M.

 


 

01/08/36 Oberst puis 01/06/40 Generalmajor puis 01/06/42 Generalleutnant Siegfried Macholz (20/09/1890-25/05/1975): Croix de chevalier de la Croix de fer (16/10/44) et Croix allemande en or (19/12/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 203 régiment d'infanterie (01/09/39-04/01/40), puis commandant du 218 régiment de réserve (04/01/40-10/06/40), puis commandant de la 192 division de remplacement (I) (10/06/40-05/10/40), puis commandant de la 122 division d'infanterie (I) (III) (VI) (05/10/40-08/12/41) (17/02/42-01/08/42) (11/42-01/12/42), puis commandant de la 191 division de réserve (II) (01/03/43-01/01/44), puis commandant de la 49 division d'infanterie (I) (01/02/44-04/09/44), puis commandant de la 47 division de grenadiers volontaires (I) (04/09/44-18/09/44), puis commandant de la 295 division d'infanterie (III) (26/01/45-08/05/45).

MACHOLZ.jpg (1122 octets)

 

01/10/38 Generalmajor puis 01/10/40 Generalleutnant (honoraire) puis 01/10/41 Generalleutnant Karl Maderholz (29/10/1885-1964): Korück de la 14 armée puis 25/10/39 de la 12 armée (01/09/39-26/10/39), puis commandant de la 404 division de remplacement (II) (26/10/39-27/11/39), puis Korück de la 7 armée (27/11/39-15/12/40), puis commandant de la 320 division d'infanterie (I) (15/12/40-03/12/42), puis commandant de la 410 division de remplacement (IV) (10/12/42-02/11/43), puis commandant de la 467 division d'infanterie (II) (02/11/43-12/01/44), puis Korück 531 (1 armée) (II) (20/02/44-13/08/44), puis 13/08/44-31/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/44 en retraite. [Avant la guerre: troupes de la place (truppenübungsplatz) de Königsbrück (14/02/37-01/09/39).]

 

01/06/39 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor puis 01/06/44 Generalleutnant Paul Mahlmann (10/12/1892-1963): Croix allemande en or (22/11/41), commandant du 181 régiment d'infanterie (01/09/39-15/02/42), puis commandant Annahmestelle für Offz Bewerb XII (01/07/42-01/11/42), puis commandant Annahmestelle für Offz Bewerb IX (01/11/42-25/12/42), puis commandant de la 147 division de réserve (II) (25/12/42-01/08/43), puis commandant de la 39 division d'infanterie (IV) (03/09/43-20/11/43), puis commandant de la 353 division d'infanterie (I) (III) (20/11/43-07/44) (08/44-15/02/45).

 

01/08/39 Oberstleutnant puis 01/10/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/41 puis 01/06/43 Generalmajor puis 01/10/44 Generalleutnant Ernst Maisel (16/09/1896-16/12/1978): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/04/42), commandant du 3 bataillon du 104 régiment d'infanterie (10/11/38-01/05/40), puis adjudant du Wehrkreis IX (01/05/40-01/05/41), puis commandant du 42 régiment d'infanterie (01/05/41-25/09/42), puis chef de bureau au département du Personnel de l'O.K.H (25/09/42-01/45), puis adjoint au chef du département du Personnel de l'O.K.H. (Stell. Chef des Heeres-Personalamt im O.K.H.) (III) (01/45-04/45), puis 04/45-08/05/45 sert à l'O.K.H..

MAISEL.jpg (1722 octets)

 

01/04/36 Oberst puis 01/04/40 Generalmajor puis 01/12/42 Generalleutnant Georg von Majewski (30/11/1888-06/05/1945 se suicide): Höherer Pioniere-Offizier I (Wehkreis I) (01/09/39-41), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées Sud (I) (41-), puis commandant de l'Oberfeldkommandatur 520 (III) (25/04/44-11/44), puis commandant de Pilsen (11/44-06/05/45).

 

19/12/05 Generalmajor puis 17/12/08 Generalleutnant (honoraire) Oskar von Maltzan Freiherr zu Wartenberg und Penzlin (1850-1943) (1 GM).

 

01/02/31 Oberst puis 01/08/40 Generalmajor der reserve puis 01/10/42 Generalleutnant der reserve Hermann Mantell (24/06/1878-16/11/1955): Croix allemande en or (16/01/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, réactivé et commandant du 221 régiment d'artillerie (01/09/39-16/03/40), puis Arko 2 (I) (16/03/40-30/04/42), puis Arko 24 (III) (30/04/42-30/04/43), puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/31 en retraite, 01/10/33 réactivé, 31/03/39 en retraite.]

