württembergischen Militär-Verdienstorden (Wurtemberg), chef d'état-major du Wehrkreis III (I) (01/09/39-05/10/40), puis commandant de la 125 division d'infanterie (I) (05/10/40-24/12/42), puis officier de liaison auprès de la 3 armée roumaine (43-05/05/43), puis commandant du 17 corps d'armée (VI) (05/05/43-01/08/43), puis chef de la mission militaire allemande en Bulgarie (01/06/44-44), puis commandant du corps d'armée Belgrade (08/44-14/10/44).

WILHELM_SCHNECKENBURGER.jpg (1317 octets)

 

31/10/12 Generalmajor (Autriche) puis 22/08/15 Feldmarschalleutnant (Autriche) puis 27/08/39 General der Infanterie (honoraire) Josef Maria Ferdinand Karl Schneider Edler von Manns-Au (02/02/1865-03/02/1945) (1 GM: Autriche-Hongrie): Ritter des Militär-Maria-Theresia-Orden (10/03/21 n°186).

 

01/07/26 Generalmajor puis 01/03/38 Generalleutnant puis 30/09/31 General der Infanterie (honoraire) puis 01/09/40 General der Infanterie Rudolf Schniewindt (25/12/1875-16/07/1954): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (04/08/18) et Croix allemande en argent (12/06/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du Wehrkreis IX (Kassel) (I) (01/09/39-01/05/42), puis 01/05/42-30/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/06/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: inspecteur général des Troupes de Transmissions (01/02/26-01/04/29), 3 division d'infanterie (01/04/29-01/10/29), 2 division d'infanterie (01/10/29-30/09/31), 30/09/31 en retraite.]

SCHNIEWINDT.jpg (1204 octets)

 

26/10/11 Generalmajor (Bavière) puis 17/12/13 Generalleutnant (Bavière) puis 17/01/17 General der Infanterie (Bavière) Ritter Albert von Schoch (23/07/1860-08/03/1943) (1 GM): Chevalier de l'Ordre Militaire de Max Joseph (08/02/16).

 

01/08/34 Generalmajor puis 01/04/36 Generalleutnant puis 01/02/38 General der Infanterie Walter Schroth (03/06/1882-06/10/1944 tué dans un accident de voiture): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/07/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwertern, commandant du 12 corps d'armée (I) (III) (-09/04/40) (17/06/40-19/02/42), puis commandant du Wehrkreis IV (district militaire de Dresden) (III) (30/04/42-01/03/43), puis commandant du Wehrkreis XII (district militaire de Wiebsaden) (II) (01/05/43-06/10/44). [Avant la guerre: directeur de l'école d'Infanterie de Dresde (01/10/33-01/04/35), 1 division d'infanterie (01/04/35-01/03/38), Wehrkreis XII (Wiesbaden) (01/03/38-26/08/39), 12 corps d'armée (01/03/38-).]

SCHROTH.jpg (1425 octets)

 

01/04/36 Generalmajor puis 01/03/38 Generalleutnant puis 01/06/40 General der Infanterie Albrecht Schubert (23/06/1886-26/11/1966): Croix de chevalier de la Croix de fer (17/09/41) et Croix allemande en or (20/01/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwertern, commandant de la 44 division d'infanterie (I) (-01/10/39), puis commandant du 23 corps d'armée (II) (26/10/39-25/07/42), puis commandant du Wehrkreis XI (district militaire de Hanovre) (II) (28/02/43-21/08/43), puis commandant du Wehrkreis XVII (district militaire de Vienne) (III) (21/08/43-04/45), puis 04/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: en réserve (01/04/36-06/10/36), 12 division d'infanterie (06/10/36-01/04/38), 44 division d'infanterie (01/04/38-).]

