F.

 


 

20/09/18 Generalmajor puis 31/03/21 Generalleutnant (honoraire) Karl Wilhelm Arthur Otto von Fabeck (06/05/1867-22/06/1957) (1 GM).

 

01/04/37 Generalmajor puis 01/04/39 Generalleutnant Moritz von Faber du Faur (01/09/1886-04/03/1971): Ritterkreuz des Württembergischen Militär-Verdienstorden (Wurtemberg), commandant de la 13 division motorisée (I) (-06/09/39), puis 06/09/39-16/09/39 en réserve de l'O.K.H., puis Korück 588 (I) (16/09/39-16/09/40), puis commandant du Militärverwaltungs Bezirke Bordeaux (ou Oberfeldkommandantur) (district militaire de Bordeaux en France) (16/09/40-15/01/42), puis Korück 593 (I) (15/01/42-05/10/42), puis 05/10/42-01/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général du Recrutement d'Innsbruck (Wehrersatz-Inspekteur Innsbruck) (III) (01/05/43-25/10/44), puis 25/10/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Avant la guerre: attaché militaire à Belgrade (01/10/35-10/07/39), 10/07/39-21/08/39 sert à l'O.K.H., 13 division motorisée (21/08/39-).] [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 01/06/49 il est libéré et en retraite.]

FABER.jpg (1391 octets)

 

01/08/38 Oberst puis 09/03/42 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/03/42 puis 01/03/44 Generalleutnant Eberhard von Fabrice-Falk (31/01/1892-02/09/1964): Croix allemande en argent (26/04/45) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (21/09/18), commandant du 490 régiment d'infanterie (26/08/39-16/02/42), puis 16/02/42-20/02/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 383 division d'infanterie (II) (20/02/42 (titulaire 01/03/42)-27/09/42), puis 27/09/42-31/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 172 division de remplacement (II) (31/12/42-10/07/44), puis commandant de la 166 division de réserve (II) puis 09/03/45 devient 166 division d'infanterie (I) (III) (10/07/44-28/03/45) (31/03/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 27/01/47il est  libéré et en retraite.]

FABRICE-FALK.jpg (1341 octets)

 

01/01/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/38 puis 01/12/40 Oberst puis 01/07/42 Generalmajor puis 10/09/43 Generalleutnant Ernst Felix Fäckenstedt (17/12/1896-06/04/1961): Croix allemande en or (26/01/42), chef des Opérations (Ia) du 3 corps d'armée (10/11/38-12/05/40), puis chef d'état-major du 3 corps d'armée (III) puis 21/03/41 du 3 corps motorisé puis 02/42 du groupe blindé von Mackensen puis 31/03/42 du 3 corps motorisé (12/05/40-10/04/42), puis 10/04/42-24/04/42 sert à l'état-major de la 1 armée blindée, puis chef d'état-major de la 1 armée blindée (II) (24/04/42-15/03/43), puis 15/03/43-20/06/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 5 division blindée (IX) (20/06/43-07/09/43), puis 07/09/43-15/12/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du Wehrkreis VI (III) (15/12/43-15/11/44), puis chef d'état-major du Wehrkreis XII (III) (15/11/44-06/05/45), puis 06/05/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 22/03/48 il est libéré et en retraite.]

FAECKENSTADT.jpg (1478 octets)

 

01/04/37 Oberstleutnant puis 01/04/40 Oberst puis 20/04/43 Generalmajor puis 01/11/43 Generalleutnant Freiherr Hans von Falkenstein (12/09/1893-30/10/1980): Croix allemande en or (15/11/41) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Orden (02/12/17) (Saxe), commandant d'un bataillon d'infanterie (12/10/37-10/01/40), puis commandant du 103 régiment d'infanterie (10/01/40-01/11/42), puis commandant de la 14 division blindée (V) (01/11/42-16/11/42), puis 16/11/42-22/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 707 division d'infanterie (II) (22/02/43-25/04/43), puis commandant de la 45 division d'infanterie (V) (25/04/43-30/11/43), puis 30/11/43-24/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 24 division d'infanterie (V) (24/02/44-03/06/44), puis 03/06/44-01/08/44 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général du Recrutement (Wehrersarzt-Inspekteur) Dresden (III) (01/08/44-07/05/45), puis 07/05/45 il est capturé par les Soviétiques. [Après la guerre: 10/10/55 il est libéré et en retraite.]