MANTELL.jpg (1322 octets)

 

01/06/29 Major puis 01/01/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst puis 01/04/44 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Werner Marcks (17/07/1896-28/07/1967): Croix de chevalier de la Croix de fer (02/02/42) avec feuilles de chêne (21/09/44, n°593) et Croix allemande en or (11/12/41), commandant du 19 groupe anti-char (01/04/37-02/07/41), puis commandant du 115 régiment motorisé (02/07/41-06/01/42), puis commandant du 104 régiment motorisé (06/01/42-09/02/42), puis commandant du 155 régiment motorisé (09/02/42-14/06/42), puis commandant du 155 régiment motorisé et de la 90 division légère Afrika (III) (14/06/42-18/06/42), puis commandant du 155 régiment motorisé (18/06/42-19/06/42), puis commandant du 155 régiment motorisé et de la 90 division légère Afrika (V) (19/06/42-21/06/42), puis commandant du 155 régiment motorisé (21/06/42-25/09/42), puis 01/10/42-01/01/44 sert à l'état-major de l'Inspection générale des Troupes blindées à l'O.K.H., puis commandant de la 20 division blindée (VII) (01/01/44-07/02/44), puis commandant de la 6 division blindée (IX) (07/02/44-20/02/44), puis commandant de la 6 division blindée et de la 1 division blindée (V) (19/02/44-20/02/44), puis commandant de la 1 division blindée (20/02/41-25/09/44), puis commandant de la 21 division blindée (V) (12/02/45-04/45), puis 04/45-05/45 en réserve de l'O.K.H., puis 05/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: il est condamnée à 15 ans de prison, 10/10/55 il est libéré et en retraite.]

MARCKS.jpg (1412 octets)

 

20/09/34 Oberst (Autriche) puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant Emil Markgraf (Autrichien) (08/01/1891-1951): chef d'état-major du Wehkreis IX (I) (01/09/39-08/06/40), puis commandant du 62 régiment d'infanterie (08/06/40-29/09/41), puis commandant de la 78 division d'infanterie (III) (29/09/41-19/11/41), puis commandant de la 190 division de remplacement (II) (15/04/42-22/06/42), puis 30/11/44 en retraite. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.]

 

18/05/18 Generalmajor puis 28/09/21 Generalleutnant (honoraire) Kurt Georg Moritz Marschall von Bieberstein (1861-1947) (1 GM).

 

Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Ewald Robert Valentin von Massow (17/04/1869-12/10/1942).

cf: S.S. Gruppenführer.

 

01/01/37 Oberst puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Otto Matterstock (19/10/1889-1961): commandant du 73 régiment de remplacement (01/09/39-01/12/39), puis commandant du 330 régiment d'infanterie (01/12/39-03/05/41), puis commandant de la 716 division d'infanterie (I) (03/05/41-01/04/43), puis commandant de la 147 division de réserve (IV) (17/09/43-10/01/44), puis commandant de la division d'infanterie Matterstock (02/45-03/45).

 

01/02/29 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Hans von Mayer (12/12/1874-1955): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, réactivé et commandant de l'Oflag IX.A (01/10/39-01/07/40), puis commandant des camps de prisonniers (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis IX (I) (01/07/40-06/10/40), puis commandant des camps de prisonniers (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XX (I) (06/10/40-01/02/41), puis commandant des camps de prisonniers (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XI (I) (01/02/41-26/07/42), puis 30/11/42 en retraite, puis commandant de la Feldkommandantur 531 (Tours) (II) (10/12/42-08/43). [Avant la guerre: 30/04/29 en retraite.]

MAYER.jpg (1799 octets)

 

01/02/39 Oberst puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/09/43 Generalleutnant Gerhard Medem (14/10/1893-16/11/1953 meurt en captivité): Croix allemande en argent (28/06/44), commandant du 541 régiment du génie (01/09/39-04/10/39), puis commandant de l'école du Génie II (04/10/39-01/04/43), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées Nord (II) puis 25/01/45 Kurland (01/04/43-05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

 

Major puis 01/07/40 Oberstleutnant puis 01/10/41 Oberst puis 01/10/43 Generalmajor puis 01/07/44 Generalleutnant Karl Friedrich von der Meden (03/12/1896-26/12/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (08/08/41), commandant du 12 groupe de reconnaissance (01/09/39-17/09/41), puis commandant du 48 régiment d'infanterie (01/10/41-15/01/42), puis commandant du 1 régiment blindé de grenadiers (01/02/42-14/03/43), puis commandant de la 17 division blindée (VII) (21/07/43-20/09/44), puis commandant de la 178 division blindée de réserve (II) (IV) (01/10/44-08/10/44) (01/01/45-06/02/45), puis 06/02/45-08/05/45 sert dans la 4 armée blindée.

