Ingénieurs Généraux de première classe.

 


 

Par commodité, j'ai compris tous les ingénieurs généraux de première classe ayant le grade d'officier général entre 1939-1945 même si ils n'ont obtenu le grade d'ingénieur général de première classe qu'après cette période.

 

Ingénieur général de première classe Henri Antoine.

Ingénieur général de première classe Emile Barrillon.

Ingénieur général de première classe Albert Bertrand.

Ingénieur général de première classe Henri Charpentier.

Ingénieur général de première classe Léon Depralon.

Ingénieur général de première classe Charles François.

Ingénieur général de première classe Paul Garreta.

Ingénieur général de première classe Numa Gayde.

Ingénieur général de première classe René Genon.

Ingénieur général de première classe André Haarbleicher.

Ingénieur général de première classe Louis Kahn.

Ingénieur général de première classe André Lamouche.

Ingénieur général de première classe Paul Lejeune.

Ingénieur général de première classe Robert Lelong.

Ingénieur général de première classe Jacques Mellon.

Ingénieur général de première classe Théodore Moutard.

Ingénieur général de première classe René Norguet.

Ingénieur général de première classe Pierre Paoli.

Ingénieur général de première classe Léon Roquebert.

 


 

A FAIRE

16/02/39 Ingénieur en chef de première classe puis 28/05/43 Ingénieur Général de deuxième classe des Industries Navales (branche Génie Maritime) puis 01/02/50 Ingénieur Général de première classe Jean-Jacques Balland (06/04/1896-05/11/1980): Chevalier puis Officier puis Commandeur, délégué du directeur central des Industries navales en zone occupée (Paris) (13/12/40-). [Avant la guerre: 19-21 EP: entre 42, en sort 21 sur 211.]

 

15/09/38 Ingénieur en chef de première classe puis 29/05/43 Ingénieur Général de deuxième classe des Industries Navales (branche Génie Maritime) puis 21/04/50 Ingénieur Général de première classe Charles-Léon Lambotin (27/05/1893-16/01/1977): Chevalier puis Officier puis Commandeur puis Grand Officier. [Avant la guerre: 14-20 EP: entre 160, en sort 9 sur 155.]

 

16/02/39 Ingénieur en chef de première classe puis 15/04/45 Ingénieur Général de deuxième classe des Industries Navales (branche Génie Maritime) puis 13/12/50 Ingénieur Général de première classe René-Victor-Jean Sabine (16/09/1893-29/09/1984): Chevalier puis Officier puis Commandeur. [Avant la guerre: 14-20 EP: en sort 27 sur 155.]

 


Génie maritime.

Officiers Généraux.

Marine.

France.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.