FALKENSTEIN.jpg (1373 octets)

 

01/08/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/03/41 puis 01/12/43 Generalmajor puis 01/05/44 Generalleutnant Wilhelm Falley (25/09/1897-06/06/1944 tué sur le front français): Croix de chevalier de la Croix de fer (26/11/41) et Croix allemande en or (20/01/44), commandant d'un bataillon d'infanterie (26/08/39-21/04/41), puis commandant du 4 régiment d'infanterie (21/04/41-19/06/42), puis 19/06/42-01/08/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de l'école V pour aspirants de l'infanterie de Döberitz (01/08/42-10/06/43), puis 10/06/43-23/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 330 division d'infanterie (IV) (23/09/43-05/10/43), puis commandant de la 246 division d'infanterie (V) (05/10/43 (titulaire 01/12/43)-20/04/44), puis 20/04/44-25/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 91 division d'infanterie (II) (25/04/44-06/06/44).

FALLEY.jpg (1251 octets)

 

17/12/08 Generalmajor puis 21/04/11 Generalleutnant Friedrich Wilhelm Johannes Ernest Farne (20/03/1851-06/12/1942) (1 GM).

 

01/01/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Karl Faulenbach (03/10/1893-22/11/1971): Croix allemande en or (13/09/42), commandant du 14 régiment d'infanterie (01/06/39-05/10/40), puis commandant du 419 régiment d'infanterie (05/10/40-10/03/42), puis 10/03/42-01/05/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 296 division d'infanterie (IV) (01/05/42-01/01/43), puis 01/01/43-31/01/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 82 division d'infanterie (IV) (31/01/43-15/03/43), puis 15/03/43-15/05/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 356 division d'infanterie (II) (15/05/43-10/44), puis 10/44-27/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 401 division de remplacement (VII) (01/01/45-22/02/45), puis commandant de la 401 division de remplacement et de la 405 division de remplacement (V) (22/02/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 10/47 il est libéré et en retraite.]

FAULENBACH.jpg (1418 octets)

 

31/03/21 Generalmajor (honoraire) puis 27/08/39 Generalleutnant (honoraire) Wilhelm Faupel (29/10/1873-01/05/1945 se suicide): Croix de l'Ordre "Pour le Mérite" (08/06/18) avec feuilles de chêne (04/08/18). [Avant la guerre: 31/03/21 en retraite, conseiller militaire en Argentine (21-26), inspecteur général de l'Armée Péruvienne comme generalleutnant (26-30).]

 

24/06/29 Generalmajor (Autriche) puis 01/04/39 Generalmajor der reserve avec effet rétroactif au 24/06/29 puis 01/01/42 Generalleutnant der reserve Josef Feichtmeier (Autrichien) (09/08/1883-1945 disparaît): führer des Abschnitts-Stabes Süd (27/08/40-24/06/41), puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis XVII (I) (24/06/41-41), puis commandant des prisonniers de guerre en Ukraine (41-23/11/42), puis 23/11/42-31/03/43 en réserve de l'O.K.H., puis 31/08/43 en retraite. [Avant la guerre: 01/01/29-01/04/39 sert dans le Ministère de la Guerre, 01/04/39 transféré dans l'Heer et en réserve.]

 

18/05/20 Generalmajor puis 07/04/22 Generalleutnant (honoraire) Hans von Feldmann (07/11/1868-10/07/1940). [Avant la guerre: 43 brigade d'infanterie (II) (19/02/18-10/01/19), Chef des Feldzeugmeisteramts du Heeresleitung (01/10/19-01/06/20), quartier-maître général (01/06/20-25/10/20), secrétaire d'Etat au Ministère de la Défense (25/10/20-07/04/22), 07/04/22 en retraite.]

Relation: fils du generalmajor Adolf von Feldmann. cf: Officiers.

 

27/01/17 Generalmajor puis 22/11/19 Generalleutnant (honoraire) Erich Ernst Richard Feldtkeller (1864-1946) (1 GM).