MEDEN.jpg (1739 octets)

 

01/01/39 Generalmajor puis 01/11/40 Generalleutnant (honoraire) puis 01/11/41 Generalleutnant Karl Mehnert (02/10/1883-1957): Kampfkommandant de Dresde (I) (-08/03/45), puis 08/03/45 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: Kampfkommandant de Dresde (10/11/38-).]

 

01/08/36 Oberst puis 01/09/40 Generalmajor puis 01/09/42 Generalleutnant Dr. Wilhelm Meise (16/08/1891-11/08/1974): Croix allemande en argent (22/07/44), Höherer Pioniere-Offizier II (I) (01/09/39-01/11/39), puis commandant du Génie (Pionier Führer) de la 12 armée (II) (01/11/39-01/10/41), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées Centre (I) (01/10/41-20/07/43), puis Höherer Pionier-Kommandeur 2 (I) (01/09/43-01/12/43), puis commandant du Génie (General der Pioniere) du groupe d'armées B (II) (01/12/43-01/01/45), puis inspecteur général du Génie (01/01/45-08/05/45). [Ava,t la guerre: Génie (Höherer Pionier-Offizier) du Heeresgruppen-Kommando 2 (01/02/39-26/08/39).] [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 25/07/47 il est libéré et en retraite.]

MEISE.jpg (1716 octets)

 

23/09/33 Oberst (Autriche) puis 15/03/38 Oberst puis 01/04/41 Generalmajor puis 01/10/42 Generalleutnant Robert Meissner (Autrichien) (23/12/1888-08/08/1953 meurt en captivité): Croix de chevalier de la Croix de fer (24/05/43), chef d'état-major du Wehrkreis XII (I) (01/09/39-25/10/40), puis commandant du 28 régiment d'infanterie (25/10/40-16/11/41), puis commandant de la 68 division d'infanterie (II) (16/11/41-24/01/43), puis Chef des Reichskriegsgerichts (08/03/43-15/09/44). [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques.]

ROBERT_MEISSNER.jpg (1207 octets)

 

01/03/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutnant Rudolph Meltzer (13/06/1888-1973): Croix allemande en argent (13/04/43), commandant du 413 régiment de transmissions (01/09/39-16/09/39), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du 24 corps d'armée (16/09/39-24/10/39), puis commandant du 511 régiment de transmissions (24/10/39-01/05/40), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du Sud de la frontière orientale (Grenzabschnitt Süd) (01/05/40-01/06/40), puis commandant des troupes de des transmission (Nachrichtenführer) du Gouvernement Général de Pologne (01/06/40-01/09/40), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du Westbefest (01/09/40-15/01/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du commandant militaire du protectorat de Bohême-Moravie (II) (15/01/41-23/06/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du gouvernement militaire de Vienne (01/07/41-01/08/41), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du commandement militaire en Ukraine (01/08/41-01/11/43), puis commandant des troupes de transmission (Nachrichtenführer) du Militärbefehlshaber Oberitalien (01/11/43-05/12/44), puis commandant des troupes de transmissions (Nachrichtenführer) du groupe d'armées F (05/12/44-19/01/45), puis commandant des troupes de transmissions (Nachrichtenführer) du groupe d'armées Oberrhein puis 19/01/45 du groupe d'armées Vistule (19/01/45-). [Après la guerre: il est capturé par les Britanniques.]

MELTZER.jpg (1732 octets)

 

01/03/37 Oberstleutnant puis 01/03/40 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/11/43 Generalleutnant Konrad Menkel (30/06/1893-1975): Croix allemande en or (22/11/41) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, 01/09/39-01/02/40 sert dans l'état-major du 11 corps d'armée, puis commandant du 73 régiment d'infanterie (01/02/40-25/08/41), puis commandant de la 230 division de défense côtière (II) (IV) (10/10/42-10/01/44) (20/02/44-01/10/44), puis commandant de la 329 division d'infanterie (VII) (IX) (20/10/44-01/01/45) (45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 50 il est libéré et en retraite.]