SCHUBERT.jpg (1297 octets)

 

01/02/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/02/38 puis 01/04/41 Oberst puis 01/07/42 Generalmajor puis 01/07/43 Generalleutnant puis 01/04/44 General der Infanterie Karl Friedrich "Fritz" Wilhelm Schulz (15/10/1897-30/11/1976): Croix de chevalier de la Croix de fer (29/03/42) avec feuilles de chêne (20/03/44, n°428) et glaives (26/02/45, n°135), 01/09/39-20/04/40 sert à l'O.K.W., puis chef d'état-major du 43 corps d'armée (I) (20/04/40-12/05/42), puis chef d'état-major de la 11 armée (II) puis 22/11/42 du groupe d'armées Don puis 12/02/43 du groupe d'armées Süd (12/05/42-01/03/43), puis commandant de la 28 division de chasseurs (I) (01/05/43-25/11/43), puis commandant du 3 corps blindé (V) (27/11/43-09/01/44), puis commandant du 59 corps d'armée (VI) (08/02/44-22/03/44), puis commandant du 46 corps blindé (V) (22/03/44-03/07/44), puis commandant de la 17 armée (IX) (25/07/44-30/03/45), puis 30/03/45-04/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du groupe d'armées G (V) (04/04/45-02/04/45), puis commandant du groupe d'armées G et du groupe d'armées Sud (Süd) (IV) (02/04/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 46 il est libéré.]

SCHULZ.jpg (1409 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/10/43 Generalleutnant puis 01/03/45 General der Infanterie Eugen Felix Schwalbe (25/03/1892-12/06/1974): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/07/40) et Croix allemande en or (07/12/44) et Croix allemande en argent (30/10/43) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (31/05/16) (Saxe), commandant du 461 régiment d'infanterie (01/09/39-28/07/40), puis directeur de la Heeres-Kontroll Kommission III (28/07/40-01/02/41), puis commandant du 109 régiment d'infanterie (01/02/41-11/02/42), puis commandant de la 344 division d'infanterie (27/09/42-30/09/44), puis commandant de la 719 division d'infanterie (V) (30/09/44-22/12/44), puis commandant du 88 corps d'armée (II) (22/12/44-08/05/45).

SCHWALBE.jpg (1603 octets)

 

01/10/33 Generalmajor puis 01/05/35 Generalleutnant puis 01/09/40 General der Infanterie (honoraire) puis 01/12/40 General der Infanterie Maximilian Schwandner (20/02/1881-11/04/1972): General z.b.V. du 7 corps d'armée (-01/06/40), puis commandant du Wehrkreis X (district militaire de Hamburg) (II) (01/06/40-15/10/40), puis commandant du Höherer Kommando z.b.V. 59 (I) (25/10/40-28/12/41), puis 28/12/41-30/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/08/42 en retraite. [Avant la guerre: Infanterie Führer II (01/02/33-01/10/34), 20 division d'infanterie (01/10/34-10/11/38), General z.b.V. du 7 corps d'armée (10/11/38-).] [Après la guerre: 04/08/45-17/03/47 en captivité.]

SCHWANDNER.jpg (1367 octets)

 

01/10/34 Generalmajor puis 01/10/36 Generalleutnant puis 01/02/38 General der Infanterie Leopold Thomas Alexander Viktor von Schwedler (18/01/1885-30/10/1954): Croix de chevalier de la Croix de fer (29/06/40) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 4 corps d'armée (I) (-18/10/42), puis commandant du Wehrkreis IV (district militaire de Dresden) (IV) (01/03/43-31/01/45), puis 31/01/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: Chef der Heerespersonalamt (01/10/33-04/02/38), Wehrkreis IV (Dresde) (04/02/38-26/08/39), 4 corps d'armée (04/02/38-).]

SCHWEDLER.jpg (1482 octets)                 SCHWEDLER1.bmp (145854 octets)

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/08/41 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/06/43 Generalleutnant puis 01/04/45 General der Panzertruppen Graf Gerhard "Gerd" Helmuth Detloff von Schwerin (23/06/1899-29/10/1980): Croix de chevalier de la Croix de fer (17/01/42) avec feuilles de chêne (17/05/43, n°240) et glaives (04/11/43, n°41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/10/38-01/10/39 sert à l'O.K.H., puis commandant du 1 bataillon du régiment d'infanterie Grossdeutschland (01/10/39-16/01/41), puis commandant du 200 régiment de réserve (16/01/41-20/07/41), puis commandant du 76 régiment d'infanterie (20/07/41-23/07/42), puis commandant de la 8 division de chasseurs (III) (23/07/42-13/11/42), puis commandant de la 16 division blindée de grenadiers (13/11/42-30/04/44), puis commandant de la 116 division blindée (II) (30/04/44-13/09/44), puis commandant de la 90 division blindée de grenadiers (III) (09/12/44-26/12/44), puis commandant du 76 corps blindé (VI) (26/12/44-01/04/45), puis commandant du 76 corps blindé (01/04/45-25/04/45). [Après la guerre: 47 il est libéré, conseiller du chancelier Adenauer pour les questions militaires.]