 

01/05/27 Generalmajor puis 31/01/29 Generalleutnant (honoraire) puis 26/08/39 Generalmajor der reserve puis 20/04/40 S.S. Brigadeführer und Generalmajor der reserve puis 01/02/41 S.S. Brigadefüher und Generalleutnant der reserve puis 09/11/42 S.S. Gruppenführer und Generalleutnant der reserve Albert Fett (01/11/1872-08/02/1963): Grand Officier de l'Ordre de la Couronne Italienne, commandant des troupes de remplacement du Wehrkreis IX puis 11/39 159 division de remplacement (I) (-15/08/41), puis commandant de la 328 division d'infanterie (I) (15/08/41-03/03/42), puis 03/03/42-30/09/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/09/42 en retraite. [Avant la guerre: Landeskommandant Hessen (01/12/24-01/02/28), Infanterie Führer I (01/02/28-31/01/29), 31/01/29 en retraite, 20/04/37 entre dans les S.S. (n°279 973), 01/05/37 entre au N.S.D.A.P (n°4 707 139), en réserve et troupes de remplacement du Wehrkreis IX (26/08/39-).]

FETT.jpg (1382 octets)

 

01/08/38 Oberstleutnant puis 01/08/41 Oberst puis 01/08/43 Generalmajor puis 01/08/44 Generalleutnant Edgar Feuchtinger (09/11/1894-21/01/1960): Croix de chevalier de la Croix de fer (06/08/44) et Croix allemande en or (15/07/43), commandant du 227 régiment d'artillerie (26/08/39-16/08/42), puis 16/08/42-07/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la division motorisée West (07/04/43-15/07/43), puis commandant de la 21 division blindée (I) (IV) (01/06/43 (titulaire 01/08/43)-15/01/44) (08/05/44-25/01/45), puis 25/01/45-04/45 en réserve de l'O.K.H. (05/01/45 il est arrêté pour corruption et absence non autorisée, dégradé et condamné à mort, 02/03/45 gracié et muter dans la 20 division blindée comme canonnier, mais il s'échappe en cours de route), puis 04/45 il est capturé par les Britanniques. [Après la guerre: 46 il est libéré et en retraite.]

FEUCHTINGER.jpg (1693 octets)

 

20/03/39 Oberstleutnant avec effet rétroactif au 01/01/39 puis 01/12/41 Oberst puis 01/02/44 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutant Gerhard Feyerabend (29/04/1898-06/11/1965): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/04/45) et Croix allemande en or (30/01/43), chef des Opérations (Ia) de la 24 division d'infanterie (12/10/37-01/10/39), puis chef des Opérations (Ia) du Général de l'Artillerie auprès du chef de l'O.K.H. (01/10/39-12/01/40), puis 12/01/40-05/02/40 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) du 40 corps d'armée (05/02/40-10/07/40), puis 10/07/40-01/04/41 en réserve de l'O.K.H., puis chef des Opérations (Ia) de la 2 armée (I) (01/04/41-03/08/41), puis 03/08/41-19/10/41 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major du 27 corps d'armée (III) (19/10/41 (titulaire 15/12/41)-15/07/43), puis 15/07/43-01/08/43 en réserve de l'O.K.H., puis chef d'état-major de la 1 armée (VI) (01/08/43-08/44), puis commandant de la 87 division d'infanterie (VII) (08/44-10/09/44), puis 10/09/44-018/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 11 division d'infanterie (VI) (18/11/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 10/07/47 il est libéré et en retraite.]

FEYERABEND.jpg (1471 octets)

 

01/01/37 Oberstleutnant puis 01/01/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/01/39 puis 01/08/42 Generalmajor puis 08/09/43 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/08/43 Sebastian Fichtner (17/06/1894-07/03/1950): commandant de la 8 division blindée (IX) (16/01/43 (titulaire 05/03/43)-11/09/43), puis 11/09/43-02/04/44 en réserve de l'O.K.H., puis Rüstungs-Inspekteur XIII (II) (02/04/44 (titulaire 01/07/44)-25/07/44), puis 25/07/44 il est arrêté après l'échec de l'attentat du 20/07/44 contre Hitler, puis 08/09/44 il est libéré, puis 08/09/44-08/05/45 en réserve de l'O.K.H.. [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

