R.

 


 

RAGOT Antoine-Pierre-André. Médecin général de première classe.

Dates: 24/12/1894-05/11/1971.

Côtes S.H.D. (Marine): CC7 4 MODERNE 2 473/3 et 3 414/5.

Photographie:

Grades:

    - 15/04/39 médecin en chef de deuxième classe.

    - 01/04/44 médecin en chef de première classe.

    - 29/05/45 médecin général de deuxième classe avec effet rétroactif au 01/05/45.

    - 03/06/54 médecin général de première classe (réserve) avec effet rétroactif au 01/01/54.

Décorations Françaises:

    - Légion d'honneur: Chevalier (30/12/33), Officier (13/10/40), Commandeur (14/03/47 avec effet rétroactif au 11/11/46); Grand Officier (31/12/61).

    - Officier du Mérite Maritime (23/12/47).

    - Croix de Guerre 14-18 avec 1 étoile de bronze.

    - Croix de Guerre 39-45 avec 1 palme.

    - Médaille Interalliée de la Victoire.

Décoration Etrangère importante:

    - Tunisie: Chevalier du Nicham Iftikhar.

Postes:

    - 15/05/39-01/06/40 directeur du laboratoire de Physiologie du centre d'études de Toulon.

    - 01/06/40-19/09/41 directeur adjoint du service de Santé de la Marine en Algérie.

    - 19/09/41-23/05/43 directeur du service de Santé de la Marine en Indochine (n'a pas rejoint).

    - 23/05/43 entre dans les Forces Navales Françaises Libres.

    - 23/05/43-26/12/43 inspecteur du service de Santé des Forces Navales Françaises Libres.

    - 26/12/43-25/04/44 affecté à la Direction centrale du service de Santé de la Marine à Alger.

    - 25/04/44-27/08/44 médecin-chef de l'hôpital maritime de Sidi-Abdallah.

    - 06/09/44-04/09/45 directeur du service de Santé de l'arrondissement maritime de Toulon (IV) puis de la 3 région maritime.

    - 19/10/45-22/11/47 directeur du service de Santé de la Marine en Indochine et des bases navales du Pacifique et de l'Océan Indien et inspecteur du

      service de Santé des Forces maritimes en Extrême-Orient.

    - 19/04/48-01/01/54 inspecteur technique de la Médecine du Travail dans les Arsenaux et Etablissements Industriels de la Marine puis 01/08/49 inspecteur

      technique de la Médecine du Travail dans les Arsenaux et Etablissements Industriels des Armées.

    - 01/01/54 placé dans la section de réserve.

 


Médecins Généraux de première classe.

Médecine navale.

Officiers Généraux.

Marine.

France.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.