SCHWERIN.jpg (1493 octets)

 

27/01/09 Generalmajor (honoraire) puis 03/03/10 Generalmajor puis 22/04/12 Generalleutnant (honoraire) puis 24/12/14 Generalleutnant puis 25/09/19 General der Infanterie (honoraire) avec effet rétroactif au 12/01/19 Freiherr Adolf von Seckendorff (17/03/1857-08/05/1941) (1 GM).

 

01/03/39 Oberst puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/05/43 Generalleutnant puis 01/01/44 General der Panzertruppen Fridolin von Senger und Etterlin (04/09/1891-09/01/1963): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/02/43) avec feuilles de chêne (05/04/44, n°439) et Croix allemande en or (11/10/43) et Grand Officier de l'Ordre de la Couronne Italienne, commandant du 3 régiment de cavalerie (10/11/38-11/39), puis commandant du 22 régiment de cavalerie (11/39-02/02/40), puis commandant de la 2 brigade de cavalerie (02/02/40-07/40), puis officier de liaison entre la Commission d'armistice Franco-Allemande et la Commission d'armistice Franco-Italienne (07/40-07/42), puis commandant de la 10 brigade blindée de grenadiers (I) (07/42-10/10/42), puis commandant de la 17 division blindée (V) (10/10/42-16/06/43), puis officier de liaison auprès de la 6 armée italienne (16/06/43-08/08/43), puis commandant des forces allemandes en Sardaigne et Corse (08/09/43-03/10/43), puis commandant du 14 corps blindé (IV) (22/10/43-15/10/44), puis commandant du 14 corps blindée et de la 14 armée (III) (15/10/44-24/10/44), puis commandant du 14 corps blindé (24/10/44-02/05/45). [Après la guerre: 16/05/48 il est libéré.]

SENGER.jpg (1433 octets)

 

01/07/27 Generalmajor puis 01/07/29 Generalleutnant puis 01/12/31 General der Infanterie Freiherr Hans Seutter von Lötzen (20/10/1875-20/03/1968): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten et Ritterkreuz des Württembergischen Militär-Verdienstorden (Wurtemberg). [Avant la guerre: chef d'état-major du Gruppen-Kommando 1 (01/07/26-01/02/28), Infanterie Führer VII (01/06/28-01/07/29), en réserve (01/07/29-01/10/29), 5 division d'infanterie (01/10/29-01/12/31), commandant en chef du Gruppen-Kommando 2 (01/12/31-30/09/33), 30/09/33 en retraite.]

SEUTTER.jpg (1275 octets)

 

01/03/36 Oberst puis 01/12/39 Generalmajor puis 01/12/41 Generalleutnant puis 01/06/42 General der Artillerie Walter Kurt von Seydlitz-Kurzbach (22/08/1888-28/04/1976): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/08/40) avec feuilles de chêne (31/12/41, n°54) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (16/10/18), commandant du 22 régiment d'artillerie (01/10/36-30/09/39), puis Arko 102 (30/09/39-10/03/40), puis commandant de la 12 division d'infanterie (II) (10/03/40-01/01/42), puis 01/01/42-08/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 51 corps d'armée (II) (08/05/42-31/01/43), puis 31/01/43 il est capturé à Stalingrad, puis président de l'Union des officiers allemands (BDO) et vice-président du Comité National de l'Allemagne Libre (NKDP), il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand (16/04/44 condamné à mort par contumace par l'Allemagne). [Après la guerre: 1950 il est condamné à mort, sa peine est commuée en 25 ans de prison, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

SEYDLITZ-KURZBACH.bmp (146934 octets)

 