FICHTNER.jpg (1274 octets)

 

01/06/38 Oberstleutnant puis 01/06/41 Oberst puis 01/03/44 Generalmajor puis 01/09/44 Generalleutnant Gotthard Fischer (10/01/1891-27/07/1969): Croix de chevalier de la Croix de fer (07/02/44) et Croix allemande en or (29/01/42), commandant d'un bataillon d'artillerie (01/07/38-15/04/40), puis commandant du 21 régiment d'artillerie (15/04/40-01/02/42), puis Arko 123 (III) (01/02/42-01/08/43), puis 01/08/43-07/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant  de la 126 division d'infanterie (VI) (07/11/43 (titulaire 01/03/44)-05/01/45), puis Harko 303 (II) (05/01/45-09/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 10/10/55 il est libéré et en retraite.]

GOTTHARD_FISCHER.jpg (1417 octets)

 

01/08/39 Oberst puis 01/04/42 Generalmajor puis 01/04/43 Generalleutnant Hermann Fischer (19/02/1894-12/03/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (09/05/40), commandant d'un bataillon d'infanterie (12/10/36-01/12/39), puis commandant du 340 régiment d'infanterie (01/12/39-24/03/42), puis commandant de la 181 division d'infanterie (IV) (24/03/42 (titulaire 20/04/42)-01/10/44), puis 01/10/44-01/11/44 en réserve de l'O.K.H., puis Korück de la 16 armée (01/11/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 07/10/55 il est libéré et en retraite.]

HERMANN_FISCHER.jpg (1362 octets)

 

01/04/29 Generalmajor puis 31/10/30 Generalleutnant (honoraire) puis 01/02/41 Generalleutnant der reserve Kurt Herbert Fischer (16/08/1877-08/01/1947): Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant des Ergänzungstruppen XII (-01/11/39), puis commandant  de la 172 division de remplacement (I) (01/11/39-31/12/42), puis 31/12/42-28/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/43 en retraite. [Avant la guerre: Infanterie Führer I (01/02/29-31/10/30), 31/10/30 en retraite, 01/07/38 en réserve, commandant des Ergänzungstruppen XII (26/08/39-).]

KURT_FISCHER.jpg (1290 octets)

 

01/11/38 Oberstleutnant puis 01/11/40 Oberst puis 01/06/43 Generalmajor puis 01/12/43 Generalleutnant Hermann Flörke (23/10/1893-19/08/1979): Croix de chevalier de la Croix de fer (15/12/43) avec feuilles de chêne (02/09/44, n°565) et Croix allemande en or (23/10/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant d'un bataillon d'infanterie (01/03/39-01/02/40), puis commandant du 53 régiment d'infanterie (01/02/40-06/03/41), puis 06/03/41-20/01/42 en réserve de l'O.K.H., commandant du 12 régiment d'infanterie (20/01/42-30/12/42), puis 30/12/42-01/04/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 31 division d'infanterie (VII) (01/04/43-16/05/43), puis commandant de la 14 division blindée de grenadiers (II) puis 30/06/43 14 division motorisée (I) (16/05/43-15/12/44), puis commandant du 66 corps d'armée (VI) (18/02/45-10/04/45), puis 21/04/45 il est capturé par les Américains. [Après la guerre: 01/06/47 il est libéré et en retraite.]

FLOERKE.jpg (1352 octets)

 

01/08/38 Major avec effet rétroactif au 01/04/38 puis 01/11/40 Oberstleutnant puis 01/06/42 Oberst puis 01/06/44 Generalmajor puis 01/03/45 Generalleutnant Friedrich Förtsch (19/05/1900-14/12/1976): Croix de chevalier de la Croix de fer (05/09/44) et Croix allemande en or (10/05/43), 01/10/38-25/10/39 sert à l'état-major du 3 corps d'armée, puis chef des Opérations (Ia) de la 60 division d'infanterie (25/10/39-01/10/40), puis 01/10/40-01/06/42 sert à l'armée de réserve, puis chef des Opérations (Ia) de la 18 armée (II) (01/06/42-01/12/43), puis chef d'état-major de la 18 armée (V) (01/12/43-25/01/45), puis chef d'état-major du groupe d'armées Kurland (25/01/45-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Soviétiques, 11/10/55 il est libéré, 09/10/55 en retraite, 01/01/56 entre dans la Bundeswehr comme generalmajor, 2 corps d'armée (01/0156-01/04/57), 2 division de grenadiers (01/04/57-01/01/59), 01/12/58 generalleutnant, adjoint au chef d'état-major de l'O.T.A.N. en Europe (01/01/59-01/04/61), inspecteur général de la Bundeswehr (01/04/61-31/12/63), 09/05/61 general avec effet rétroactif au 01/04/61, 31/12/63 en retraite.]