KONRAD_MENKEL.jpg (1139 octets)

 

01/04/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/10/43 Generalleutnant Erwin Menny (18/08/1893-06/12/1949): Croix de chevalier de la Croix de fer (26/12/41), commandant du 81 régiment motorisé de remplacement (01/09/39-12/05/40), puis commandant du 69 régiment motorisé (12/05/40-13/04/41), puis commandant de la 15 brigade motorisée (III) (13/04/41-06/12/41), puis commandant de la 15 brigade motorisée et de la 15 division blindée (V) (06/12/41-08/12/41), puis commandant de la 15 brigade motorisée (08/12/41-18/06/42), puis commandant de la 90 division légère Afrika (IV) (18/06/42-19/06/42), puis commandant de la 15 brigade motorisée (19/06/42-15/09/42), puis commandant de la 18 division blindée (V) (15/09/42-02/43), puis commandant de la 387 division d'infanterie (II) (06/05/43-10/07/43), puis commandant de la 333 division d'infanterie (V) (10/07/43-17/10/43), puis commandant de la 123 division d'infanterie (III) (17/10/43-01/11/43), puis commandant de la 72 division d'infanterie (IX) (01/11/43-20/11/43), puis commandant de la 84 division d'infanterie (10/02/44-21/08/44), puis 21/08/44 il est capturé.

MENNY.jpg (1816 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/10/40 Oberst puis 01/10/42 Generalmajor puis 01/04/43 Generalleutnant Ludwig Merker (01/09/1894-14/03/1964): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/11/41) et Croix allemande en or (27/05/42), commandant du 215 régiment d'infanterie (01/09/39-10/09/42), puis commandant de la 35 division d'infanterie (IV) (VI) (10/09/42-04/43) (06/43-05/11/43), puis commandant de Pinsk (15/03/44-20/07/44), puis commandant de l'Oberfeldkommandantur (Brest-Litovsk) 399 (IV) (22/07/44-23/08/44), puis commandant puis 26/03/45 commandant (Kampfkommandant) de Vienne (II) (23/09/44-05/04/45).

MERKER.jpg (1196 octets)

 

01/10/13 Generalmajor puis 06/11/17 Generalleutnant Julius Karl Leo von Mertens (03/03/1859-07/04/1943) (1 GM).

 

Generalmajor (Bavière) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Ritter Christoph Emanuel Hermann Mertz von Quirnheim (23/07/1866-05/01/1947) (1 GM): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (28/03/18).

 

01/11/38 Oberst puis 01/08/42 Generalmajor puis 01/01/44 Generalleutnant Eduard Metz (28/11/1891-09/06/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/01/43), chef des Opérations (Ia) de la 10 armée (01/09/39-03/10/39), puis chef d'état-major du 14 corps motorisé (03/10/39-23/06/41), puis officier de liaison de la 11 armée (23/06/41-10/11/41), puis 23/01/42-16/06/42 sert dans la mission militaire allemande en Roumanie puis commandant de la 5 division blindée (VII) (10/08/42-01/03/43), puis Harko 302 (II) (15/09/43-12/08/44).

EDUARD_METZ.jpg (1413 octets)

 

01/06/39 Oberst puis 01/01/43 Generalmajor puis 01/07/44 Generalleutnant Richard Metz (15/09/1894-1986): commandant du 1 bataillon du 84 régiment d'artillerie (01/09/39-10/01/40), puis commandant du 720 régiment d'artillerie (10/01/40-09/05/40), puis commandant du 818 régiment d'artillerie (09/05/40-15/03/41), puis Arko 30 (II) (15/03/41-21/12/42), puis Harko 306 (III) (V) (04/03/43-26/01/44) (25/07/44-10/08/44), puis Harko 321 (19 armée) (I) (25/09/44-15/11/44), puis Harko 309 (5 armée blindée) (II) (15/11/44-01/01/45), puis 01/01/45-08/05/45 sert à l'O.K.H..

 

01/03/36 Oberst puis 01/11/39 Generalmajor puis 01/11/41 Generalleutnant Johann Hermann Meyer-Rabingen (07/08/1887-21/02/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (12/01/42), commandant du 109 régiment d'infanterie (01/05/37-25/10/39), puis commandant de la 431 division de remplacement (II) (25/10/39-01/12/39), puis commandant de la 197 division d'infanterie (I) (01/12/39-01/04/42), puis commandant de la 159 division de remplacement (III) puis 10/42 159 division de réserve (I) (20/09/42-01/06/43), puis commandant de la 159 division de réserve et de la 404 division de remplacement (VI) (10/06/43-20/06/44), puis commandant de la 404 division de remplacement (VIII) (20/06/44-29/01/45), puis commandant de la division de forteresse Frankfurt-on-Oder (29/01/45-27/03/45), puis commandant de la 404 division de remplacement (27/03/45-08/05/45).