01/04/39 Generalmajor puis 01/04/41 Generalleutnant puis 01/05/43 General der Infanterie Friedrich Siebert (07/07/1888-13/05/1950): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/11/41) et Croix allemande en or (13/05/44), commandant du 44 régiment d'infanterie (01/10/37-01/10/39), puis commandant de la 44 division d'infanterie (II) (01/10/39-02/05/42), puis commandant de la 57 division d'infanterie (IV) (10/10/42-20/02/43), puis commandant du 13 corps d'armée (V) (20/02/43-07/09/43), puis Chef des Wehrmacht-Streifendienstes à l'O.K.W. (01/10/43-08/05/45).

SIEBERT.jpg (1321 octets)

 

21/04/11 Generalmajor puis 03/02/14 Generalleutnant puis 06/09/19 General der Artillerie (honoraire) avec effet rétroactif au 30/01/19 Ludwig Sieger (27/09/1857-15/11/1952) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (27/04/18) avec feuilles de chêne (03/11/18).

 

01/04/39 Generalmajor puis 01/04/41 Generalleutnant puis 01/10/43 General der Artillerie Johann Sinnhuber (27/03/1887-23/10/1974): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/07/41) et Croix allemande en or (27/08/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, Arko 18 (I) (-21/05/40), puis commandant de la 28 division d'infanterie (II) puis 10/41 28 division légère (01/06/40-01/05/43), puis commandant du 82 corps d'armée (V) (10/07/43-01/09/44), puis 01/09/44-01/05/45 en réserve de l'O.K.H., puis chef des volontaires de Hambourg-Brême (01/05/45-18/04/45), puis 18/05/45-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: Arko 18 (01/03/38-).]

SINNHUBER.jpg (1797 octets)

 

01/03/38 Generalmajor puis 01/02/40 Generalleutnant puis 01/08/40 General der Infanterie Georg von Sodenstern (15/11/1889-20/07/1955): Croix de chevalier de la Croix de fer (19/07/40) et Croix allemande en or (02/01/43), chef d'état-major du groupe d'armées C (I) (-06/02/40), puis chef d'état-major du groupe d'armées A (II) puis 01/10/40 commandant en chef de l'Ouest puis 01/05/41 du groupe d'armées A puis 22/06/41 du groupe d'armée Sud (15/02/40-09/07/42), puis chef d'état-major du groupe d'armées Sud (II) (43-13/08/43), puis commandant du groupe d'armées (armeegruppe) Felber (II) puis 26/08/43 19 armée (I) (14/08/43-01/06/44), puis 01/06/44 en retraite. [Avant la guerre: chef d'état-major du Heeresgruppen-Kommando 2 (01/12/38-26/08/39), chef d'état-major du groupe d'armées C (26/08/39-).]

SODENSTERN.jpg (1550 octets)

 

01/06/39 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor puis 01/08/43 Generalleutnant puis 01/12/44 General der Infanterie Karl Wilhelm Specht (22/05/1894-03/12/1953 meurt en captivité): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/09/41) avec feuilles de chêne (16/01/42, n°60) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 110 régiment d'infanterie (06/10/36-01/11/39), puis commandant du 55 régiment d'infanterie (01/11/39-15/11/41), puis directeur de l'école d'Infanterie de Döberitz (II) (01/10/42-20/11/43), puis inspecteur général des troupes de réserve (inspekteur des Ersatz-und Bildungswesens) (01/12/43-01/03/44), puis inspecteur général des officiers de réserve (generalinspekteur des Führernachwuchses) (01/03/44-01/10/44), puis commandant du Wehrkreis XX (district militaire de Danzig) (IV) (30/11/44-01/45), puis commandant du corps d'armée Hela (16/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

SPECHT.jpg (1505 octets)

 

01/08/37 Generalmajor puis 01/06/39 Generalleutnant puis 15/12/44 General der Artillerie à titre posthume avec effet rétroactif au 01/06/40 Ritter Hermann von Speck (08/08/1888-15/06/1940 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (17/10/40 posthume) et Ritterkreuz des Bayerischen Militär-Max-Joseph-Ordens (07/09/14) (Bavière), commandant de la 33 division d'infanterie (I) (-28/04/40), puis commandant du 43 corps d'armée (I) (01/05/40-31/05/40), puis commandant du 18 corps d'armée (II) (01/06/40-15/06/40). [Avant la guerre: en réserve (01/08/37-01/03/38), 33 division d'infanterie (01/03/38-).]