Relation: frère du general der Infanterie Hermann Förtsch.

FOERTSCH.jpg (1544 octets)

 

01/05/21 Generalmajor puis 31/01/23 Generalleutnant (honoraire) Hans Föst (13/10/1866-21/06/1943). [Avant la guerre: 01/10/19-31/01/23 sert dans le Gruppen-Kommando 1, 31/01/23 en retraite.]

 

20/04/39 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/39 puis 01/02/41 Generalleutnant Josef Folttmann (18/01/1887-11/04/1958): Croix allemande en argent (10/03/44), commandant de la 256 division d'infanterie (I) (01/09/39-01/03/41), puis commandant de la 164 division légère Afrika (III) puis 10/01/42 division de forteresse Kreta puis 18/07/42 164 division légère Afrika (I) (15/03/41-09/08/42), puis 11/08/42-10/11/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 338 division d'infanterie (I) (10/11/42-05/01/44), puis Befehlshaber des Sonderstabes III im O.K.H. (10/01/44-07/04/45), puis 07/04/45-30/04/45 en réserve de l'O.K.H., puis 30/04/45 il est capturé par les Américains. [Avant la guerre: Inspekteur des Personal-Prüfwensens im O.K.H. (01/05/39-01/09/39).] [Après la guerre: 09/09/47 il est libéré et en retraite.]

FOLTTMANN.jpg (1604 octets)

 

01/08/39 Oberst puis 01/02/42 Generalmajor puis 01/01/43 Generalleutnant Werner Forst (21/12/1892-03/02/1971): Croix de chevalier de la Croix de fer (29/08/43) avec feuilles de chêne (22/02/44, n°407) et Croix allemande en or (14/03/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten, commandant du 76 régiment d'artillerie (01/10/36-11/40), puis 11/40-18/01/41 en réserve de l'O.K.H., puis Arko 146 (I) (18/01/41-22/12/41), puis commandant de la 293 division d'infanterie (III) (19/02/42 (titulaire 01/03/42)-01/01/43), puis commandant de la 293 division d'infanterie et de la 106 division d'infanterie (IV) (01/01/43-10/01/43), puis commandant de la 106 division d'infanterie (10/01/43-20/02/44), puis 20/02/44-31/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis inspecteur général de l'Artillerie auprès du commandant de l'armée de réserve (Inspekteur der Artillerie beim Befehlshaber der Ersatzheeres) (II) (31/05/44-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Américains, 06/47 il est libéré et en retraite.]

FORST.jpg (1200 octets)

 

01/10/35 Oberst avec effet rétroactif au 01/09/33 puis 01/06/41 Generalmajor puis 01/11/42 Generalleutnant Hans Johann Fortner (25/11/1884-26/02/1947 pendu par les Yougoslaves): commandant de la réserve du Tyrol (01/07/39-03/05/41), puis commandant de la 718 division d'infanterie (I) (03/05/41-14/03/43), puis 14/03/43-31/03/44 en réserve de l'O.K.H., puis 31/03/44 en retraite. [Après la guerre: il est capturé par les Yougoslaves.]