MEYER-RABINGEN.jpg (1566 octets)

 

16/01/36 Oberstleutnant puis 01/06/40 Oberst puis 01/03/43 Generalmajor puis 01/04/44 Generalleutnant Johann Mickl (Autrichien) (18/04/1893-10/04/1945 meurt des suites de ses blessures reçues sur le front croate): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/12/41) avec feuilles de chêne (06/03/43, n°205), commandant du 42 groupe antichar (10/11/38-10/12/40), puis commandant du 7 régiment motorisé (10/12/40-01/06/41), puis commandant du 155 régiment motorisé (01/06/41-28/11/41) (30/11/41-10/12/41), puis commandant du 155 régiment motorisé et de la 90 division légère (II) (10/12/41-27/12/41), puis commandant du 155 régiment motorisé (27/12/41-15/03/42), puis commandant de la 12 brigade motorisée (III) (15/03/42-25/01/43), puis commandant du 25 régiment blindé de grenadiers (06/03/43-15/05/43), puis commandant de la 11 division blindée (VII) (15/05/43-10/08/43), puis commandant de la 392 division d'infanterie de volontaires Croates Plava (13/08/43-10/04/45). [Avant la guerre: 13/03/38 transféré dans la Reichsheer.]

MICKL.jpg (1494 octets)

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 01/01/44 Generalmajor puis 16/03/45 Generalleutnant Hans Mikosch (07/01/1898-18/01/1993): Croix de chevalier de la Croix de fer (21/05/40) avec feuilles de chêne (06/03/43, n°201) et Croix allemande en or (13/11/42), commandant du 51 bataillon du génie (01/10/37-01/04/42), puis commandant du 677 régiment du génie (01/04/42-02/10/43), puis commandant de la 10 division motorisée (III) puis 13/06/43 10 division blindée de grenadiers (II) (temporaire 02/10/43-23/12/43), puis commandant de la 13 division blindée (VIII) (26/12/43-18/05/44), puis commandant de la forteresse de Boulogne (II) (18/06/44-05/08/44), puis Höherer Pionier-Kommandeur XIII (05/08/44-01/10/44), puis commandant de la forteresse de Prusse Orientale (II) (01/10/44-08/04/45), puis 08/04/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 10/55 il est libéré et en retraite.]

MIKOSCH.jpg (1344 octets)

 

01/02/39 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/37 puis 01/09/41 Generalmajor puis 01/02/43 Generalleutnant Adalbert Mikulicz (Autrichien) (24/12/1888-02/05/1958): Croix allemande en or (24/07/43), commandant du 366 régiment d'infanterie (01/11/39-10/10/41), puis commandant de la Feldkommandantur 679 (Lubny) (II) (29/10/41-04/03/42), puis commandant de la 444 division de sécurité (IV) (04/03/42-14/10/43), puis commandant de la 417 division de remplacement (III) (01/01/44-08/05/45).

MIKULICZ.jpg (1394 octets)

 

24/03/34 Generalmajor (honoraire) puis 28/03/35 Generalleutnant (honoraire) Erhard Milch (30/03/1892-25/01/1972).

cf: Generalfeldmarshall.

MILCH1.jpg (6609 octets)

 

01/01/37 Oberst puis 01/12/40 Generalmajor puis 01/12/42 Generalleutnant Wilhelm Mittermaier (31/07/1889-1971): commandant du 135 régiment d'infanterie (01/11/38-10/11/39), puis directeur des Transports (Verkehrsdirektion) de Bruxelles (24/05/40-16/11/40), puis commandant de la 429 division de remplacement (II) (28/12/40-08/41), puis commandant de la 429 division de remplacement et de la division de réserve E (08/41-10/41), puis commandant de la 429 division de remplacement (10/41-07/01/42), puis commandant de la division de réserve E (I) (07/01/42-22/01/42), puis commandant de Wjasma (I) (01/09/42-05/11/42), puis directeur du Ausbildungsstab du Wehrkreis XVII (15/03/43-01/07/43), puis inspecteur général du Recrutement (Wehrersatz-Inspekteur) Oberdonau (01/07/43-25/04/45).