 

28/10/05 Generalmajor (Bavière) puis 04/12/09 Generalleutnant (Bavière) puis 15/12/11 General der Kavallerie (honoraire) (Bavière) puis 15/12/14 General der Kavallerie (Bavière) Freiherr Maximilian von Speidel (13/09/1856-24/02/1943) (1 GM).

 

01/04/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/06/38 puis 01/06/41 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant puis 01/10/44 General der Artillerie Hans Ludwig Speth (07/10/1897-30/04/1985): Croix de chevalier de la Croix de fer (23/02/44) et Croix allemande en or (14/04/42), chef des Opérations (Ia) du 27 corps d'armée (01/09/39-30/09/40) puis 30/09/40-01/04/41 sert à la mission militaire allemande en Roumanie, puis chef d'état-major du 54 corps d'armée (01/04/41-23/11/42), puis chef d'état-major de la 18 armée (IV) (23/11/42-01/12/43), puis commandant de la 28 division de chasseurs (III) (14/01/44-28/04/44), puis directeur de l'Académie de Guerre (II) (01/06/44-08/05/45).

SPETH.jpg (1274 octets)

 

01/06/39 Generalmajor puis 01/07/41 Generalleutnant puis 01/08/43 General der Infanterie Otto Sponheimer (19/12/1886-14/03/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/08/41) et Croix allemande en or (29/11/42), commandant du 24 régiment d'infanterie (01/10/37-26/10/39), puis commandant de la 21 division d'infanterie (II) (26/10/39-10/01/43), puis commandant du 54 corps (III) puis 02/02/44 détachement d'armée (armeeabteilung) Narwa (I) (01/08/43-23/02/44), puis 23/02/44-01/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 67 corps d'armée (III) (25/07/44-17/12/44), puis 17/12/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H..

SPONHEIMER.jpg (1582 octets)

 

17/05/10 Generalmajor puis 18/02/13 Generalleutnant puis 03/12/17 General der Infanterie Friedrich Hermann von Staabs (11/03/1859-07/09/1940) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite"(11/12/16) avec feuilles de chêne (15/05/18).

 

13/09/06 Generalmajor puis 21/12/09 Generalleutnant puis 10/09/16 General der Kavallerie (honoraire) Georg von Stangen (1852-1940) (1 GM).

 

01/04/39 Generalmajor puis 01/02/41 Generalleutnant puis 01/10/42 General der Infanterie Otto Stapf (13/11/1890-30/03/1963): Croix de chevalier de la Croix de fer (31/08/41), troisième quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister III des Heeres) (Organisation) (I) (-05/11/40), puis commandant de la 111 division d'infanterie (I) (05/11/40-01/01/42), puis commandant du 44 corps d'armée (II) (01/01/42-26/01/42), puis Chef der Wehrwirtschaftsstab Ost (25/07/42-10/44), puis 10/44-01/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis chef du groupe de l'Economie de guerre (Chef der Amstgruppe Feldwirtschaftsamt im O.KW.) (II) (01/11/44-08/05/45). [Avant la guerre: troisième quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister III des Heeres) (Organisation) (10/11/38-).]

STAPF.jpg (1814 octets)

 

01/08/39 Generalmajor puis 01/08/41 Generalleutnant puis 01/12/42 General der Artillerie Wilhelm Stemmermann (23/10/1888-18/02/1944 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (07/02/44) avec feuilles de chêne (18/02/44 posthume, n°399) et Croix allemande en or (11/01/42), chef d'état-major du 13 corps d'armée (I) (-05/02/40), puis commandant de la 296 division d'infanterie (I) (05/02/40-08/01/42), puis commandant du 11 corps d'armée (II) (05/12/43-18/02/44). [Avant la guerre: chef d'état-major du 13 corps d'armée (01/10/37-).]