FORTNER.jpg (1374 octets)

 

15/12/34 Oberstleutnant puis 01/12/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 20/04/42 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/04/42 puis 01/04/43 Generalleutnant Dr. Friedrich "Fritz" von Franek (Autrichien) (16/07/1891-08/04/1976): Croix de chevalier de la Croix de fer (04/11/41) et Ritterkreuz des Militär-Maria-Theresia-Ordens (10/06/21) (Autriche), commandant d'un bataillon de chasseurs de montagne (01/04/39-06/02/40), puis commandant du 634 régiment d'infanterie (06/02/40-30/08/40), puis 30/08/40-21/10/40 en réserve de l'O.K.H., puis commandant du 405 régiment d'infanterie (21/10/40-12/09/41), puis 12/09/41-01/03/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 196 division d'infanterie (II) (01/03/42 (titulaire 01/04/42)-24/12/43), puis 24/12/43-01/01/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 44 division d'infanterie Hoch und Deutschmeister (01/01/44-01/05/44), puis 01/05/44-26/06/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 73 division d'infanterie (I) (26/06/44-29/07/44), puis 29/07/44 il est capturé par les Soviétiques. [Avant la guerre: 15/03/38 transféré dans l'Heer.] [Après la guerre: 22/07/48 il est libéré et en retraite.]

FRANEK.jpg (1603 octets)

 

01/02/31 Generalmajor puis 01/04/41 Generalleutnant der reserve Hermann Franke (14/05/1878-30/03/1956): Croix allemande en or (16/01/42), commandant de la 152 division de remplacement (01/09/39-01/12/39), puis commandant de la 162 division d'infanterie (I) (01/12/39-13/01/42), puis 13/01/42-30/06/42 en réserve de l'O.K.H., puis 30/06/42 en retraite. [Avant la guerre: 31/03/31 en retraite, en réserve et troupes de réserve du Wehrkreis II (28/08/39-01/09/39).]

FRANKE.jpg (1396 octets)

 

01/04/39 Oberstleutnant puis 01/02/42 Oberst avec effet rétroactif au 01/01/41 puis 01/01/43 Generalmajor puis 01/07/43 Generalleutnant Bruno Frankewitz (08/12/1897-11/08/1982): Croix de chevalier de la Croix de fer (29/02/44) avec feuilles de chêne (16/03/45, n°790) et Croix allemande en or (01/04/42), commandant du 161 régiment d'artillerie (15/08/39-12/11/42), puis commandant de la 215 division d'infanterie (II) puis 06/04/45 3 RAD division Theodor Körner (12/11/42 (titulaire 01/01/43)-07/05/45), puis 0705/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 08/07/47 il est libéré et en retraite.]

FRANKEWITZ.jpg (1436 octets)

 

01/04/37 Oberst puis 01/06/41 Generalmajor puis 01/06/43 Generalleutnant Max Fremerey (05/05/1889-20/09/1968): Croix de chevalier de la Croix de fer (28/07/42) et Croix allemande en or (19/12/41), commandant du 480 régiment d'infanterie (26/08/39-26/10/40), puis commandant de la 18 brigade motorisée (I) (26/10/40-20/09/41), puis commandant de la 18 brigade motorisée et de la 29 division motorisée (IV) (20/09/41-27/09/41), puis commandant de la 29 division motorisée (27/09/41-28/09/42), puis 28/09/42-30/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 155 division blindée de réserve (IV) (30/09/43-30/04/44), puis 30/04/44-19/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 233 division blindée (III) (V) (19/05/44-14/08/44) (03/10/44-04/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 07/47 il est libéré et en retraite.]

FREMEREY.jpg (1459 octets)                 FREMEREY1.bmp (145854 octets)

 

01/10/37 Oberstleutnant puis 01/09/40 Oberst avec effet rétroactif au 01/08/39 puis 01/03/43 Generalmajor puis 20/10/44 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/08/44 Otto Fretter-Pico (02/02/1893-30/07/1966): Croix de chevalier de la Croix de fer (12/12/44) et Croix allemande en or (11/12/41), commandant du 297 régiment d'artillerie (06/02/40-07/03/42), puis Arko 102 (III) (07/03/42-20/12/42), puis 20/12/42-20/02/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 57 division d'infanterie (V) (20/02/43 (titulaire 01/05/43)-01/09/43), puis 01/09/43-25/09/43 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 148 division de réserve (III) (25/09/43-20/03/44), puis 28/04/45 il est capturé par les Alliés. [Après la guerre: 07/07/47 libéré et en retraite.]