 

Major puis 01/02/41 Oberstleutnant puis 01/03/42 Oberst puis 18/12/44 Generalmajor puis 18/12/44 Generalleutnant à titre posthume avec effet rétroactif au 01/12/44 Kurt Möhring (03/01/1900-18/12/1944 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (18/07/43) et Croix allemande en or (29/01/42), commandant du 3 bataillon du 82 régiment d'infanterie (03/01/39-01/42), puis commandant du 458 régiment d'infanterie (01/42-16/02/42), puis commandant du 82 régiment d'infanterie (16/02/42-06/12/42), puis commandant du régiment d'infanterie Grossdeutschland (06/12/42-24/12/43), puis commandant de la 196 division d'infanterie (III) (24/12/43-02/44), puis commandant de la 276 division de grenadiers volontaires (I) (04/09/44-18/12/44).

MOEHRING.jpg (1390 octets)

 

01/10/13 Generalmajor puis 06/11/17 Generalleutnant Kurt Karl Moritz Möwes (1859-1943) (1 GM).

 

Generalmajor (Wurtemberg) puis Generalleutnant (Wurtemberg) Heinrich Mohs (1867-1945) (1 GM).

 

31/03/33 Generalmajor (honoraire) puis 01/04/40 Generalmajor puis 01/07/42 Generalleutnant Ritter Aloïs Josef von Molo (13/02/1881-1943): Ritterkreuz des Württembergische Militär-Verdienstorden (Wurtemberg), commandant du cours d'Officier de l'école de Guerre de Wiener Neustadt (01/09/39-25/10/39), puis commandant de la 444 division de remplacement puis 15/03/41 444 division de sécurité (I) (25/10/39-01/04/41), puis 19/01/42-31/08/42 sert au sein du Wehrkreis XVII, puis 31/08/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: 31/03/33 en retraite, réactivé et commandant (W.B.K. II) de Stuttgart (01/10/33-01/09/39).]

MOLO.jpg (1844 octets)

 

Generalmajor puis 27/08/39 Generalleutnant der reserve Engelbert Heinrich Hermann Maria von Morsbach (07/12/1876-12/11/1954). [Avant la guerre: en retraite.]

Relation: fils du generalleutnant Bernhard von Morsbach. cf: Officiers.

 

01/11/35 Generalmajor puis 11/09/38 Generalmajor et S.S. Oberführer puis 01/04/42 Generalleutnant der reserve puis 09/11/43 Generalleutnant der reserve et S.S. Brigadefüher puis 20/04/44 Generalleutnant der reserve et S.S. Gruppenführer Hilmar Hermann Moser (05/11/1880-1968): commandant du 45 régiment d'artillerie de remplacement (01/09/39-39), puis 39-24/06/41 sert au sein du Wehrkreis XVII, puis commandant de l'Oberfeldkommandantur 372 (Lublin) (II) (24/06/41-10/05/44), puis 10/05/44-25/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 25/07/44 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: 01/05/37 entre au N.S.D.A.P. (n°5 981 943), 11/09/38 entre dans les S.S. (n°309 713).] [Après la guerre: 12/53 il est libéré et en retraite.]

 

01/01/38 Generalmajor puis 01/04/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant Karl Moyses (Autrichien) (03/10/1882-1960): inspecteur général du Recrutement de Koslin (Wehrersatz-Inspekteur Köslin) (I) (-01/10/43), puis 31/12/43 en retraite. [Avant la guerre: commandant en second de l'Académie militaire Marie Thérèse (03/37-10/11/38) (15/03/38 passe dans l'Heer), inspecteur général du Recrutement de Koslin (Wehrersatz-Inspekteur Köslin) (10/11/38-).]

 

01/10/36 Hauptman puis 01/10/41 Major puis 01/04/42 Oberstleutnant puis 01/03/43 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Freiherr Kurt Hermann von Mühlen (22/01/1905-14/01/1971): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/11/42) avec feuilles de chêne (09/01/45, n°690) et Croix allemande en or (28/02/42), commandant du 14 bataillon du 4 régiment d'infanterie (01/10/36-05/40), puis commandant du 1 bataillon du 75 régiment d'infanterie (05/40-06/40), puis adjudant de la 5 division d'infanterie (06/40-01/10/41), puis commandant du 5 bataillon motorisé de grenadiers (01/10/41-06/42), puis commandant du 75 régiment d'infanterie (06/42-07/44), puis commandant de la 559 division de grenadiers puis 09/10/44 559 division de grenadiers volontaires (07/44-04/45).