STEMMERMANN.jpg (1590 octets)

 

01/02/30 Generalmajor puis 01/02/31 Generalleutnant (honoraire) puis 27/08/39 General der Infanterie (honoraire) puis 01/12/40 General der Infanterie der reserve Albrecht Steppuhn (15/07/1877-22/05/1955): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (17/06/18) et Croix allemande en argent (30/06/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du Wehrkreis XII (district militaire de Wiesbaden) (I) (01/09/39-30/04/43), puis 30/04/43 replacé en retraite. [Avant la guerre: Infanterie Führer VII (01/07/29-01/02/31), 01/02/31 en retraite.]

STEPPUHN.jpg (1157 octets)

 

01/06/39 Generalmajor puis 01/06/41 Generalleutnant puis 01/06/42 General der Infanterie Erich Straube (11/12/1887-31/03/1971): Croix de chevalier de la Croix de fer (19/07/40) avec feuilles de chêne (30/09/44, n°609), commandant de la 268 division d'infanterie (I) (01/09/39-06/01/42), puis commandant du 13 corps d'armée (IV) (21/04/42-20/02/43), puis commandant du 74 corps d'armée (I) (01/08/43-15/12/44), puis commandant du 86 corps d'armée (VI) (17/12/44-28/04/45), puis commandant de la 1 armée aéroportée (VI) (28/04/45-28/04/45), puis commandant de la 1 armée aéroportée et du détachement d'armée Straube (28/04/45-29/04/45), puis commandant de la 1 armée aéroportée et détachement d'armée Straube et du groupe d'armées (armeegruppe) Straube (29/04/45-08/05/45). [Avant la guerre: directeur de l'école de Guerre de Munich (15/09/38-01/09/39).]

STRAUBE.jpg (1404 octets)

 

01/02/30 Generalmajor puis 31/01/31 Generalleutnant (honoraire) puis 27/06/40 General der Infanterie (honoraire) puis 01/07/41 General der Infanterie Alfred Streccius (03/06/1874-26/10/1944 tué lors d'un bombardement aérien): Croix allemande en argent (05/08/43) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant de Tarnow (09/39-10/01/40), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 672 (I) (10/01/40-10/03/40), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 592 (II) (10/03/40-01/06/40), puis commandant militaire en France (Militärbefehlshaber in Frankeich) (I) (27/06/40-25/10/40), puis commandant du Wehrkreis XVII (district militaire de Vienne) (II) (25/10/40-21/08/43), puis 21/08/43-31/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/12/43 replacé en retraite. [Avant la guerre: en réserve (01/02/30-31/01/31), 31/01/31 en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Felix Streccius. cf: Officiers.

STRECCIUS.jpg (1232 octets)

 

18/04/18 Generalmajor puis 28/09/21 Generalleutnant (honoraire) puis 01/09/24 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/09/21 puis 31/03/26 General der Artillerie (honoraire) Heinrich Karl Christian Georg Hermann Strempel (1864-1945) (1 GM).

 

01/04/28 Generalmajor puis 01/10/29 Generalleutnant puis 01/01/32 General der Infanterie (honoraire) Joachim Fritz Constantin von Stülpnagel (05/03/1880-17/05/1968): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten. [Avant la guerre: Chef der Heerespersonalamt (02/02/27-01/10/29), 3 division d'infanterie (01/10/29-31/12/31), 31/12/31 en retraite.]

Relations: fils du general der Infanterie Ferdinand von Stülpnagel cf: Officiers ; frère du generalmajor Siegfried von Stülpnagel.

JOACHIM_STUELPNAGEL.jpg (1289 octets)

 

01/10/35 Generalmajor puis 01/10/37 Generalleutnant puis 01/04/39 General der Infanterie Karl Heinrich Rudolf Wilhelm von Stülpnagel (02/01/1886-30/08/1944 pendu après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/08/41) et Croix allemande en argent (14/02/44) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, deuxième quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister II des Heeres) (Réserves) et premier quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister I des Heeres) (Opérations) (01/09/39-21/10/39), puis premier quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister I des Heeres) (Opérations) (I) (21/10/39-15/02/40), puis commandant du 2 corps d'armée (II) (30/04/40-21/06/40), puis président de la Commission allemande d'armistice (I) (21/06/40-20/12/40), puis 20/12/40-15/02/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 17 armée (I) (15/02/41-25/11/41), puis 25/11/41-13/02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant militaire en France (Militärbefehlshaber in Frankeich) (III) (13/02/42-21/07/44). [Avant la guerre: en réserve (01/10/35-01/03/38), deuxième quartier-maître de l'Heer (Oberquartiermeister II des Heeres) (Réserves) (01/03/38-).]