FRETTER-PICO.jpg (1546 octets)

 

01/02/38 Oberstleutnant puis 01/01/41 Oberst avec effet rétroactif au 01/04/40 puis 10/03/43 Generalmajor avec effet rétroactif au 01/03/43 puis 08/10/43 Generalleutnant avec effet rétroactif au 01/09/43 Helmut Friebe (04/11/1894-14/01/1970): Croix de chevalier de la Croix de fer (13/08/41) et Croix allemande en or (16/01/42) et Ritterkreuz des Kgl. Hausordens v. Hohenzollern mit Schwerten (04/12/17), adjudant du 21 corps d'armée (26/08/39-03/09/39), puis commandant du 1 régiment de réserve (05/12/39-27/05/40), puis commandant du 164 régiment d'infanterie (27/05/40-24/06/41), puis commandant du 419 régiment d'infanterie (03/04/42-21/12/42), puis 21/12/42-24/12/42 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 125 division d'infanterie (II) (24/12/42 (titulaire 01/03/43)-31/03/44), puis 31/03/44-01/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 22 division d'infanterie (V) (01/05/44-15/04/45), puis commandant du 64 corps d'armée (V) (15/04/45-30/04/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 47 il est libéré et en retraite.]

FRIEBE.jpg (1326 octets)

 

01/04/36 Oberst puis 01/04/40 Generalmajor puis 01/04/42 Generalleutnant Rudolf Friedrich (23/08/1889-09/05/1945 meurt des suites de ses blessures): Croix allemande en or (18/06/42) et Sächs. Militär-St.-Heinrichs-Ordens (Saxe), commandant du 4 régiment d'artillerie (10/11/38-30/11/39), puis Arko 114 (II) (30/11/39-23/09/41), puis commandant de la 62 division d'infanterie (II) (23/09/41 (titulaire 11/11/41)-15/09/42), puis commandant de la 327 division d'infanterie (III) (30/09/42-09/08/43), puis 09/08/43-24/11/43 en réserve de l'O.K.H., puis Harko 317 (24/11/43-15/03/44), puis 15/03/44-05/05/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 312 division d'artillerie (III) puis 28/07/44 Harko 312 (05/05/44-09/05/45).

FRIEDRICH.jpg (1391 octets)

 

19/08/14 Generalmajor puis 18/04/18 Generalleutnant (honoraire) Georg Karl Franz Amandus Friemel (1859-1960) (1 GM).

 

17/05/04 Generalmajor (honoraire) puis 27/01/15 Generalmajor puis 19/12/19 Generalleutnant (honoraire) Eduard Wilhelm Maximilian Valentin Fritsch (1851-1944) (1 GM).

 

01/10/36 Oberst puis 01/10/40 Generalmajor puis 01/10/42 Generalleutnant Friedrich Fürst (26/05/1889-10/04/1956): Croix allemande en argent (28/02/44), commandant du 6 régiment de cavalerie motorisé (10/11/38-18/10/39), puis commandant de la 7 brigade de cavalerie puis 27/10/39 7 brigade motorisée (I) (19/10/39-06/10/40), puis commandant de la 14 division d'infanterie (III) puis 15/11/40 14 division motorisée (I) (06/10/40-01/06/41), puis 01/06/41-18/10/41 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 34 division d'infanterie (IV) (18/10/41 (titulaire 05/12/41)-05/09/42), puis commandant de la 171 division de remplacement (II) puis 01/10/42 171 division de réserve (I) (20/09/42-05/01/44), puis 05/01/44-20/02/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant de la 442 division de remplacament (III) (20/02/44-26/07/44), puis 26/07/44-30/09/44 en réserve de l'O.K.H., puis General z.b.V. au Wehrkreis X (30/09/44-10/10/44), puis 10/10/44-21/12/44 en réserve de l'O.K.H., puis commandant des camps de prisonniers de guerre (Kriegsgefangenen) du Wehrkreis IX (IV) (21/12/44 (titulaire 01/02/45)-08/05/45). [Après la guerre: il est capturé par les Alliés, 27/11/47 il est libéré et en retraite.]

FUERST.jpg (1548 octets)

 


Generalleutnant.

Heer.

Allemagne.

Les maréchaux, généraux et amiraux 1939-1945.

Les militaires.

Page d'accueil.