MUEHLEN.jpg (1677 octets)

 

01/11/35 Oberst puis 01/10/39 Generalmajor puis 01/09/41 Generalleutnant Max Mühlmann (11/11/1887-10/05/1945 meurt des suites de ses blessures): Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (Saxe), Arko 3 (I) (10/11/38-15/11/40), puis commandant de la 323 division d'infanterie (I) (15/11/40-10/01/42), puis 10/01/42-31/07/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/07/44 en retraite.

 

01/06/38 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/10/44 Generalleutnant Angelo Müller (04/06/1892-1958): commandant du 31 régiment d'artillerie (15/03/38-15/06/40), puis Arko 131 (15/06/40-31/12/41), puis Arko 128 (II) (10/04/42-25/10/42), puis Harko 3 (25/09/43-27/03/44), puis Harko 308 (VI) (22/11/44-45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 06/10/55 il est libéré et en retraite.]

ANGELO_MUELLER.jpg (1430 octets)

 

Major puis 01/04/41 Oberstleutnant puis 01/04/42 Oberst puis 09/11/44 Generalmajor puis 20/04/45 Generalleutnant Dietrich von Müller (16/12/1891-03/01/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (03/05/42) avec feuilles de chêne (16/08/43, n°272) et glaives (20/01/45, n°134) et Croix allemande en or (21/02/42), commandant du 2 bataillon du 5 régiment d'infanterie (01/01/39-20/08/40), puis commandant du 5 régiment de remplacement (20/08/40-09/41), puis commandant du 5 régiment blindé de grenadiers (09/41-08/43), puis 08/43-14/08/44 sert à l'O.K.H., puis commandant de la 16 division blindée (IV) (14/08/44-28/01/45), puis commandant de la 16 division blindée et de la division blindée Jüterbog (28/02/45-05/03/45), puis commandant de la 16 division blindée (05/03/45-19/04/45), puis 19/04/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 09/10/55 il est libéré et en retraite.]

DIETRICH_MUELLER.jpg (1587 octets)

 

01/08/36 Oberst puis 01/06/40 Generalmajor puis 01/06/42 Generalleutnant Erich Müller (24/11/1889-1960): Croix allemande en argent (25/04/43), commandant du 279 régiment d'infanterie (01/09/39-11/09/40), puis commandant de la 319 division d'infanterie (I) (19/11/40-01/09/43), puis commandant de Stanislau (03/44-07/44), puis commandant de la 353 division d'infanterie (II) (07/44-08/44), puis commandant de la 603 division de remplacement (10/44-08/05/45). [Après la guerre: 08/05/45 il est capturé par les Soviétiques, 10/10/55 il est libéré et en retraite.]

 

31/01/28 Generalmajor (honoraire) puis 12/09/37 Generalmajor (honoraire) et S.S. Oberfüher puis 01/12/39 Generalmajor der reserve et S.S. Oberfüher puis 20/04/41 Generalleutnant der reserve avec effet rétroactif au 01/04/41 et S.S. Oberfüher puis 03/12/42 Generalleutnant der reserve et S.S. Brigadeführer avec effet rétroactif au 09/11/42 Hermann Müller (09/06/1875-28/06/1945): beauftragter für das Diensthundewesens des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. et jadg und Fortswesen des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. de l'état-major personnel du reichsführer-S.S. à l'état-major de la S.S. (-09/39), puis beauftragter für das Diensthundewesens des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. et jadg und Fortswesen des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. de l'état-major personnel du reichsführer-S.S. à l'état-major de la S.S. et commandant de Wloclaweck (09/39-05/40), puis beauftragter für das Diensthundewesens des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. et jadg und Fortswesen des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. de l'état-major personnel du reichsführer-S.S. à l'état-major de la S.S. et commandant de Bruxelles (05/40-15/03/41), puis beauftragter für das Diensthundewesens des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. et jadg und Fortswesen des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. de l'état-major personnel du reichsführer-S.S. à l'état-major de la S.S. et commandant de Wuppertal (II) (17/06/41-30/04/42), puis beauftragter für das Diensthundewesens des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. et jadg und Fortswesen des Feldkommandostelle der reichsführer-S.S. de l'état-major personnel du reichsführer-S.S. à l'état-major de la S.S. (-08/05/45) (31/05/42 en retraite). [Avant la guerre: 31/01/28 en retraite, entre au N.S.D.A.P. (n°3 934 043), entre dans les S.S. (n°279 461).]

HERMANN_MUELLER.jpg (1431 octets)

 

01/04/35 Generalmajor puis 01/04/37 Generalleutnant (honoraire) puis 01/06/41 Generalleutnant der reserve Kurt Müller (29/04/1882-15/06/1942): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten,commandant de la 286 division de sécurité (I) (15/03/41-15/06/42). [Avant la guerre: inspecteur général des Fortifications de l'Ouest (Inspeckteur der Westbefestigungen) (01/10/34-30/04/37), 30/04/37 en retraite.]