Relation: fils du generalleutnant Hermann von Stülpnagel (1839-1912). cf: Généraux.

CARL_HEINRICH_STUELPNAGEL.jpg (1531 octets)

 

01/02/29 Generalmajor puis 01/02/31 Generalleutnant puis 01/07/34 Generalleutnant (Luftwaffe) puis 01/10/35 General der Flieger (honoraire) puis 01/10/36 General der Flieger puis 01/12/40 General der Infanterie Otto von Stülpnagel (16/06/1878-06/02/1948 se suicide en prison): Ritterkreuz des Kgl. Hausorden v. Hohenzollern mit Schwertern, commandant du Wehrkreis XVII (Vienne) (I) (-25/10/40), puis commandant militaire en France (Militärbefehlshaber in Frankeich) (II) (25/10/40-13/02/42), puis 13/02/42-31/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: chef d'état-major du Gruppen-Kommando 1 (31/12/28-31/05/29), inspecteur général des Troupes volontaires (31/05/29-31/03/31), 31/03/31 en retraite, 01/07/34 entre dans la Luftwaffe, directeur de l'Académie de l'Air (31/10/35-31/03/39), 31/03/39 en retraite, 01/06/39 en réserve de l'Heer, Wehrkreis XVII (Vienne) (26/08/39-).] [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques, 24/12/46 il est livré aux Français.]

Relation: frère du general der Infanterie Edwin von Stülpnagel. cf: Officiers.

OTTO_STUELPNAGEL.jpg (1613 octets)

 

01/08/36 Generalmajor puis 01/04/38 Generalleutnant puis 01/06/40 General der Kavallerie puis 04/06/41 General der Panzertruppen Georg Stumme (29/07/1886-24/10/1942 meurt d'une crise cardiaque près d'El-Alamein (Afrique)): Croix de chevalier de la Croix de fer (19/07/40), commandant de la 2 division légère puis 18/10/39 7 division blindée (I) (-04/02/40), puis commandant du 40 corps d'armée puis 15/09/40 40 corps motorisé (I) (15/02/40-14/01/42), puis commandant du 40 corps motorisé (III) puis 09/07/42 40 corps blindé (I) (15/02/42-20/07/42), puis 20/07/42-22/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'armée blindée Afrika (IV) (22/09/42-24/10/42). [Avant la guerre: en réserve (01/08/36-01/10/38), 2 division légère (01/10/38-).]

STUMME.jpg (1372 octets)

 

01/03/39 Generalmajor puis 01/02/41 Generalleutnant puis 09/11/44 General der Panzertruppen Horst Stumpff (20/11/1887-25/11/1958): Croix de chevalier de la Croix de fer (29/09/41), commandant de la 3 brigade blindée (-07/10/39), puis commandant de la 3 division blindée (II) (IV) (07/10/39-09/40) (04/10/40-13/11/40), puis commandant de la 20 division blindée (I) (13/11/40-10/09/41), puis inspecteur général du Recrutement de Königsberg (Wehrersatz-Inspekteur Königsberg) (II) (01/04/42-01/04/43), puis inspecteur général des Troupes blindées de l'O.K.H. (Generalinspekteur der Panzertruppen) (II) (20/04/44-45). [Avant la guerre: 3 brigade blindée (01/01/38-).]

STUMPFF.jpg (1584 octets)

 

21/05/07 Generalmajor puis 10/09/10 Generalleutnant puis 19/08/14 General der Infanterie (honoraire) puis 04/11/16 General der Infanterie Freiherr Richard Karl Gottlieb Wilhelm Friedrich Philipp von Süsskind-Schwendi (03/07/1854-20/12/1946) (1 GM).

 


General der Infanterie.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.