Terre.

 


 

Maréchaux de France.

 

Généraux d'armée.

 

Généraux de corps d'armée.

 

Généraux de division.

 

Généraux de brigade.

 

Officiers Généraux.

 


 

Grades de l'Armée de Terre:   

    - Maréchal de France (7 étoiles). Il porte trois rangées de feuilles de chêne en or sur son képi. Il ne s'agit pas d'un grade mais d'une dignité.

      Pour y prétendre, il faut avoir commander en chef victorieusement devant l'ennemi.

    - Général de division ayant rang et appellation de Général d'armée (5 étoiles). Il porte deux rangées de feuilles de chêne en or sur son

      képi.

    - Général de division ayant rang et appellation de Général de corps d'armée (4 étoiles). Il porte deux rangées de feuilles de chêne en or

      sur son képi.

    - Général de division (3 étoiles). Il porte une rangée de feuilles de chêne en or sur son képi.

    - Général de brigade (2 étoiles). Il porte une rangée de feuilles de chêne en or sur son képi.

    - Colonel.

    - Lieutenant-Colonel.

    - Chef de bataillon (Infanterie) ou Chef d'escadron (Artillerie, Cavalerie Gendarmerie et Génie) puis Commandant.

    - Capitaine.

    - Lieutenant.

    - Sous-Lieutenant.

 

Remarques sur les grades d'officiers généraux:

    - règlement du 01 octobre 1786: 1 étoile pour les brigadiers (grade supprimé à la Révolution), 2 étoiles pour les maréchaux de camp et 3

      étoiles pour les lieutenants généraux.

    - instruction provisoire du 01 avril 1791: remplace les étoiles par des rangs de broderies.

    - décret du 21 janv 1793: remplace le grade de maréchal de camp par celui de général de brigade et celui de lieutenant général par général

      de division, création de celui de général en chef.

    - arrêté du 10 pluviose An IV (30 janvier 1796): couleurs différentes pour la ceinture et le panache du chapeau.

    - règlement du 01 vendémiaire An XII (24 septembre 1803): rétablit 2 étoiles pour les généraux de brigade, 3 étoiles pour les généraux de

      division, 4 étoiles pour les généraux en chef, 4 étoiles et le bâton pour les maréchaux.

    - ordonnance du 16 mai 1814: remplace le grade de général de brigade par maréchal de camp et celui de général de division par lieutenant

      général.

    - ordonnance du 14 juillet 1816: maréchaux ont une plume blanche et les généraux une plume noire.

    - circulaire du 14 août 1816: maréchaux porteront sur l'épaulette, en plus des 4 étoiles, 2 bâtons entrecroisés, plume blanche pour les officiers

      généraux ministres d'Etat ou gouvernant les divisions militaires et pour les lieutenants généraux commandant une division de la Garde Royale.

    - article 26 de l'ordonnance du 19 août 1836: maréchaux conservent les 2 bâtons et auront 7 étoiles, les lieutenants généraux ayant des lettres

      de service pour commandant en chef auront une plume blanche.

    - décret du 28 février 1848: remplace le grade de maréchal de camp par général de brigade (2 étoiles), celui de lieutenant général par général

      de division (3 étoiles) et supprime celui de général en chef (4 étoiles).

    - article 24 des modifications à la description de l'uniforme de l'Etat-Major de l'Armée du 15 avril 1872: les maréchaux de France, les généraux

      de division commandant en chef une armée, les corps d'armée, l'artillerie ou le génie d'une armée et le gouverneur de Paris sont distingués

      par une plume blanche au chapeau.

    - article 73 de la description du 12 avril 1892, dans sa mise à jour du 10 avril 1914: plume branche pour le ministre de la Guerre, les maréchaux,

      les généraux commandant en chef, les membres titulaires du Conseil Supérieur de la Guerre, les généraux commandant de corps d'armée, le

      général de division commandant supérieur des troupes de l'Indochine, le général de division commandant la division d'occupation de Tunisie,

      les généraux de division présidents des Comités techniques d'Etat-Major et du Génie. Sur le képi avec broderie (le chapeau est interdit en

      dehors du port de la tenue brodée), la plume blanche est remplacée par une soutache en argent de trois millimètres de large à la jonction du

      bandeau et du turban ; sur le képi en drap bleu clair ou en drap kaki, un galon blanc de cinq centimètres placé en dessous des trois étoiles.

    - circulaire du 17 mars 1921: création d'insignes de fonction: généraux de division avec rang et prérogatives de commandant de corps

      d'armée (4 étoiles), généraux de division avec rang et prérogatives de commandant d'armée (5 étoiles) pour les membres du Conseil

      Supérieur de la Guerre.

    - décret du 06 juin 1939: simplification en général de corps d'armée et général d'armée. Cependant les annuaires des officiers d'active parlent

      de "général de division ayant rang et appellation de général de corps d'armée" et de "général de division ayant rang et appellation de général

      d'armée". Lorsque un officier général est versé dans la réserve, il est reclassé à son rang d'ancienneté comme général de division.

 


France.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.