KURT_MUELLER.jpg (1424 octets)

 

28/09/31 Generalmajor (honoraire) puis 01/10/37 Generalmajor puis 23/10/39 Generalmajor der reserve puis 20/04/41 Generalleutnant der reserve Ludwig Müller (15/11/1878-1974): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, rcommandant de la 424 division de remplacement puis 01/02/40 379 division d'infanterie (I) (23/10/39-28/05/40), puis commandant de la Feldkommandantur 680 (Melun) (I) (07/06/40-11/04/41), puis Korück 580 (I) (24/05/41-19/12/41), puis 30/06/42 replacé en retraite. [Avant la guerre: 01/11/30 en retraite, réactivé et dépôt 8 (Heeresdienstelle 8)  (01/11/34-06/10/36), Landwehr-Kommandeur Darmstadt (06/10/36-30/04/39), 30/04/39 ren retraite.]

 

27/01/13 Generalmajor puis 01/11/16 Generalleutnant Max Friedrich Wilhelm von Müller (09/08/1856-11/07/1947) (1 GM).

 

01/08/38 Oberst puis 01/03/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Richard Müller (04/11/1891-16/07/1943 tué sur le front russe): Croix de chevalier de la Croix de fer (07/03/43), commandant du 511 régiment du génie (01/09/39-18/12/40), puis 18/12/40-04/02/42 sert dans l'état-major de la 2 armée, puis commandant de la 211 division d'infanterie (II) (04/02/42-16/07/43).

 

01/01/39 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor puis 01/03/43 Generalleutnant Vincenz Müller (05/11/1894-12/05/1961): Croix de chevalier de la Croix de fer (07/04/44) et Croix allemande en or (26/01/42), chef des Opérations (Ia) du groupe d'armées C (I) (26/08/39-20/12/40), puis chef d'état-major de la 17 armée (I) (12/40-01/09/43), puis commandant de la 57 division d'infanterie (VI) (01/09/43-19/09/43), puis commandant du Korps-Abteilung D (I) (02/11/43-01/06/44), puis commandant du 12 corps d'armée (VIII) (04/06/44-30/06/44), puis commandant du 12 corps d'armée et de la 4 armée (IX) (30/06/44-08/07/44), puis 08/07/44 il est capturé par les Soviétiques, puis il il adhère à l'Union des officiers allemands (BDO) et au Comité National de l'Allemagne libre (NKFD), il signe l'appel au groupe d'armées Nord et l'appel au peuple allemand. [Après la guerre: 09/48  il est libéré, directeur politique du NDPD (Parti National-Démocrate Allemand), député à la Chambre populaire (49-58), 52 generalleutnant et inspecteur général de la Police Populaire encasernée, chef d'état-major de la National Volksarmee (Armée de la R.D.A.) et ministre adjoint de la Défense Nationale (01/03/56-01/03/58), 28/02/58 en retraite.]

VINCENZ_MUELLER.jpg (1682 octets)

 

01/04/36 Oberst puis 01/01/40 Generalmajor puis 01/01/42 Generalleutnant Philipp Müller-Gebhard (15/10/1889-02/07/1970): Croix de chevalier de la Croix de fer (03/09/42) et Croix allemande en or (10/02/44), commandant du 13 régiment d'infanterie (06/10/36-25/10/39), puis commandant de la 169 division d'infanterie (I) (28/11/39-01/12/39), puis commandant de la 72 division d'infanterie (IV) (06/11/40-01/09/41), puis commandant de la 72 division d'infanterie et du Deutsche Afrika Korps (III) (01/09/41-15/09/41), puis commandant de la 72 division d'infanterie (VI) (VIII) (15/09/41-10/07/42) (24/11/42-17/02/43) (03/05/43-01/11/43), puis commandant de Prague (II) (15/02/44-08/05/45).

 

01/01/38 Generalmajor puis 01/11/39 Generalleutnant (honoraire) puis 01/10/40 Generalleutnant Dr. Habil. Hans Mundt (30/09/1886-27/05/1970): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, inspecteur général du Recrutement de Dortmund (Wehrersatz-Inspekteur Dortmund) (I) (01/09/39-11/01/40), puis commandant de la 168 division d'infanterie (II) (11/01/40-08/07/41), puis 30/11/41 en retraite.

 


Generalleutnant.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.